Leonardo 500 : Milan célèbre Léonard de Vinci

Leonardo 500 : Milan célèbre Léonard de Vinci
Monument à Léonard de Vinci, piazza della Scala © k_samurkas - Adobe Stock

2019 est l’année du 500e anniversaire de la mort de Léonard de Vinci. De mai 2019 à janvier 2020, la ville de Milan présente un programme de festivités rendant hommage à ce génie de la Renaissance qui a résidé dans la capitale lombarde durant près de 18 ans…

Léonard de Vinci, un génie à Milan

Léonard de Vinci, un génie à Milan
Statue de Léonard de Vinci à Milan © iphotographer62 - Adobe Stock

Peut-on imaginer figure plus emblématique de la Renaissance que Léonard de Vinci ? Inspiré par les modèles antiques et explorant inlassablement de nouvelles voies, ce grand humaniste (1452-1519) fut à la fois – et entre autres – peintre, musicien, sculpteur, scientifique, urbaniste poète, philosophe, ingénieur…

C’est ce touche-à-tout de génie que Milan va célébrer pendant 6 mois à l’occasion du 500e anniversaire de sa mort. Léonard de Vinci a vécu près de deux décennies dans la capitale lombarde, une période qui fut parmi les plus prolifiques de sa vie. Repéré par Laurent de Médicis à Florence en 1482 – il a juste 30 ans –, le talentueux Léonard a, en effet, été envoyé par le duc florentin en mission diplomatique auprès de son rival, Ludovic Sforza, duc de Milan. Il y restera jusqu’en 1499.

La Cène, La Joconde, la Dame à l’Hermine…

C’est à cette époque que Léonard réalise certains de ses plus somptueux tableaux religieux : La Cène (1494-1498), une fresque peinte pour orner le réfectoire de l’église du couvent dominicain Santa Maria delle Grazie et La Vierge aux rochers (1452-1519). Sa maîtrise de la technique du sfumato (un « modelé vaporeux » qui contribue à créer un effet de perspective) en impressionne plus d’un.

L’artiste développe également une prédilection pour les portraits de femmes : Cecilia Gallerani (maîtresse du duc de Milan) avec La Dame à l’hermine (1488-1490), Lucrezia Crivelli (ou Béatrice d’Este) avec La Belle ferronnière (1452-1519), ainsi que Lisa Gherardini, l’épouse de Francesco del Giocondo, pour la fameuse Joconde (1503-1506).

Parallèlement, Léonard se consacre aux sciences et techniques. En 1496, il dessine les « Portes Vinciennes », un habile système de navigation pour les canaux lombards. Il s’improvise architecte lorsqu’il réalise des croquis préparatoires pour la lanterne de la cathédrale de Milan, le fameux Duomo.

Son imagination n’a pas de bornes : il crée pêle-mêle des machines de théâtre, des horloges, des machines de guerre et des métiers à tisser. Il rend également hommage au père de Ludovic Sforza, Francesco, en imaginant la statue équestre en bronze du Gran Cavallo (1482) ; il ne peut malheureusement pas la réaliser faute d’argent. On peut aujourd'hui voir une copie géante de cette statue (Monumento Sforza), réalisée dans les années 70, en face de l'hippodrome de Milan.

En 1499, la vie du génie italien prend un tournant : l’armée française envahit Milan ; Léonard doit donc fuir la ville pour se réfugier en Vénétie. Il y revient ensuite en 1503 et y reste jusqu’en 1508, avant de quitter définitivement l’Italie pour la France.

Réouverture de la Sala delle Asse au château Sforzesco

Réouverture de la Sala delle Asse au château Sforzesco
Castello Sforzesco © Henry Bonn - Adobe Stock

Milan, qui doit beaucoup à Léonard de Vinci, le célèbre dignement jusqu’en février 2020. Coup d'envoi le 15 mai 2019 avec un évenement très attendu : après 6 ans de rénovation, la majestueuse Sala delle Asse (« Salle de l’axe ») de l’imposant castello Sforzesco (le château des ducs de Sforza) sera enfin rouverte au public.

