Forum Pays de la Loire

Vivre en Vendée

335 réponses

Dernière activité le 05/02/2021 à 22:53 (consulter)

Avis non contrôlés
Signaler
Sylvie
Le 07 mai 2007
Je souhaiterais avoir des renseignements sur la Vendée non pas pour y aller en vacances ou y passer un court séjour mais pour y vivre définitivement.
Mon mari a une piste professionnelle qui correspondrait plus à ce que il recherche. Seulement pour nous c'est la grande inconnue. Certains articles disent que le Vendée est un département où il fait très bon vivre (Cf L'express, et autres) pour l'emploi, la famille etc... mais nous nous interrogeons sur cette région au vu de ce que nous avons pu lire sur des forums (sérieux ????). Le département est-il joli pour y vivre, y a-t-il beaucoup d'activités, les gens sont-ils "spéciaux" sans vouloir vexer un vendéen susceptible de répondre (c'est que nous avons pu lire sans connaissance du département) ? Si qq'un a des infos intéressantes, et sérieuses (pas des apprioris issus de combats de clochés), nous sommes preneurs car finalement il en va de l'avenir de notre famille. Merci d'avance pour ceux qui nous répondront

vendée zero

Signaler
philip34
Il y a 9 années
j'ai déjà posté mon opignon içi...j'y ai vecu 25 ans ..jamais j'y reviendrai.c'est un vrai trou rien a y faire , le climat est pourri 9 mois sur 12.
les vendéens ne sont pas inintéressants pour deux sous.
nous vivons pleinement depuis plus de trois a Montpellier , voila une région ou il fait bon vivre .c.q.f.d

vendée un dernier refuge.

Signaler
lemurien45
Il y a 9 années
J ai habité les Sables pendant trois ans.je désertais cette petite station l été car cela devient intenable ,les banlieues parisiennes s y déplacent en y apportant tous leurs problèmes.Sinon Cette station hors saison ni snobe ni trop populaire est un coin idéal,un des dernier refuges tranquilles hors saison.

vendee 85

Signaler
corleon85
Il y a 9 années
bonjour, je vis a Saint Gilles croix de Vie en véndée depuis toujours et je précise que je n ai que 26 ans, j ai travaillé a Paris penadant deux ans et je vous assure la Vendée est de loin un département ou il fait bon vivre.Pour ma part je surf enormement donc je ne m ennui pas? la beauté des paysages est tres plaisante et le niveau de delinquance excessivement bas.Vous ne regretterez pas votre choix.

ou vivre sur la cote vendéenne?

Signaler
christelleg80
Il y a 9 années
bonjour à tous;vendéens et autres.
je suis picarde;j'en ai fait le tour;avec mon mari;on a envie d'une vie plus sympa.
ou l'on pourra profiter de la nature (que j'adore);de la mer;faire autre chose que
boulot;dodo;tv et routine......
on recherche une maison pas trop loin de la cote et des sables (ou un ami y est installé);on va bientot aller visiter des maisons;
-st hilaire de riez;la chaise giraud;et bien d'autres....
ou me conseillez vous de chercher?
petit village sympa;beaux paysages;écoles et collège à proximité....
je ne suis pas fan de la ville et des commerces.
le calme je le recherche;ma fille ainée viendra peut-etre sur nantes pour ces études;pouvez vous me dire qq choses sur les écoles en général à nantes et en vendée,
comme partout;on peut s'ennuyer si on n'essaie pas de s'intégrer;et si on ne va pas vers les autres!
rassurez moi tout de meme;car j'entraine mes enfants qui ne veulent pas partir!
merci

On part à l'Atlantique !

Signaler
Mariaude
Il y a 9 années

Christelle , je peux te dire que Saint Hilaire du Riez c'est chouette, je connais que pour des vacances,; bon courage pour topn projet ! Après avoir hésité avec la Vendée, je vais bouger en Charente-Maritime, ma fille a 17 ans, je lui présente tous les atouts de l'endroit, et petit à petit, elle se fait à l'idée ; une fois que tu trouves la masion, ils peuvent commencer à "se projeter" sur le nouvel endroit...
Comme toi amoureuse de l'océan, moi aussi je m'y vois les ballades sur la plage en toutes saisons...!

se ressourcer au bord de l'océan

Signaler
christelleg80
Il y a 9 années
merci pour ta réponse;
je te souhaite plein de bonheur en charente maritime;beau departement;
profite de l'océan;le calme en écoutant les vagues......ça ressource à coté de cette vie de dingue!
j'espère vite vendre ici pour partir.....
aux vendéens;rassurez moi;le temps est meilleurs qu'en picardie!

bonne journée à tous;
profitez de ce que vous offre la nature chaque jour;et ne vous prenez pas la tete!


