La Picardie par Thomas Rivallain

Thomas Rivallain

Thomas Rivallain, rédacteur au Routard, nous parle de la Picardie, en nous livrant ses coups de coeur.

Transbahuté dès l’enfance dans le combi familial, les sens affutés en tournée musicale ou louvoyant sur les itinéraires bis. Tout est prétexte aux carnets de route pour cet admirateur de fleuves. Souvent parti là où on ne l’attend pas, il travaille ses guides en Anjou, auprès de l’indomptable Loire. En bon apôtre du voyage, Thomas ne croit que ce qu’il voit.

Une région hors piste à explorer ?

Une région hors piste à explorer ?
Forêt axonaise © interludephoto - stock.adobe.com

Pourquoi ne pas s’aventurer en Thiérache ? Cette région du nord de l’Aisne paraît parfois si loin des pénibles agitations contemporaines alors qu’elle est en réalité si proche, à seulement 2h30 de Paris, 1h30 de Lille ou 2h de Bruxelles. Une région où les villages de charme de recroquevillent autour d’inattendues églises fortifiées, où vergers et verts bocages alternent avec de profondes forêts. Une région dont les habitants sont fiers et font preuve d’un véritable sens de l’accueil. La Thiérache est faite pour les nostalgiques d’une vie qui sait prendre son temps.

Un événement à ne pas manquer ?

Un événement à ne pas manquer ?
Mémorial national australien © Arnaud - stock.adobe.com

L’ANZAC Day, le 25 avril au mémorial national australien de Villers-Bretonneux. C’est la date de la bataille de Villers-Bretonneux où les forces du Commonwealth commandées par le général Monash stoppèrent l'avancée allemande en 1918. C’est aussi la date commémorative de la Première Guerre mondiale pour les Australiens et Néo-Zélandais entre autres, ANZAC signifiant Australian and New Zealand Army Corps Day. La cérémonie, très émouvante, se déroule depuis 1956. L’évènement est retransmis en direct sur les chaînes de télé australiennes et draine une foule impressionnante dont plusieurs milliers d’Australiens.

Une expérience culinaire originale ?

Une expérience culinaire originale ?
Salicorne © Atlantis - stock.adobe.com

S’il y a un légume typique de la baie de Somme, c’est bien la salicorne. On récolte ici 90 % de la production nationale de ce légume riche en phosphore, qui ressemble à un haricot vert élevé en mer. Les pêcheurs entretiennent en baie une concession de 300 ha, sur laquelle la salicorne se développe naturellement. La cueillette s’effectue entre mai et août. Charnue, légèrement craquante, un peu salée et avec une pointe d’acidité, on la sert souvent en accompagnement d’un poisson.

Un paysage à (re)découvrir ?

Un paysage à (re)découvrir ?
Forêt de Compiègne © rochagneux - stock.adobe.com

Les forêts ! Pour être honnête, on n’imaginait pas la Picardie si verte. Et pourtant, Crécy dans la Somme, Retz et Saint-Gobain dans l’Aisne mais surtout le sud de l’Oise autour de Compiègne, Chantilly-Senlis, Ermenonville et Halatte abritent des massifs forestiers exceptionnels. La forêt domaniale de Compiègne est tout simplement l’une des plus grandes de France avec ses hêtres gigantesques, chênes, charmes et pins. Du haut de ses « monts », on découvre de superbes points de vue. Les chemins de randonnée ne manquent pas.  Et si vous êtes perdus, pas de panique, 370 poteaux ont été installés au XIXe s aux différents carrefours forestiers. Ils indiquent la direction du château !

Un personnage emblématique ?

Nantais Jules Verne ? De naissance oui, mais Amiénois d’adoption. Le papa du Nautilus s’installa dans la capitale picarde en 1871 pour suivre sa femme, Honorine, après avoir été garde-côte au Crotoy où il possédait d’ailleurs une résidence secondaire. Il fut enterré au cimetière de la Madeleine d’Amiens en 1905. Elu conseiller municipal en 1888, on lui doit le cirque municipal qui porte son nom. Non loin de là, son étrange demeure dotée d’une tour-observatoire accueille  aujourd’hui un passionnant musée. Autant dire que la Picardie servit de source d’inspiration à nombre de ses œuvres. On retrouve ainsi la colonie de phoques de la baie de Somme dans l’Ile mystérieuse. Parmi ses récits de science-fiction, on a dégoté Une ville idéale : Amiens en l’an 2000 !

Mise en ligne :

Les articles à lire

Bons Plans Voyage