Les visiteurs pourront admirer la fresque imaginée par l’artiste en 1496-1498, la grande pergola de mûriers, un superbe trompe-l’œil représentant des arbres enchevêtrés et servant de décoration au salon d’apparat du duc de Milan. Après avoir été dissimulée durant des siècles sous de nombreuses couches d’enduit et des repeints, la pergola, tel un palimpseste, retrouvera toute sa splendeur d’antan.

Pour compléter la découverte de la fresque, les visiteurs pourront voir l’installation multimédia, « À l’ombre du More : la Sala delle Asse », qui retrace les différentes étapes de la restauration de l’œuvre. Les passionnés se rendront, quant à eux, aux deux expositions consacrées à Léonard : « Leonardo e la Sala delle Asse tra Natura, Arte et Scienza » du 16 mai au 18 août 2019 et le « musée virtuel du Milan de Léonard », du 16 mai 2019 au 12 janvier 2020.

Léonard peintre : expositions sur la Cène et la Vierge à l’enfant

Léonard peintre : expositions sur la Cène et la Vierge à l’enfant
La Cena © demerzel21 - Adobe Stock

Autre célèbre lieu milanais qui rend hommage à de Vinci, le Palazzo Reale, siège des seigneurs milanais, accueillera du 7 octobre au 17 novembre 2019 une exposition consacrée à la Cène de Léonard de Vinci : « La Cène de Léonard de Vinci pour François Ier : un chef-d’œuvre de soie et d’argent ». Elle présentera la tapisserie de la Cène, commandée par Louise de Savoie et son mari, et réalisée dans les Flandres entre 1505 et 1510. Elle fut offerte en 1533 au Pape Clément VII, qui l’exposa ensuite au musée du Vatican. C’est la première fois que la tapisserie sera montrée hors les murs.

Dans un style plus audacieux, la Fondation Stelline proposera jusqu’au 30 juin une relecture de la Cène par 6 artistes contemporains dont Anish Kapoor, Robert Longo ou Yue Minjun.

Le musée Poldi Pezzoli présentera, quant à lui, une exposition sur le chef-d’œuvre La Vierge à l’enfant, « Intorno a Leonardo : La Madonna Litta e la bottega del maestro », du 8 novembre 2019 au 10 février 2020. Les spectateurs pourront voir en exclusivité le tableau La Vierge à l’enfant, prêté par le musée de l’Hermitage (Saint-Pétersbourg).

De son côté, la Pinacothèque Ambrosienne va consacrer jusqu’en janvier 2020 trois expositions au célèbre Codex Atlanticus, la plus grande collection au monde d'écrits, dessins et notes de Léonard dont elle assure la conservation.

Et pour les accros à Leonardo…

Vous en voulez encore ? Pour découvrir le Vinci inventeur, le musée national de la Science et de la Technologie Leonardo da Vinci présente actuellement des maquettes réalisées dans les années 50 d’après les dessins du maître et des fresques de peintres lombards du 16e siècle jusqu’au 30 juin 2019.

Des animations théâtrales et musicales seront également consacrées au grand homme. Massimiliano Finazzer Flory dirigera une pièce dont le scénario est tiré des textes originaux de de Vinci, Essere Leonardo da Vinci : Une interview impossible, du 2 au 5 mai 2019 au Piccolo Teatro Studio Melato. Dans un autre genre, l’association La Capella Musicale présentera des concerts classiques de musique Renaissance dans plusieurs salles de spectacle milanaises.

Pour en savoir plus

Retrouvez les bons plans, adresses utiles et infos pratiques dans le Routard Lacs italiens, Milan

Consulter notre guide en ligne Milan et lire notre idée week-end Milan

Office national italien du tourisme

Pour plus d’informations, voir le site Internet : https://www.in-lombardia.it/fr/que-faire-en-lombardie/leonardo-500

Le TGV Milan-Paris aux couleurs de Léonard de Vinci

- Des billets Milan-Paris en TGV (SCNF Voyages Italia) seront disponibles dès 29 € ! Le TGV sera customisé aux couleurs des œuvres françaises et italiennes de Léonard (Joconde et Codex Trivulzianus) et de ses lieux de vie (Amboise). En bonus, une application mobile, Bepart, permettra de découvrir de façon ludique la vie et l’œuvre de de Vinci.

Texte : Pénélope Pélissier

Mise en ligne :

Les articles à lire

Bons Plans Voyage