chistelleg80

A christelleg80

Signaler
mimi49
Il y a 9 années
Bonjour,

Je ne vis pas en Vendée, mais en suis assez proche.
Je te conseillerais St Gilles Croix de Vie, car en hiver c'est un peu plus vivant que les autres villes de la côte, car c'est un port de pêche et de plaisance.
Tu as une gare et une ligne SNCF qui t'emmène à Nantes.
Mais ça reste une station balnéaire - tout comme St Hilaire - avec tous ses inconvénients.
Bouchons, touristes, prix de l'immobilier très élevé.
Pour le climat, ça va te changer de la Picardie.
Les hivers seront moins froids - que peu de température en dessous de 0 - surtout en bord de mer, mais peut-être un peu plus humides.
L'été c'est le bonheur, le vent de la mer sera là pour que la chaleur soit moins étouffante. L'atlantique est bien présent et il y a toujours du vent, même loin dans les terres.
Au niveau des écoles de Nantes, tout dépend qu'elles sont les études de ta fille, mais dans l'ensemble c'est assez bien côté.
Pour les collèges et autres, beaucoup d'écoles privées - les guerres de Vendée ont laissé leur empreinte.
Beaucoup de pistes cyclables permettent de longer la mer sur toute la côte.
Je ne sais pas où tu habites dans la somme, mais dis-toi que la Vendée reste un département très touristique. A partir de juin jusqu'en septembre - beaucoup de monde. Les résidences secondaires s'ouvrent à Pâques et se referment à La Toussaint, pour les gens qui habitent pas trop loin, sinon en juillet ou en août. Ensuite c'est un peu le désert et quand on a de grands enfants, ils aiment que ça bougent un peu.

Bonne installation

Infos sur l'Atlanque

Signaler
Mariaude
Il y a 9 années
J'ai été intéressée par la lecture de ton message car je pars en Charente-Maritime dans quelques mois, venant du Sud, ce que tu dis du climat est je crois valable aussi pour le 17, concernant le tourisme aussi . merci pour ce partage !

vivre en charente maritime

Signaler
mimi49
Il y a 9 années
Bonjour Mariaude,

Je connais bien la Charente Maritime, surtout La Rochelle, pour avoir un fils qui y fait ses études.
Les températures seront légèrement supérieures à la Vendée, il ne gèle pratiquement jamais. Tu verras des lauriers fleurs en pleine terre dans les jardins, mais ce n'est pas le climat méditéranéen quand même.
Tu ne me dis pas où tu pars t'installer, mais La Rochelle est une ville super, qui est très vivante, même en hiver. Tu trouveras des terrasses de café installées à l'extérieur même au mois de février, sur le vieux port.
Mais gros inconvénient, impossible de circuler en voiture du 14 juillet au 15 août.
Les piste cyclables sont aussi très développées, ainsi que le réseau de bus (sauf le soir et le week-end).

Bonne installation

st hilaire et la corniche vendeenne

Signaler
christelleg80
Il y a 9 années
merci pour tous ces renseignements;
on va visité à st hilaire une maison entre foret et mer.....
belle situation géographique;prés de st gilles;
ici nous sommes a la campagne;le calme ne me dérange pas....
et les enfants;les 2 dernières 13 et 3 ans sont encore jeunes pour s'interesser à la ville!
ma fille étudiante fait des études de commerce......

n'oublions pas la corniche vendéenne;classée. les pistes cyclables pour profiter des paysages......et se déplacer quand les vacanciers sont là!

n'oublions pas que les vacanciers donnent du travail aux petits commerçants.
il en faut pour tout le monde

je vends une trés belle maison de 180m carré prés d'amiens;et je n'hésite pas à partir dans une maison plus petite avec travaux.....


pour changer de vie!

s'installer en province

Signaler
partir en province
Il y a 8 années
Bonjour,

Je cherche des témoignages de personnes ayant quitté Paris pour s'installer en province.
En vue d'un article sur le mode d'intégration dans sa ville d'adoption.
Tous les témoignages doivent être recueillis d'ici le 2 mai 2012
Merci par avance.
J.

vivement que je la quitte(la Vendée)

Signaler
squall53
Il y a 8 années
bonjour, par où commencer, arriver il y a une dizaine d'année avec mes parent qui souhaitais s'installer en Vendée pour suivre leur amis.

je suis maintenant en galère constante, en 10ans je n'ai réussi qu'a travailler 3ans et demi, dont 2 ans avec des entreprises nantaise et des deux sevres.
plusieurs employeur m'ayant aussi refusé car je n'était pas originaire de la région, d’ailleurs pour l'un d'eux ce fut sa première question au recrutement sans même un bonjour,
ma réponse fut sans appel je dit que je suis originaire de la Mayenne, et tac-o-tac: ah bah non monsieur ça va pas être possible !!!
aussi sur une formation pôle emploi pour les gens qui ne trouve pas d'emploi en vendée
(vous connaissez sans doute leur journée d'information inutile, ou leur proposition de formation a la recherche d'emploi)
j'y était et sur une dizaine de personne ca devais donné un truc du genre 9/10 en gros 9 personne qui n'etait pas originaire de la vendée.
mais non il ne sont pas comme ça les vendéen (ironie) !!!

