Festival Normandie impressionniste 2016 : le portrait à l’honneur

Festival Normandie impressionniste 2016 : le portrait à l’honneur
© Festival Normandie impressionniste 2016

La Normandie est l’un des berceaux de l’impressionnisme. Créer un festival sur ce thème coulait de source, d’autant plus que les musées de la région sont riches en œuvres issues de ce courant artistique. Après deux éditions couronnées de succès, cette belle manifestation propose, du 16 avril au 26 septembre, quelque 450 événements, dont des expositions majeures. Et, à l'occasion du festival, le Routard publie un guide spécial "Destination impressionnisme" pour vous accompagner dans vos découvertes.

Nouveau : un Routard spécial Destination Impressionnisme

Normandie impressionnisteLe Routard lance un guide « Destination Impressionnisme, Paris Île-de-France et Normandie ». Cette édition spéciale de 160 pages en couleurs, qui contient de nombreux tableaux, a été réalisée en partenariat avec le Comité Régional du Tourisme Île-de-France et Normandie Tourisme. Le guide vous entraîne, à travers 10 itinéraires, sur les traces des Impressionnistes, de Paris à la Normandie !

Page après page, au fil de l’eau, toute une époque revit : Caillebotte à Yerres, Monet à Giverny, Van Gogh à Auvers-sur-Oise… De Paris à la côte d’Albâtre, ce Routard fait découvrir l’histoire des grands peintres qui ont marqué le mouvement impressionniste, mais aussi les lieux où ces artistes ont posé leur chevalet et les musées où admirer leurs œuvres.

Le guide propose des adresses de bonnes tables et d’hôtels de charme, sélectionnées pour leur proximité avec l’univers des impressionnistes : cuisine du terroir, jardins aux couleurs éclatantes, péniche de 1930 réaménagée, chambres avec vue sur le large… Autant de raisons de partager la passion de ces peintres qui, en révolutionnant la peinture, ont fait découvrir au monde l’Île-de-France et la Normandie !

Quand la Normandie faisait forte impression sur les peintres

Quand la Normandie faisait forte impression sur les peintres
Félix Buhot, Deux femmes sur la plage de Trouville, pastel, 1876, Musée Thomas Henry, Cherbourg-Octeville, photo © Musée Thomas Henry / D. Sohier

Durant la seconde moitié du 19e siècle, Paris devient la capitale de l’art moderne grâce à des peintres novateurs que l’on réunit sous le vocable d’impressionnistes. Leur perception des choses et la restitution des impressions fugitives priment dans leurs tableaux. Ringardisant la représentation académique de la nature, ils font entrer la peinture dans la modernité.

Grâce au développement du chemin de fer et des stations balnéaires, la Normandie joue un grand rôle dans le développement de l’impressionnisme. De nombreux peintres viennent y puiser leur inspiration, certains y acquérant même des résidences secondaires, sans oublier que nombre d’entre eux étaient originaires de la région.

Ainsi, Géricault est né à Rouen, Boudin à Honfleur et Millet à Gruchy, un hameau du nord du Cotentin. Monet passe son enfance au Havre, dont le port a fasciné Pissarro. Manet, Degas, Renoir, Gauguin, Whistler et Berthe Morisot viennent à plusieurs reprises sur la côte normande pour peindre falaises de craie ou plages de sable.

Un programme haut en couleurs

Un programme haut en couleurs
John Singer Sargent, Jacques-Emile Blanche, vers 1886, Huile sur toile, 82 x 60 cm, Rouen, musée des Beaux-Arts, Inv. 1922.1.27 © Musées de la Ville de Rouen/ Photographie C. Lancien / C. Loisel

Le thème du portrait a été choisi comme fil rouge de cette édition du festival qui affiche 450 événements : des expositions de peinture impressionniste, mais aussi d’art contemporain, de street art, de photo ou de mode, ainsi que des spectacles, des projections de films, des conférences, des ateliers ou encore des fêtes et des déjeuners sur l’herbe… Conçu comme un festival pluriel, Normandie impressionniste ne porte donc pas uniquement sur les peintres de ce mouvement. Ainsi, William Klein, Orlan, August Sander et des dizaines d'autres artistes font l'objet d'expositions ou de manifestations.

Nous vous présentons ci-dessous une sélection d’expos en les réunissant selon les termes choisis par les organisateurs du festival.

« Dans l’intimité des impressionnistes »

- « Manet, Renoir, Monet, Morisot... Scènes de la vie impressionniste ». Une centaine de peintures importantes, ainsi que des sculptures, des dessins et des pastels, des photographies et des correspondances, offrent un panorama à la fois artistique et intime des artistes Degas, Monet, Renoir, Pissarro, Cassatt, Morisot, Manet, Gauguin… Musée des Beaux-Arts de Rouen (76). Du 16 avril au 26 septembre.

- « L’impressionnisme ou le portrait d’une nouvelle société ». Comment la photographie a modifié l’art du portrait. Œuvres de Monet, Pissarro, Manet, Gauguin, Renoir, Cals, Guillaumin, Bracquemond, Rouart, Carolus-Duran… Photographies de Nadar.  Musée de Louviers (27). Du 16 avril au 26 septembre.

