Réussir sa randonnée

De bonnes chaussures, c’est essentiel !

De bonnes chaussures, c’est essentiel !
© Giampaolo Calza

Trouver chaussure à son pied

C’est la règle n° 1 de tout bon randonneur. Mais il n’est pas toujours facile de choisir la bonne chaussure. Voici quelques critères à prendre en compte pour la dénicher :

  • Le confort et le maintien du pied : c’est évidemment le plus important. La chaussure doit procurer un bon maintien du pied et des chevilles. Vérifier également s’il y a des zones de friction, qui peuvent occasionner des ampoules.  Il est donc essentiel d’essayer ses chaussures en magasin, en ayant à l’esprit que les conditions sur le terrain seront différentes. Essayez-les avec des chaussettes de randonnée et lacez-les entièrement. La chaussure doit épouser au mieux la morphologie de votre pied : le talon ne doit pas décoller de la semelle et les orteils ne doivent être trop serrés.  Dans tous les cas, bannissez les chaussures dans lesquelles vous ne vous sentez pas à l’aise. N’oubliez pas de les « casser » en les portant avant de partir en randonnée.

  • La pointure : pensez à essayer ½ pointure (voire 1 pointure pour les chaussures les plus rigides) au-dessus de votre taille habituelle, car au cours de la randonnée, le pied a tendance à gonfler. Attention à ne pas flotter dans la chaussure toutefois.

  • La semelle : privilégiez des semelles adhérentes pour éviter les chutes, voire crantées pour les terrains difficiles. Les semelles externes, plus rigides, permettent aussi une plus grande stabilité sur les terrains accidentés. Enfin, la semelle interne doit bien s’adapter à votre voûte plantaire.

  • L’imperméabilité et la respiration du pied : autre donnée essentielle, car il est désagréable, voire dangereux, de randonner les pieds mouillés. Cela peut aussi causer des ampoules, des mycoses, voire des chutes. Les chaussures ne doivent pas favoriser la transpiration : l’aération du pied est un critère important. Bannissez les chaussettes (trop fines et laine) qui évacuent mal la respiration.

  • La résistance aux chocs : une chaussure offrant une protection latérale et frontale du pied, mais aussi des semelles résistantes, doit également être privilégiée. Une bonne chaussure doit disposer d’un renfort à l’avant (un pare-pierre) pour parer à tout choc éventuel avec des éléments extérieurs.

Quelles chaussures pour quelle randonnée ?

Trouver chaussure à son pied implique de savoir quel usage on veut en faire. Bon à savoir : le modèle de chaussure idéal n’existe pas, à vous de trouver celui qui convient à la randonnée que vous souhaitez faire.

  • Pour une randonnée facile et courte : des chaussures confortables, légères et à tige basse (ou mi-haute) ou des baskets de bonne qualité (running, trail) peuvent faire l’affaire.

  • Pour des terrains plus difficiles et des randos plus longues : le maintien et la respiration du pied, tout comme l’adhérence, doivent être privilégiés. Choisissez des chaussures à tige mi-haute ou  haute et à semelle résistante, voire crantée.

  • Pour la montagne : chaussures à tige haute et à semelle renforcée et rigide, de préférence crantée (ou crampons) pour la haute montagne. La tige haute stabilise le pied et la cheville. Importance de la protection frontale pour amortir les chocs. Des lacets avec crochets autobloquants permettent de moduler le serrage du haut de votre chaussure, tout en maintenant stable la partie basse (ce qui permet un confort optimal en cas de dénivelé).

  • Trek, grande randonnée même caractéristiques, en prenant en compte le poids de la chaussure. Des semelles semi-rigides doivent être privilégiées. Le pied doit bien respirer.

Texte : Routard.com

Randonnée et trek - Les articles à lire