je ne me suis jamais fait d'amis vendéen, le seul pote que j'ai trouvé ici est de la banlieue parisienne,

Les vendéens sont froid, insociable, désagréable, limite sectaire.

oui j'en ai vu aussi qui épiais en permanence chez les autres pour appeler les flic au moindre pet de travers,
j'en ai vu aussi aller fouiller les boite au lettre pour regardé ce que les gens touchai par la caf et leur faire enlevé des droits

je connais aussi des gens non vendéen (c'est arrivé au 3 couple que je connais)
de se faire retiré leur gosse pour des raisons injustifés par des plaintes de vendéen.

bref je hai ce peuple de + en +

sinon la Vendée c'est beau, pas autan que la Bretagne mais il y fait meilleur,
ça ne vie que l'été, sinon le reste de l'année c'est mort !!!

voila pour mon expérience personnel .

précision je vie a Challans , plus pour longtemps je l’espère pas facile de trouver des fonds pour quitter ce département.

réponse à squall53

Signaler
octopus85
Il y a 8 années
Bonjour squall53 et à tous les autres.



Tout ce qui est dit dans ton message est exact et très bien exprimé.

J'ai acheté il y a 25 ans (j'en ai 62) une vieille maison en Vendée que j'ai retapée pendant tous mes congés au fil des ans. Pas un seul coup de main du voisinage comme ça se fait ailleurs - j'ai pas mal voyagé - (je venais de Paris, même si pas natif)

Par contre mon activité était suivie au jour le jour derrière les rideaux.

25 ans après rien (ou presque) de changé. Les relations avec le voisinage sont basées sur la curiosité. Qu'est-ce qu'y fait, qu'est-ce qu'il a, qui c'est celui-là.... Rien d'authentique ni de sincère dans la relation. Tu devines toujours dans les propos que tu n'es pas à ta place ici. Dieu qu'ils sont dérisoires.

Mon fils qui a maintenant 26 ans et vit en Vendée depuis 10 ans est en butte aux mêmes difficultés que tu as vécues et que tu vis encore : il aurait pu écrire le même mail que toi, mot pour mot; cela montre bien la réalité du département.

Nous sommes partis ma femme et moi outre-mer pour un an (année sabatique) et revenons bientôt "chez nous" en Vendée.

C'est vrai que tu es tricard si pas natif de Vendée, même chose pour avoir une formation : tu peux toujours attendre

Et si tu picoles pas t'es pas trop bien vu non plus. Incroyable le nombre de jeunes - filles et garçons - qui se poivrent régulièrement. Largement pire qu'en Bretagne.

Le premier jour de notre arrivée outre-mer, les voisins nous ont offert des fruits et leur sourire, sans savoir qui nous étions. Ils ont laissé faire la vie, n'ont jamais été intrusifs, se sont montré gentils et discrets, comme nous essayons nous-mêmes toujours de l'être.

J'ai un voisin en Vendée qui a des abricotiers. Il prélève ce dont il a beoin et laisse pourrir le reste... jamais offert un fruit à l'un de mes petits enfants quand ils viennent en vacances. Une incroyable rapacité à tous égards. Pas méchant, non, nous parlons quand nous nous rencontrons, tout ça... mais la Vendée c'est ça aussi : chacun sa merde, sauf si j'en tire un intérêt. Je rappelle que nous sommes voisins depuis 25 ans et que j'ai rendu pas mal de services à ce monsieur... Donc pas d'animosité : juste un constat.

Nous sommes en Vendée pour le climat, la pêche, les ballades magnifiques à faire, les visites, les amis qui viennent nous voir de différentes provinces, de l'étranger aussi... Le reste on a oublié depuis longtemps.

Tout cela pour dire que je comprends tes propos, squall53, et que je peux confirmer que ça exite et que c'était déjà comme ça il y a 25 - 30 ans. Tu imagines ce que ça pouvait être avant ?



Bon courage en tous cas :)

La Vendée est a part.

Signaler
lemurien45
Il y a 8 années
La Vendée est de par son histoire compte parmi les département les plus singuliers de France.J aime ce département y ayant habité,dont je n étais pas originaire.Que ses habitants aiment garder leur homogénéité ,je les comprend fort bien.Les parisiens qui contribuent a la prospérité du tourisme local se montrent parfois arrogants et détestables et je comprend les habitants qui poussent un "houf" de soulagement lorsque ils se retrouvent entre eux.Quant aux Sables d Olonne c est certainement la station balnéaire que je préfère de toute la France hors saison comme l ile d yeu ,une ile magnifique sans les hordes et la faune de juillet Aout.Les vendéens ne m ont jamais considéré comme un des leurs ,tout en restant en excellent terme,je ne leur en demande pas plus,qu ils restent toujours comme ils sont,c est un département parmi les plus dynamiques et prospères de France avec ou sans tourisme,qu ils fassent un peu de communautarisme ne me gène guère,au contraire!

singularité vendéenne

Signaler
octopus85
Il y a 8 années
Bonjour lemurien45.