« Portrait d’artiste »

- « Eugène Boudin, l’atelier de la lumière ». Une grande rétrospective de ce Normand pionnier de l’impressionnisme, avec des peintures, dessins, aquarelles et gravures provenant de l’important fonds du musée et de prêts de collections publiques, françaises et étrangères. MuMa (Musée d’art moderne André Malraux), Le Havre (76). Du 16 avril au 26 septembre.

- « Caillebotte, peintre et jardinier ». Célèbre pour ses vues de Paris, Gustave Caillebotte fut aussi un peintre des jardins, comme le démontre cette expo. Musée des Impressionnismes, Giverny (27). Du 25 mars au 3 juillet.

- « Sorolla, un peintre espagnol à Paris ». 50 peintures de Joaquín Sorolla, artiste fortement marqué par les travaux de ses contemporains impressionnistes. Musée des Impressionnismes, Giverny (27). Du 14 juillet au 6 novembre.

- « Frits Thaulow, paysagiste par nature ». 70 peintures et pastels de ce Norvégien qui fut l’un des paysagistes européens les plus renommés durant les périodes impressionniste et post-impressionniste. Musée des Beaux-Arts de Caen (14). Du 16 avril au 26 septembre.

« Portraits de Normandie »

- « Félix Buhot, peintre d’atmosphères ». 200 œuvres d’un peintre normand méconnu, quoique remarquable. Musée Thomas-Henry, Cherbourg-en-Cotentin (50). Du 24 juin au 25 septembre.

- « Jacques-Émile Blanche, le portraitiste du tout-Paris ». 25 portraits du peintre d'Offranville : Gide, Satie, Cocteau, Anna de Noailles, Stravinsky… Musée Les Franciscaines, Deauville (14). Du 14 mai au 18 septembre.

- « Sickert à Dieppe ». Anglais d’origine danoise, Walter Sickert a beaucoup peint à Dieppe. Musée de Dieppe (76). Du 25 juin au 25 septembre.

- « Caillebotte, portrait intime d’une famille normande ». Une expo autour du tableau « Portraits à la campagne ». Musée d’Art et d’Histoire Baron Gérard, Bayeux (14). Du 16 avril au 18 septembre.

« Portrait d’une époque »

- « Être jeune au temps des impressionnistes ». Des portraits et scènes de genre, notamment en bord de mer, de Boudin, Cals, Dubourg, Morisot, Pelez, Weerts, Renoir, Marquet… Musée Eugène Boudin, Honfleur (14). Du 25 juin au 3 octobre.

- « Sous le soleil de Normandie... Sur les pas de Paul-César Helleu ». L’ambiance des stations balnéaires à la Belle Époque captée par un dessinateur et peintre ami des impressionnistes. Musée des Beaux-Arts de Saint-Lô (50). Du 13 mai au 18 septembre.

« Portraits de femmes »

- « Portraits de femmes ». Des œuvres de femmes impressionnistes peu connues comme Éva Gonzalès, Louise Breslau ou Marie Bracquemond. Musée de Vernon (27). Du 2 avril au 25 septembre.

- « Jeanne Forain, portraits d’une époque ». Une quarantaine de portraits au pastel ou à l’huile, ainsi que des marionnettes conçues par l’artiste, épouse de l’impressionniste Jean-Louis Forain. Musée Alfred Canel, Pont-Audemer (27). Du 16 avril au 26 septembre.

Une appli pour découvrir la Normandie avec le Train de l'impressionnisme

Appli La Normandie Impressionniste en trainDès le 16 avril, le « Train de l’Impressionnisme » reprend du service : jusqu'au 25 septembre, il circule tous les week-ends au départ de Paris Saint-Lazare, en proposant de escapades "clés en main" vers Giverny, Rouen et Le Havre. Toutes les infos et les horaires sont consultables sur cette page.

N'oubliez pas de télécharger, avant de prendre le train, l'application « La Normandie des Impressionnistes en train », que le Routard a réalisée en partenariat avec le Comité Régional de Tourisme de Normandie. Elle vous propose 4 itinéraires autour de Giverny, de Rouen, des boucles de la Seine, et du Havre.

Vous partirez sur les traces de Monet, Boudin, Renoir ou Pissarro, découvrirez les lieux où ils ont posé leur chevalet et admirerez leurs tableaux dans les musées normands.

 Application GRATUITE disponible sur iOS (téléchargeable sur l'App Store) et Android (téléchargeable sur Google Play).

Pour en savoir plus

Pour plus d'informations, consulter notre guide en ligne Normandie

Festival Normandie impressionniste 
- Suggestions de circuits sur ce site.
- Carte Normandie Impressionniste (4 €) : réductions (expos et autres événements, certains hébergements), invitations à des événements exclusifs.
- Le festival est labellisé Grand Tour (ministère des Affaires étrangères et du Développement international).

Trouvez votre hôtel en Normandie

Texte : Michel Doussot

Mise en ligne :

Normandie Les articles à lire

Voyage Normandie

Bons Plans Voyage

Services voyage