Le Brésil par Fiona Debrabander

Fiona Debrabander

Fiona, rédactrice au Routard, nous parle du Brésil, un pays où elle s'est rendue à plusieurs reprises pour le guide.

Franco-britannique, passionnée d’histoire, de musique et de cinéma, Fiona apprécie autant prendre le thé après un trek qu’un café au comptoir, les bains de foule sur les marchés que les bains de minuit en bord de mer. Avide de rencontres et de nature, au coin de la rue ou au bout du monde, elle sillonne la planète avec l’envie de partager ses découvertes.

En quoi cette destination est-elle unique ?

En quoi cette destination est-elle unique ?
L'Amazonie à la biodiversité exceptionnelle © gustavofrazao - stock.adobe.com

Le Brésil est en tête de la liste des 17 pays « mégadivers », qui concentrent la majorité des espèces naturelles et se distinguent par la richesse de leurs faune et flore. D’une région à l’autre, on en prend plein les yeux ! C’est aussi le plus grand pays d’Amérique du Sud, où, particularité de l’histoire du continent, on parle le portugais, mais aussi près de 170 langues autochtones. Le Brésil est une terre de contrastes et un des symboles du métissage, mêlant au cours des siècles la culture des peuples indiens, africains et européens. Une destination aux multiples facettes, qui ne lasse pas de séduire…

Une activité à faire absolument ?

Une activité à faire absolument ?
Batucada © Josu Ozkaritz - stock.adobe.com

Venir pendant le carnaval ! Ou, mieux encore, visiter le pays quelques semaines auparavant, car les batucadas et groupes de musique répètent leur défilé – presque – tous les soirs, un à deux mois avant le jour J. On profite ainsi de l’atmosphère déjà très festive, sans la cohue et les prix qui font la culbute.

Une rencontre étonnante ?

Une rencontre étonnante ?
Escalier Selarón © Aleksandar Todorovic - stock.adobe.com

Quelques heures de discussion avec l’artiste, d’origine chilienne, Jorge Selarón, dans le quartier de Lapa à Rio. Cet excentrique avait investi l’immense escalier qui mène au quartier de Santa Teresa et entrepris de le recouvrir entièrement de céramiques récoltées un peu partout dans le monde et au gré de ses rencontres. Le résultat est très esthétique, assez spectaculaire. Malheureusement, Selarón est décédé en 2013, et personne n’a pris le relais pour continuer son œuvre. Celle-ci est cependant bien conservée et le lieu reste une attraction touristique incontournable à Rio.

La spécialité culinaire à goûter absolument ?

La spécialité culinaire à goûter absolument ?
Pão de queijo © 5ph - stock.adobe.com

La moqueca de poisson ou de fruits de mer, un plat mijoté à l’huile de coco, savoureux, parfumé et très répandu le long du littoral nordestin. Ou encore les bolinhos de bacalhau, beignets de morue que l’on arrose de citron vert et qui accompagnent à merveille la caïpirinha à l’heure de l’apéro. Les carnivores ne sont pas en reste, avec des spécialités comme la carne do sol (délicieuse avec une purée de manioc) et le fameux churrasco (diverses grillades servies à volonté), hérité des voisins Argentins. Un péché mignon : le pão de queijo, petit pain soufflé au fromage que l’on trouve partout, à grignoter avec un délicieux jus d’ananas, de fruits de la passion ou de toute autre fruit exotique (variés et exquis au Brésil !).

Quelques musiques emblématiques ?

Difficile de faire des choix, tant la musique brésilienne est riche ! Quelques incontournables : le répertoire jazz et bossa nova de Chico Buarque et de Tom Jobim, la samba de Beth Carvalho, Paulinho da Viola et Zeca Pagondinho, Marisa Monte, Gilberto Gil et Carlinhos Brown pour évoquer le Nordeste, sans oublier le forró, avec ces airs chaloupés d’accordéon, que l’on danse à deux.

Un souvenir à rapporter chez soi ?

Un souvenir à rapporter chez soi ?
Fitas © Erica Dal Bello - stock.adobe.com

Des fitas de Salvador da Bahia, petits rubans colorés que l’on enroule au poignet en faisant 3 vœux, des tongs Havaianas (que l’on trouve bon marché ici) et de la cachaça artisanale, pour les amateurs !

Un souvenir de voyage ?

Un souvenir de voyage ?
Salvador de Bahia © snaptitude - Fotolia

Un Jour de l’An à Salvador da Bahia, chez des amis qui nous ont embarqué dans une fête endiablée. Et voir la foule habillée en blanc de pied en cap, car c’est une tradition le 31 décembre et tout le monde joue le jeu ! Finir au bord de l’océan, au petit matin, et assister à la cérémonie d’offrande à Iemanjá (déesse de la mer). Superbe.

Texte : Routard.com

Brésil Les articles à lire

Voyage Brésil

Bons Plans Voyage

Services voyage