La Vendée est un département singulier dites-vous. Oui, si l'on pense à la tentative de génocide qu'il a subie. Drôle de singularité, et il y a lulure que son peuple n'est plus un "peuple de géants".En revanche je trouve bien plus singuliers d'autres départements (ou régions) qui ont une langue une architecture, une gastronomie et des produits du terroir bien plus riches que ceux que l'on peut trouver ici. Oui ? ah oui : les mojettes, la troussepinète, les canards de Challans et la liqueur des vendéens... On a fait le tour ?

J'ai ma maison en Vendée sur le littoral, à 50 mètres de l'océan, depuis maintenant 25 ans. Mais j'y allais en vacances depuis 1959. Je connais donc à peu près les lieux, les gens et leurs comportements.

L'homogénéïté du "peuple vendéens" ? C'est fini aussi depuis belle lurette. Je pense que la majorité des habitants du département viennent de toute la France. Revoyez vos sources.

Les commerçants du littoral, les poches pleines fin août, sont contents de voir partir les vacanciers qu'ils ont épongés. Oui c'est vrai. Et cessons de les nommer "parisiens" comme en 1960. Les "parisiens" sont minoritaires dans la catégorie touristes.

Les "touristes" viennent en Vendée pour la plage, le calmeet les balades. La Vendée est un lieu de vacances familiales, proposant des activités familiales.

Et c'est aussi grâce au tourisme que le département a évolué - dans les aménagements et dans les esprits (si si, un peu quand même)

Merci M. Devilliers. Les restaurants et l'hôtellerie d'avant le tourisme de masse étaient, comment dire... Non, je ne le dirai pas, ce serait trop dur à lire.

Vous souhaitez que les vendéens restent comme ils sont. Rassurez-vous, c'est bien parti pour !!!

Mais ne parlez pas d'eux comme d'une peuplade lointaine à découvrir sur la pointe des pieds, accompagné d'un ethnologue.

Enfin, pour "coller" à votre message sachez que le dynamisme affiché du département se paie d'une population payée essentiellement au SMIC ou moins (beaucoup de "temps partagé" par ici) Vous avez entendu parler de Bénéteau ?

Ici un grand nombre de personnes ne travaillent que 6 mois de l'année, complétant le manque à gagner apr les allocs de chômage : pas de quoi employer en CDI tout simplement. Mon fils est dans ce cas.

Et la prospérité elle est où, avec la casse de la pêche d'un département qui avait le premier port sardinier de France, port qui se transforme petit à petit en accueil pour la plaisance... C'est déja sa principale activité....

Ben elle est dans le tourisme essentiellement (hélas)

Pour finir mon propos je dirais que l'histoire de la Vendée n'est pas suffisamment mise en valeur (excepté le Mémorial de la Vendée et la protection du site martyr des Lucs sur Boulogne, l'un des Oradours perpétrés en Vendée par les troupes républicaines)

Pardon d'avoir été un peu long mais c'est le signe que j'ai trouvé votre message intéressant.

Sincèrement et à bientôt en Vendée ?

P.S. Totalement d'accord avec vous concernant la faune envahissante. Vous verriez Saint Jean de Monts en août !!!!!!!!!!!

les vendéens

Signaler
lemurien45
Il y a 8 années
Merci pour votre message digne du plus vif intérèt.J ai laissé en Vendée une partie de moi mème car j ai du me séparer d une maison familiale a l ile d Yeu que j ai connue ado en faisant du bateau.Habitant le sud de la france ,région qui me laisse totalement indifférent cette région était un endroit de régénérescence.Bien entendu,les ilais me considéraient comme un "étranger"mais cela se comprenait.Nous sommes des "métropolitains"pour eux,comme des "ngoudzous" a Mayotte,des "zoreilles" a la Réunion,peu importe si cela peut contribuer a leur cohésion.le Puy du Fou a donné a cette région un rayonnement de dimension internationale.J aurais souhaité passer mes vieux jours aux Sables qui est une station des moins snobs de France et des plus agréables.J ai une pensée pour Philippe de Villiers qui n est pas étranger a l essor de cette région et qui a cause d un drame familial a préféré s effacer de toute activité publique

Une autre idée de la Vendée

Signaler
arnaud85
Il y a 8 années
Les images d'Epinal sont dures pour les vendéens. A lire certains écrits plus hauts, les vendéens seraient des être fermés, paysans et limites arriérés. Je crois juste que les vendéens sont commes beaucoup d'habitants des campagnes françaises: un peu en décalage avec un monde où on tweete plus vite que son ombre, où tout le monde devient amis avec tout le monde d'un simple clic. Invitez vos amis, vos voisins à un apéro et vous verrez que cela vous ouvrira quelques portes. La Vendée n'est pas aussi simple que décrite ci-dessus. La Vendée des plages n'est pas du tout la même que la Vendée du Bocage. Ne soyons pas réducteurs...

