Ardèche : la Caverne du Pont-d’Arc, réplique de la grotte Chauvet

Ardèche : la Caverne du Pont-d’Arc, réplique de la grotte Chauvet
Panneau des Lions © J. Clottes-MCC

Grâce à une réplique spectaculaire, la Caverne du Pont-d’Arc permet d’admirer les reproductions de peintures laissées par nos ancêtres voilà 36 000 ans sur les parois de la grotte Chauvet, découverte en 1994 et fermée au public. La caverne du Pont-d’Arc, ouverte depuis le 25 avril, donne ainsi accès à ce fabuleux trésor du berceau de l’humanité. Un résultat bluffant, à découvrir absolument dans la région des gorges de l’Ardèche.

L’« invention » de la grotte Chauvet

Le 18 décembre 1994, c’est un petit courant d’air qui incite le spéléologue Jean-Marie Chauvet à aller voir ce qui pouvait bien se trouver au bout d’un étroit passage pénétrant dans la roche du cirque d'Estre, un site bien connu des randonneurs qui sillonnent les environs de Vallon-Pont-d’Arc.

Accompagné de Éliette Brunel et Christian Hillaire, Chauvet se faufile jusqu’à un orifice donnant, par le plafond, sur une salle obscure. Après s’être équipés du matériel nécessaire, ils pénètrent tous les trois dans la grotte où ils découvrent de belles concrétions, ainsi que des ossements d’animaux, bref de quoi être satisfait de sa journée. Lorsqu’ils reviennent sur leurs pas, c’est Éliette Brunel qui, la première, aperçoit un dessin de mammouth

Conscient de ce qu’il vient de trouver, le trio contacte les autorités, lesquelles envoient dix jours plus tard le spécialiste des grottes ornées Jean Clottes afin d’authentifier la découverte. Sécurisé, le site est livré aux scientifiques de diverses disciplines et prendra le nom de Grotte Chauvet-Pont d’Arc.

Il y a là 1 000 œuvres représentant 14 espèces différentes : ours mégacéros, mammouth, bison, hibou… Certains sont d’une qualité graphique extraordinaire, notamment des félins. Les techniques employées sont la gravure, la peinture et le dessin (soufflage, apposition de paume, pinceau avec de l’ocre rouge, du charbon de bois…). Elles datent de la période de l'Aurignacien, de 36 000 ans pour les plus anciennes. Pour mémoire, celles de Lascaux remontent à 18 000 ans.

Toujours étudiée, la grotte a été inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco en 2014.

La Caverne du Pont-d’Arc, réplique de la grotte Chauvet

La Grotte Chauvet-Pont d’Arc étant fermée au public, l’idée de créer un lieu où seraient exposées des répliques de ses peintures s’est imposée. Implantés au-dessus de Vallon-Pont-d’Arc, sur un site nommé Razal, les cinq bâtiments qui constituent la Caverne du Pont-d’Arc sont insérés dans un splendide paysage de maquis.

Abritée dans une construction en forme de falaises stylisées, la réplique de la grotte s’étend sur 3 000 m². Elle rassemble les décors les plus remarquables des 8 500 m² de l’original en un parcours que l’on emprunte sur une passerelle où sont proposés dix arrêts.

 Les sols, parois, concrétions, ossements et œuvres ont été reproduits à l’échelle 1. Pour obtenir ce résultat saisissant de vérité, on a d’abord réalisé un modèle numérique en 3D de la grotte et des photos de ses surfaces.

Une structure en métal épousant les formes de la grotte a ensuite été construite et recouverte de mortiers qui ont été taillés et décorés. Les panneaux peints ou gravés, ainsi que les éléments géologiques exceptionnels et ossements ont été conçus en ateliers et enfin fixés sur la « roche ».

De plus, l’ambiance a elle aussi été autant que possible restituée : température (18 °C, soit quelques degrés de plus que dans la grotte quand même), silence, odeurs, obscurité (hormis là où il y a des choses remarquables à voir)…

La galerie de l’Aurignacien, pour aller plus loin…

Si la réplique cherche à susciter en vous une émotion (il n’y a pas de panneaux explicatifs), la galerie de l’Aurignacien délivre elle des informations permettant de comprendre de ce que l’on a vu ou va voir.

Après la projection d’un petit film, vous entrez dans une salle où sont exposées des reproductions à l’identique d’animaux datant de la période des œuvres de la grotte (ours, mammouth, mégacéros, félin, bison et rhinocéros laineux). On y trouve aussi des évocations d’humains, sur fond de décor panoramique ardéchois dans lequel tout ce petit monde vivait.

Cet espace ouvre sur des salles multimédia où, aux côtés de quelques pièces sous vitre, sont disposés des écrans et tables numériques interactifs qui vous initient notamment aux modes de vie et à l’art pariétal de nos ancêtres.

Un pôle pédagogique, un espace événementiel et un restaurant complètent les équipements de ce parc d’une dizaine d’hectares doté d’allées boisées très agréables à parcourir.

À ne pas manquer en bonus ultime : la terrasse qui surmonte le restaurant. La vue sur Vallon-Pont-d’Arc et les montagnes des Cévennes est magnifique.

Pour en savoir plus

Consulter notre guide en ligne Ardèche, Drôme

Lire nos idées week-end Gorges de l’Ardèche et Ardèche Underground

Horaires et tarifs

Réservation vivement recommandée, exclusivement par Internet.

Adultes : 13 €, jeunes de 10 à 17 ans : 6,50 € (gratuit pour les moins de 10 ans). Le tarif donne le droit à une visite guidée ou l'accès à un audioguide, et une entrée à la Cité de la Préhistoire de l'Aven d'Orgnac.

Ouvert tous les jours, toute l'année.
De février à mars et d'octobre au 14 novembre : 10h-18h
Avril, mai, juin, septembre : 10h-19h
Juillet, août : 9h-20h30
Du 15 novembre à fin janvier : 10h-17h

Liens utiles

Caverne du Pont-d’Arc 

Grotte Chauvet-Pont d’Arc 

Vallon-Pont-d'Arc Tourisme 

Ardèche Tourisme 

Texte : Michel Doussot

Mise en ligne :

Ardèche, Drôme Les articles à lire

Voyage Ardèche, Drôme

Bons Plans Voyage

Services voyage