Les Pays de la Loire par Thomas Rivallain

Thomas Rivallain

Thomas Rivallain, rédacteur au Routard, nous parle des Pays de la Loire, en nous livrant ses coups de coeur.

Transbahuté dès l’enfance dans le combi familial, les sens affutés en tournée musicale ou louvoyant sur les itinéraires bis. Tout est prétexte aux carnets de route pour cet admirateur de fleuves. Souvent parti là où on ne l’attend pas, il travaille ses guides en Anjou, auprès de l’indomptable Loire. En bon apôtre du voyage, Thomas ne croit que ce qu’il voit.

Un secret viticole bien gardé ?

Un secret viticole bien gardé ?
© Thierry RYO - stock.adobe.com

Les vins du Loir. Non, il ne manque pas de « e » ! Discrets et pourtant délicieux, ceux-ci s’épanouissent dans le sud de la Sarthe, à l’ombre des vins de Loire. Heureux les privilégiés qui goutent la production confidentielle de coteaux-du-loir, un surprenant rouge poivré (cépage pineau d’Aunis, rare !). Quant au jasnières, il s’agit d’un chenin sec fruité de garde, à la délicate robe jaune, apprécié pour son goût de pierre à fusil. Après bien des « oh » de surprises et des « ah » de plaisir, le vignoble du Loir a définitivement gagné ses lettres de noblesse et n’a décidément pas à rougir de ses illustres voisins ligériens.

Une région hors piste à explorer ?

Une région hors piste à explorer ?
Logis de la Chabotterie © Gaël Roger - Vendée Vallée

Le bocage vendéen, rebaptisé « Vendée Vallée ». D’ailleurs, on ajouterait volontiers un « s » à « vallée » tant le relief nous a surpris, tout en arrondis, de rivières en sommets, contredisant l’idée que la Vendée est toute plate. En parcourant ces paysages apaisants, de bosquets en villages, de moulins en églises, l’histoire de la Vendée étudiée à l’école prend forme ici à chaque virage. A vélo, la route se met souvent à descendre ou surtout à monter tout en zigzagant. Mais croyez-nous, quand on a atteint Saint-Michel-Mont-Mercure, le sommet de la Vendée, culminant à 290m, on a un peu le sentiment d’avoir pris la Bastille !

Un film à voir ou à revoir ?

Un film à voir ou à revoir ?
© A. Klose/SNTP. Statue sculptée par Emmanuel Debarre

On n’a pas trouvé mieux que l’indémodable Les vacances de M. Hulot pour évoquer l’ambiance familiale des séjours balnéaires en Pays de la Loire. Si Jacques Tati a tourné le film en 1951 sur la plage Saint-Marc, près de Saint-Nazaire, l’histoire pourrait aussi bien se passer à Saint-Jean-de-Monts, auprès des cabines de la plage des Dames à Noirmoutier, dans la baie la Baule ou celle des Sables d’Olonne. Au programme, pins maritimes, mimosas et châteaux de sable, dans une joyeuse tranquillité. Noter qu’à Saint-Marc, une belle statue de l’acteur-réalisateur contemple la mer, la pipe vissée au bec (quand les plaisantins ne l’ont pas chapardée).

Une expérience à vivre ?

Une expérience à vivre ?
Bateau à fond plat © graphlight - stock.adobe.com

Rien de tel que de vivre la Loire de l’intérieur, à son rythme et en pagaillant sans trop se forcer. Un must même ! Les loueurs de canoës, kayaks et même de paddles sont nombreux tout le long du fleuve et des ses affluents, la Sarthe, la Mayenne, l’Erdre, le Thouet, l’Oudon... Plus authentiques et originales, les sorties en toues, ces bateaux à fond plat typiques de la Loire, cabanées ou non. On recommande les balades nature avec hissage de voile ou séance de pêche. Autre option, sympa comme tout : une escapade les yeux (presque) fermés et à moins de 10 km/h en bateau sans permis. Un terrain de jeu parfait pour les marins en herbe et les adeptes de slow life que nous sommes.

Une figure emblématique à (re)découvrir ?

Au sujet de la région, « C’est ici, disait Georges Clemenceau, que la France est le plus la France. » On ne peut que croire ce fin connaisseur, né à Mouilleron-en-Pareds en Vendée qui passa ses dernières années dans une modeste baraque sur la côte et est enterré à Mouchamps, dans le bocage. Un vrai personnage que cet amateur de duels à l’épée, volontiers séducteur, auteur du titre du célèbre « J’accuse » de Zola. Médecin, journaliste, exilé un temps aux Etats-Unis, puis président du Conseil, c’est lui qui mena la France à la victoire de 1918. Mais c’est peut-être sa célèbre moustache qui est entrée en 1er à la postérité.

Mise en ligne :

Pays de la Loire Les articles à lire

Voyage Pays de la Loire

Bons Plans Voyage

Services voyage