Mes parents vendéens quand ils viennent me voir à Paris disent bonjour aux gens quand ils rentrent dans le metro. Personne ne leur répond. Qui est dans le vrai?

insularité

Signaler
octopus85
Il y a 8 années
Bonjour lemurien45,

et merci pour votre réponse.



Quel bonheur d'avoir pu vivre des vacances à l'île d'Yeu, pas encore frelatée. J'imagine bien l'arrachement que vous avez dû vivre d'avoir abandonné la maison familiale. C'est vrai que les îlais ont leur particularité justement liée à leur insularité. L. Voulzy l'a chantée, cette insularité qui "vous laisse à part". Marie Galante, Ouessant, Calédonie, Karukera...je connais bien Karukera et l'archipel guadeloupéen pour y avoir vécu. Les propos des gens de passage sont les mêmes qui sont tenus par les visiteurs de nos îles. Il est vrai aussi que les "métros" installés aux Antilles sont, même après des années, des "moun vini": des gens venus (d'ailleurs) Des pièces rapportées... C'est comme ça.



Pour en revenir à Yeu, les Ogiens que j'ai eu le plaisir de rencontrer sont, comme on dit en Normandie, taiseux. Ils ne parlent pas, comme la plupart des gens, pour ne rien dire. La parole est trop importante pour la gaspiller. C'est le cas pour les habitants des campagnes aussi, souvent. Dans ce sens là, la particularité vendéenne n'est pas si... particulière. C'est un art de vivre partagé par une large frange de la population, invisible car éloignée des villes.



Pleinement en accord avec votre avis sur Les Sables. J'y ai habité une année (en 1976) et j'y vais toujours avec plaisir, dans le quartier artistique de "l'île Ponotte" particulièrement, ainsi qu'au port de pêche.

Mais aux Sables aussi existait encore il n'y a pas des lustres, une rivalité profonde entre Sablais et Chaumois, générant de sanglantes bagarres...

Enfin tout cela pour vous dire que 'ai reconnu en vous un vrai amoureux de la Vendée. Ce n'était pas immédiatement lisible. Et dans mon premier message non plus sans doute...

Et il est vrai qu'au-delà de toute considération politique, Philippe de Villiers a donné un vrai souffle culturel, économique et touristique à la Vendée. Merci à lui.



Sincèrement.

vendée un jour, vendée toujours

Signaler
octopus85
Il y a 8 années
Bonour arnaud85,



D'accord avec vous : ne soyons pas réducteurs. La variété d'activités et d'habitat des vendéens induit des manières de penser parfois divergentes. Bocage, Marais, Côte Maritime... Autant de différences de paysages, de coutumes et de traditions. Il suffit de lire par exemple les livres de Joseph Rouillé sur le marais pour être convaicu de sa particularité. La Vendée est toute en nuances, comme la lumière si particulière du marais (qui a ma préférence vous l'aurez compris :)

Ce sont toutes ces différences - entre autres - qui font la richesse de la Vendée.

Il faut juste se donner la peine de regarder. Ne pas se contenter de voir, passivement.

Et bien sûr ne pas focaliser sur le caractère un peu ombrageux des vendéens.



Mais il est vrai aussi comme vous le dîtes, que le monde s'accélère. Une partie de la population reste au bord du chemin et s'abrite parfois derrière la tradition (pour certains) pour justifier l'immobilisme. Toujours plus facile de rester assis que de marcher.

Mais il est vrai qu'on peut aussi (tout en récriminant - et là toute la France s'y retrouve comme un seul homme) y trouver son compte. C'était l'objet d'un message précédent où je parlais de l'emploi - et du non emploi - en Vendée, et de l'aspect factice d'une bonne santé économique.



Quant aux invitations à des apéros, j'en ai fait souvent l'expérience et j'ai dû en raccompagner plus d'un suite à des "infusions" de petits jaunes et autres ti'punch que j'affectionne, autour d'un barbecue. Mais je maintiens que le moteur qui anime les vendéens - du moins ceux de mon entourage géographique - est la curiosité gratuite (non pas de "qui" vous êtes, mais de ce que vous "faites")



Votre anecdote du métro m'a rappelé le comportement de ma mère qui saluait aussi les gens (qui la prenaient sans doute pour une arriérée, alors que c'était une marque de courtoisie de sa part)

Mais la suffisance des "parisiens" qui sortaient pour la plupart de "derrière le cul des vaches" et dont le seul titre de gloire était d'être venus s'installer à Paris parce que leur région d'origine était incapable de les nourrir, leur suffisance donc, faisait qu'ils détournaient le regard de cette supposée "paysanne" (quelle horreur, ce renvoi à leurs propres origines !!!!!!)



