Réussir sa randonnée

Alimentation et trousse de secours

Alimentation et trousse de secours
© AVAVA - Fotolia

Alimentation et hydratation

La randonnée est un exercice d’endurance, particulièrement consommateur d’énergie.

La veille, privilégiez les sucres lents (pâtes, riz, pain complet…) et une alimentation pas trop lourde. Pendant la rando, faites régulièrement des pauses pour réalimenter votre corps en sucres rapides : emportez avec vous fruits et fruits secs, barre de céréales, voire du chocolat.

N’oubliez pas votre gourde ! Une hydratation régulière est indispensable : buvez en petite quantité au maximum toutes les demi-heures. En moyenne, on boit 2 litres d’eau par jour, plus en cas d’effort ou de chaleur.

La quantité à emporter dépend de vos besoins et de votre consommation. Comptez 1 litre d’eau – pas trop froide – pour une rando de 2 – 3 h (plus s’il fait chaud), en alternant avec une boisson énergétique (pas indispensable). N’attendez pas d’avoir soif pour boire !

Trousse à pharmacie

Sans être parano, emportez avec vous une mini-trousse à pharmacie, comprenant :

  • Crème solaire

  • Baume pour les lèvres

  • Répulsif anti-insectes et pommade contre piqûres

  • Pansements (pour blessures et/ou ampoules)

  • Compresses stériles

  • Baume anti-inflammatoire

  • Une paire de ciseaux et une pince à épiler

  • Bande de contention et bande adhésive pour les entorses

  • Aspirine ou paracétamol

  • Vos médicaments habituels (si vous suivez un traitement)

Texte : Routard.com

Randonnée et trek - Les articles à lire