Voyager en solo

La safe attitude : les règles à suivre pour voyager en toute sécurité

La safe attitude : les règles à suivre pour voyager en toute sécurité
© bahram7 - Adobe Stock

Règle n° 1 : évitez les pays à risques. Faut-il préciser que ce n’est pas le moment de se rendre au Mali, en Crimée ou en Syrie, des destinations magnifiques certes, mais vraiment pas sereines. Faites un tour sur le site du quai d’Orsay avant de jeter votre dévolu sur une destination.

Respectez les us et coutumes des pays. Une femme évitera de se balader en mini short, même s’il fait 40 °C, pour prendre le bus en Inde. De la même manière, si vous ne voulez pas vous attirer les foudres des croyants, abstenez-vous de manger en pleine rue pendant le ramadan. Le bon sens est le premier réflexe du voyageur qui ne souhaite pas être importuné. Et n'oubliez pas qu'à l'étranger, c'est à vous de vous adapter aux autres, et non le contraire !

Évitez de vous balader seul la nuit (enfin pas partout). Évidemment, aucun problème si vous êtes à Khao San Road à Bangkok. Renseignez-vous sur la vie nocturne et la sécurité auprès des habitants et dans les guides. Pas de paranoïa exagérée ! Balades nocturnes en solo déconseillées dans des métropoles telles que Mexico ou Rio de Janeiro.

Surveillez votre verre. Les drogues peuvent circuler, pour vous faire perdre vos moyens. Et mieux vaut éviter l’abus d’alcool.

Disposez votre argent en plusieurs endroits pour plus de sécurité. Ayez toujours l’équivalent de 20 € en monnaie, si vous vous faites agresser, vous pourrez peut-être vous débarrasser des importuns avec cette somme sans avoir tout perdu.

Dans les guest houses et les transports en communs, ne laissez jamais votre argent à la vue des autres. Même si vous décidez de partager votre chambre avec un compagnon de route. Restez vigilant.

N’oubliez pas que certains biens, anodins en France, comme un téléphone portable ou un appareil photo, sont des objets de grande valeur dans d’autres pays. C’est dans les villes que le danger peut se faire le plus sentir. Évitez tout signe ostentatoire de richesse (comme les bijoux, même les alliances peuvent faire envie).

Prenez des taxis réglementés. Les faux taxis pullulent. En Amérique du Sud, on ne lève pas la main comme à New York pour héler un chauffeur, on demandera toujours une compagnie sûre, recommandée par une guest house ou un restaurant.

Écoutez les conseils des habitants du coin, ce sont les meilleurs informateurs, ils pourront vous dire quels sont les quartiers à proscrire.

Avant le départ, prenez rendez-vous chez votre généraliste pour partir avec une trousse à pharmacie adéquate. Cloué au lit par une tourista, il sera trop tard pour y penser…

Faites des photocopies de vos papiers, les trafics sont courants, mieux vaut se balader avec des copies en laissant vos vrais papiers à l’abri, sous clef.

Notez bien les numéros importants, tels que numéros de carte de crédit, de passeport, d’assurance, et les contacts téléphoniques pour faire opposition en cas de besoin. Vous pouvez vous les envoyer par mail, pour être sûr de les retrouver à tout moment.

Inscrivez-vous sur Ariane pour signaler votre présence dans le temps auprès du consulat de France.

Texte : Carine Keyvan

Les articles à lire

Bons Plans Voyage