En Vendée, quand on entre dans un car, on paie son billet et on salue encore à la cantonnade.

Jusqu'à quand ?

Aux Antilles aussi. Et honte à celui qui s'en dispense ! :)



Sincèrement.

tricoteurs de rêves

Signaler
octopus85
Il y a 8 années
Et bientôt le Vendée Globe, départ le 10 novembre je crois bien !!



Vous y serez lemurien45 et arnaud85 ?



Cette fête de la navigation mondiale draine une foule considérable hors saison touristique. Bien vu.



Puy du Fou, Vendée Globe... Qui prendra le relai ?

les sables

Signaler
lemurien45
Il y a 8 années
Je ne retournerai pas aux sables pour le vendée Globe,je crains la foule.Enrevanche j y passerai lorsqu "ils" seront tous repartis.La Vendée,des cotes je la déguste aux Sables ou a Port Joinville, dans les bistrots de pécheurs,chez les mareyeurs, ,sur les cotes sauvages lorsque je contemple la mer,lorsque j arpente les landes ,lorsque je scrute la rentrée des chalutiers,lorsque je visite les marchés ,les étals des poissonneries,le Musée d art Contemporain des Sables,etc.....

agoraphobe au vendée globe

Signaler
octopus85
Il y a 8 années
Bonjour lemurien45,



La Vendée dont vous parlez, celle des odeurs d'ajonc humide dans le matin naissant, celle de la clarté trouble, voilée de chaleur de la lande, comme un mirage parfois, celle du bruissement des pins maritimes en forêt, de leur parfum de résine, celle du brouhaha des troquets quand les pêcheurs rentrent de mer, la cotriade sous le bras, celle des couleurs et du bruit des marchés, celle du fracas des vagues sur la côte, "ces chevaux ras au raz des rocs qui se consument" comme disait Ferré, celle des embruns qui brumisent le visage, comment ne pas aimer cette Vendée là ? Et la Vendée sous le mauvais temps, celle du vent qui hurle et qui peut tout casser dans sa colère, la Vendée qui vous pleut sur la tête comme pas possible, sous un vent qui vous interdit toute sortie, un vent à décorner tous les cocus comme on dit ici (et ailleurs), les tempêtes qui coincent les pêcheurs dans les troquets du port, pendant de longues heures, les yeux rivés sur les flots, des yeux dans un visage où rien ne peut se lire sinon peut-être d'anciennes peurs, de naufrages évités de justesse et de fatalisme face au Grand Océan... Comment ne pas aimer passionément aussi cette Vendée là ?

Comme vous je l'aime, souvent égoïstement d'ailleurs (car comment partager toutes les émotions, la sérénité, l'éblouissemnt parfois, qu'elle nous dispense ?)

Mais j'aime aussi cette grande fête nautique du Vendée Globe (comme j'aime, différemment, les courses de baleinières St Gilles - île d'Yeu, l'atelier de restauration de vieux gréments, les brocantes colorées...)



Il y a la Vendée, je dirais "de coeur", la Vendée intime si l'on veut et la Vendée "partagée" par le plus grand nombre.

Le Vendée Globe serait dans la deuxième catégorie: un rassemblement d'amoureux de la mer et des bateaux (sinon comment les visiteurs dépenseraient-ils autant et prendraient-ils RTT ou congés en plein mois de novembre, juste avant Noël ?)

Tous les bateaux, les couleurs, la foule (moi nons plus je n'aime pas trop, mais là, ça va, tout le monde partage ici la même passion)

Le claquement, le cliquetis permanent sous la brise, le passage des skippers, le village du Vendée Globe, Port Olona fier comme Artaban - il en a le droit - et l'odeur iodée. Ici pas de merguez tous les 30 mètres. Pas encore. Profitons-en dans les grandes largeurs.

C'est pourquoi j'aime bien aussi cette grande fête.

Ce qui ne me prive pas de vous rejoindre parfaitement dans votre manière de "vivre" la Vendée.



Sincèrement.

C est loin pour moi...

