La Bourgogne par Gérard Bouchu

Gérard Bouchu

Gérard, enquêteur au Routard, nous parle de la Bourgogne, sa région natale et où il vit toujours.

Bourguignon d’origine, donc volontiers sédentaire, Gérard est devenu par hasard journaliste spécialisé dans les voyages et la gastronomie. Il a ajouté en 1995 un sac à dos à ses sacs isothermes, pour pouvoir travailler tout en gardant le goût des pays visités. Trekkeur urbain plus que voyageur solitaire, il a toujours aussi soif et faim de nouveautés.

Pourquoi aimes-tu cette région ?

Pourquoi aimes-tu cette région ?
Collines et vignobles de Bourgogne © Gaelfphoto - stock.adobe.com

Parce qu’en Bourgogne on sait vivre ! Difficile de ne pas penser à Henri Vincenot, l’homme qui donna aux Bourguignons, par-delà le folklore de sa tenue et de ses propos, une conscience autant que des racines. À commencer par les règles et les bases d’un vrai repas : le lard, le vin, la crème, épaisse, onctueuse... et la conversation ! « Il faut manger en compagnie (la famille, les amis sont la meilleure) et jaser ! » Cinquante ans après, les amateurs de slow food et de slow tourisme pourraient en faire leur icône. Vincenot icône des jeunes, on croit rêver !

Un souvenir original à rapporter chez soi ?

Un souvenir original à rapporter chez soi ?
Moutarde dans la ville de Dijon © rh2010 - stock.adobe.com

De la moutarde, mais pas n’importe laquelle ! Celle que l’on a confectionnée soi-même à la moutarderie Fallot de Dijon (ateliers mis en place en été avec l’office de tourisme) . C’est la dernière à fabriquer artisanalement la moutarde à l’ancienne. Une fois les secrets de la recette dévoilés, il ne vous reste plus qu’à suivre jusqu’à la fin du processus l’histoire de cette petite graine qui deviendra une grande moutarde.

Un vignoble à recommander ?

Un vignoble à recommander ?
Vignoble au pied du village de Vézelay © Nadine - stock.adobe.com

Vous ne nous croirez peut-être pas, mais Vézelay se révèle un incomparable village vigneron ! Entre Chablisien, Auxerrois, Côte et Arrière-Côte, s’est créé, en l’espace d’une vingtaine d’années, un nouvel Eldorado bourguignon. Bingo pour les vignerons du Vézelien et leur AOC en 100% Chardonnay. Et si, au lieu de monter en droite ligne jusqu’à la basilique, on prenait le temps de serpenter dans les rues, parmi ces immeubles médiévaux qui pouvaient compter 3 niveaux de caves ? Des caves qui accueillaient aussi bien les pèlerins que l’activité économique grouillante d’un XIIe s tout à la fois paillard et religieux. Pour la dégustation, il y a le choix.

Un coin secret encore méconnu ?

Un coin secret encore méconnu ?
Canal de Bourgogne © Christophe Fouquin - stock.adobe.com

Le Canal de Bourgogne dans la vallée de l’Ouche. Suivre ce canal à son rythme fait partie des joies simples que procure une voie d’eau comme celle-ci, traçant sa route entre Yonne et Côte-d’Or. Le mignon pont-canal, près de l’écluse n°20, à Pont-d’Ouche, en voit passer du monde l’été, cyclistes, plaisanciers et randonneurs. Grâce à la forme surbaissée des 3 arches, le canal présente ici une profondeur de 2,30 m qui suffit aux péniches pour poursuivre leur périple. A moins qu’elles fassent une pause méritée au sympathique bistrot-épicerie-bar.

Ton meilleur souvenir ?

Il y en a tellement ! Mais le marché du lundi matin à Louhans, la capitale de la Bresse bourguignonne reste indéniablement un grand souvenir. La plus longue rue à arcades de France redevient un vrai petit théâtre qui se prolonge sur le champ de foire où couleurs, visages, sourires et accents jaillissent avec force du fond du bocage. Promenade de la Charité, se déroule le marché à la volaille de Bresse, où les connaisseurs vérifient avec sérieux le bleu des pattes et l’immaculé des plumes. À l’heure de la pause casse-croûte, c’est la tête de veau qui est à l’honneur. Petites natures s’abstenir.

Un héros local à saluer ?

Longtemps, le sport en Bourgogne a été incarné par Guy Roux, l’emblématique entraîneur de  l’AJ Auxerre, de 1961 à 2005, permettant au club de gravir tous les échelons ou presque. Aujourd’hui, c’est Antoine Griezmann, né à Mâcon en 1991 qui est devenu la nouvelle icône du ballon rond. Sacré meilleur joueur de l’Euro 2016, au sein de l’équipe de France, inutile de rappeler ses faits d’arme en 2018 : 4 buts durant la coupe du monde en Russie ! « Grizou » évolue aujourd’hui en Espagne. Pas à Auxerre ?

Texte : Routard.com

Mise en ligne :

Bourgogne Les articles à lire

Voyage Bourgogne

Bons Plans Voyage

Services voyage