Signaler
lemurien45
Il y a 8 années
Votre récit ,cher ami,me rappelle mon adolescence que j ai passée sur le bateau de mon père ,nous faisions toutes les iles bretonnes et nous avons rejoint Groix a Yeu par force 7 ,la mer étant plus blanche que grise,nous sommes arrivés a Port-Joinville couverts de sel,et franchement lui et moi n en menions pas large!Ma mère qui voulait nous rejoindre a partir de Fromentine n a pas pu car le bateau a renoncer a naviguer.Nous avons découvert cette ile avec émerveillement et mon père qui désirait s installer en bretagne a construit sur l ile.Mon coeur est tellement meurtri et nostalgique de cette époque qu il m est fort difficile d y retourner.

mer croisée et blancs moutons

Signaler
octopus85
Il y a 8 années
Bonjour lemurien45,



Comme je comprends le bonheur (a posteriori surement) de cette traversée. Le péril, réel ou ressenti donne du sens à nos vies. Il peut même, si je me réfère à votre mail, en être le sel (oui, facile celui-là)

L'accès à Port Joinville peut être... délicat par gros temps. Et que dire si vous navigués dans les mêmes conditions au petit large des Chiens Perrins !

J'ai vécu aussi une sortie sur une mer blanchissante d'heure en heure, devenant presque noire comme un mauvais présage, une menace, avec une houle croisée et grandissante : plus jamais ça !! :( On se sent dans une telle solitude.

Et comme je comprends bien votre nostalgie palpable de cette maison en l'île...



Sincèrement





Hors sujet : Je m'aperçois que la discussion sur le thème d'une installation en Vendée a été lancée en 2007 par une Sylvie... Il y a un bail (et même plus)

S'est-elle installée, son projet a-t-il abouti, quelqu'un ici en sait-il plus ??

il est possible que ...

Signaler
lemurien45
Il y a 8 années
Il est possible que ce soit une de mes cousines ,elle et son mari étaient séduits par l ile habitant une région au climat difficile.Mais les prix d acquisition étaient très dissuasifs ,ils n ont pas donné suite.et mon cousin est un fanatique de trekking et cette passion est peut compatible avec l a disponibilité et l investissement que demande une résidence secondaire.Il aurait d ailleurs pu racheter notre maison mais il est trop habitué a bouger pour s investir la dedans.Il faut savoir qu un simple appartement a Port Joinville 2 chambres se négocie 200000euros.L ile de Ré et l ile d Yeu sont devenues des endroits ou l offre immobilière est très en deça de la demande et seule l Ile d Yeu échappe pour le moment grace a la protection de la Préfecture a la fringale des promoteurs

considérations immobilières

Signaler
octopus85
Il y a 8 années
Il est vrai que les prix se sont bien envolés et depuis logtemps à Yeu. Il y a 30 ans la construction était encore très accessible et en tout cas moins chère que sur le continent, malgré le surcoût du transport des matériaux. Moins chère qu'en bord de mer sur le continent en tous cas.

Mais maintenant, même en réalisant la vente de ma maison sur la côte à Croix de Vie je ne pourrais pas m'offrir une maison du même type sur l'île... J'avais prospecté il y a quelques années déjà.

Puisse ce petit bout de terre être épargné encore longtemps des promoteurs et investisseurs de tout poil.

Saint Gilles

Signaler
lemurien45
Il y a 8 années
Ne regrettez rien,Saint Gilles reste un des coins les plus charmants de la cote vendéenne,sans les inconvénients insulaires:horaires de bateaux,location d un parking a Fromentine,ou horaires correspondances SNCF incohérents,problèmes santé,etc...De plus vous ètes proche des Sables ou on trouve tout ce qu il n y a pas sur l ile avec une situation de concurrence inexistante a l ile d Yeu avec tous ses abus,et ses monopoles a commencer par le poissonnier du port.Le moindre service est hors de prix et habiter l ile d YEu se paie au prix fort pour un non autochtone.La comparaison peut ètre établie avec une autre ile fort prisée,la Corse,c est un argument qui nous a fait pencher pour la vente de la maison,d ailleurs.La poissonerie du port des Sables est autrement plus compétitive et variée que celle (célébrissime ou il faut ètre vu)de Port Joinville.

pour octopus et lemurien

Signaler
didero
Il y a 8 années
octopus et lemurien , soyez sympa et ne le prenez pas mal ...puisqu'un dialogue semble s'être instauré entre vous ,soyez gentil de ne pas envoyer vos réponses respectives sur le forum public mais directement sur le compte personnel de l'autre ... au plaisir .....

très juste...

Signaler
lemurien45
Il y a 8 années
Votre remarque est très juste,excuses!

oh ben oui !

Signaler
octopus85
Il y a 8 années
Bonjour didero (ceci s'appelle une formule de politesse)



Il est vrai qu'on occupe pas mal le terrain avec lemurien (surtout moi je le concède volontiers)

Simplement il s'agit ici d'un forum et je n'avais pas le sentiment de déranger à ce point, surtout que nous sommes quasiment les seuls à "poster" sur ce sujet. Si si, regardez bien.

De même n'ais-je pas trouvé de "post" émanant de votre pseudonyme sur ce sujet.

De même ais-je reçu des "posts" privés me remerciant - eh oui - des infos, de notre manière de vivre la Vendée, lémurien et moi-même et de la manière dont elles sont données.

Pardon pour cette petite immodestie (j'en suis tout rouge) et à bientôt ici-même.

Mais si ma présence ici vous horripile, pardon, mais... tant pis :))

J'essaierai de "compacter" mes posts ;)



Sincèrement

Pardonnez moi

Signaler
lemurien45
Il y a 8 années
Pardon de justifier mon intervention sur ce forum ,car finalement,le topic se nomme "vivre en Vendée" et mes propos sont liés a deux sites ou j ai séjourné donc "dans le sujet".Débarquer le matin a l ile d yeu et en repartir le soir , n en dit pas long sur le quotidien de ceux qui y vivent toute l année,y passer un mois de vacances avec des "continentaux" n en dit pas plus long.Les propos que j ai échangés avec mon ami "octopus85" ne me semblent pas par conséquent hors propos.

Vendée un jour, Vendée toujours

Signaler
octopus85
Il y a 8 années
Bonjour lemurien45,



Je vous adresse un bonjour en passant sur le site.

Moi bientôt de retour en Vendée avec ma femme - fin de mois - après une année passée dans l'archipel guadeloupéen.



J'ai aimé vos posts sur la Vendée et voulais vous le faire connaître.



Je serai content de retrouver ce qui m'a manqué sur la caraïbe : marées, crabes, crevettes, lumière, senteurs et tant d'autres choses.

Mais cette expérience aura été très enrichissante (même si gouffre financier !!)



Amicalement



Jean

Cher ami,

Signaler
lemurien45
Il y a 8 années
Cher ami,



Je fais construire dans les tropiques ,et je ne retrouverai jamais ce qui m a fait aimer l ile d yeu,les Sables je ne suis jamais retourné en vendée depuis 5 ans pour raisons familiales, je suis désormais nulle part.bonne chance a vous.



Jean-François

j,habite en vendée

Signaler
azurithe
Il y a 8 années
j,habite en vendée depuis plus de 10ans et c,est la plus grosse bêtise que j,ai pu faire,de venir m,installer dans cette régions,on y est reçu comme des immigrés clandestins,a part l,océan il ny a rien de beau a voir,c,est plat et désolé,les vendéens sont pas interessant du tout,j,ai pas mal rouler mais je n,ai jamais vu des gens aussi désagréables ils en sont encore a 1789,je ne conseillerais jamais a quelqu,un de venir ici ,a part les vacances et encore..

vivre en vendée

Signaler
philip34
Il y a 8 années
suis bien d accord j'y ai vécu 24 ans ..c'est un mouroir la Vendée il n'y a rien a y faire et les gens sont loin d'être festif ..je vie maintenant sur Montpellier depuis 5 ans rien de comparable la fête continuelle içi .la mer a 2 pas, le soleil et les jolies filles..

bref je n'y remettrai plus jamais les pieds

Endroits pour fètards

Signaler
lemurien45
Il y a 8 années
Des endroits pour fètards y en a partout dans le monde.La vendée ne fait pas partie des régions les plus acceuillantes de France,c est vrai,et après?pour ma part j ai vécu aux Sables ,ça bouge moins qu a montpellier,j habite a coté et tant mieux!j adore le calme!

les fêtards

Signaler
azurithe
Il y a 8 années
tout dépend de ce que l,on appelle fêtard,j,habite dans un villa ge pres des sables,,icic la fête consiste a se torcher a mort et se battre quand l,alcool parle.nous avons eu la fête de la music,((une soulographie )) qui a duré jusqu,a 2h30 du matin ,sans compter les dégradations commises et actes de vandalisme,la gendarmerie est intervenue plusieurs fois a la demande des élus qui ne maitrisaient plus rien ,si c,est çà le festif a la Vendéenne ,chapeau!!

Comment ètre acceuillants,

Signaler
lemurien45
Il y a 8 années
Comment rester acceuillants lorsque votre règion est envahie pendant deux mois par des une faune de saoulards junkies venant en majeure partie de la couronne autour de paris?Je comprend fort bien la réaction hostile des vendéens,qu ils aillent boire et gerber ailleurs.

reponse aux fêtards

Signaler
azurithe
Il y a 8 années
ça n,a rien a voir avec des parisiens en vacances, il ny avait que des gens du cru des Achards,ne rejeter pas toujours la faute sur les autres, merci

vivre en vendée

Signaler
philip34
Il y a 8 années
ne comparez pas les "fêtes" en Vendée et celles de Montpellier ..bar a tapas a gogo .. paillotes sur les plages de la grande motte et carnon juste a coté ...les corrida un peu partout on est en pays taurin ...les fêtes de villages taurines ..les fêtes de plage et le centre historique de Montpellier qui bouge tout le temps avec c'est bars de nuits...vive sud et mort a la grisaille vendéenne ...

Bons Plans Voyage Pays de la Loire

Voyage Pays de la Loire

Services voyage