La location de voiture

Comment bien choisir son véhicule de location ?

Comment bien choisir son véhicule de location ?
© mezzotint_fotolia

Un large panel de modèles

C’est la partie la plus sympa : choisir une belle voiture quasi-neuve et brillante de propreté ! Et la vaste gamme de modèles ne facilite pas la tâche. Bien sûr, le tri s’effectuera naturellement selon vos besoins.

Choisissez un modèle en fonction du nombre de passagers et du temps passé dans la voiture. Au départ de Paris, une petite citadine suffira largement pour une virée entre amis à Amsterdam, tandis qu’un monospace conviendra à une famille en route pour l’Espagne. Si vous partez vers des routes difficiles, en montagne par exemple, pensez à prendre l’option chaînes à neige, ou optez pour un modèle type 4x4.

Une fois en agence, attendez-vous à ne pas forcément disposer du véhicule choisi sur Internet. Il arrive qu’un modèle équivalent vous soit loué. Vous pouvez avoir une bonne surprise en vous retrouvant avec une voiture d’une catégorie supérieure, mais elle ne peut pas être plus petite que prévu. Si c’est le cas, vous devez demander à payer le prix correspondant à ce modèle.

Les modèles des véhicules sont répartis en plusieurs catégories, des plus basiques aux plus luxueuses.

Comparez les prix

Le plus simple reste encore de faire jouer la concurrence et de comparer les prix sur des sites dédiés à cela. Ainsi, le comparateur Carigami compare à la fois les grands loueurs (Avis, Hertz, …), mais aussi les prix de 40 000 agences de location dans plus de 170 pays, avec plus de 30 000 avis de clients en ligne.
Pensez aussi à faire un tour de temps en temps sur les sites des agences de location pour guetter les éventuelles promotions.

Enfin, les grandes sociétés de location de voitures jouissent d’une bonne réputation, leur sérieux n’est plus à prouver et elles sont implantées partout, même à l’étranger.

Vérifications à faire avant de prendre la route

Lors du retrait du véhicule, le loueur vous demandera de verser un dépôt de garantie, en prenant l’empreinte (ou le numéro)  de votre carte de crédit.

C’est pourquoi il est essentiel de ne pas faire l’état des lieux à la va-vite. Faites bien remarquer – et noter – à l’agence les moindres chocs, rayures et autres détériorations constatées sur le véhicule, afin d’éviter que la responsabilité de ces petits dommages ne vous retombe dessus lors de sa restitution. N’hésitez pas à prendre des photos en guise de preuves.

Pensez aussi à relever le compteur, au cas où le kilométrage illimité ne soit pas inclus dans le prix.

Enfin, lisez bien les termes de votre assurance. Certaines parties du véhicule ne sont pas couvertes en cas d’accident. Par exemple, si vous louez un van et que vous abîmez le toit, vous devrez sans doute payer les frais de réparation. En effet, les parties hautes du véhicule ne sont généralement pas assurées, car le loueur estime que les dégâts provoqués à cet endroit résultent d’un non-respect de la limite de gabarit ou d’un mauvais calcul du conducteur. Prudence donc, même avec une assurance.

Les options et services

Dans une grande enseigne, vous trouverez à coup sûr tout ce dont vous avez besoin : des porte-skis ou des chaînes à neige pour des vacances à la montagne, un siège enfant ou un réhausseur de siège pour bébé (de 10 à 50 € selon les entreprises), et bien sûr le GPS (de 12 à 20 €). Indispensable pour les trajets inconnus et les vacances à l’étranger, où le smartphone sera peu utile sans une connexion internet.

Et pourquoi ne pas se faire directement livrer sa voiture de location à domicile ? Certains loueurs proposent ce service, comme Avis, moyennant 19 €. Au-delà d’une demi-heure de retard, la livraison est offerte. Attention, ce service n’existe pas à Paris ! Avec Europcar, le service « ToMyDoor » dessert plus de 80 villes dont Paris, pour 29 €, mais à condition d’avoir un numéro de conducteur Europcar. Hertz propose aussi cette option, mais il est impossible de la réserver sur Internet. Pour toutes ces enseignes, le retrait à domicile de la voiture est également pris en charge. 

Il n’y a pas que les supermarchés qui proposent des cartes de fidélité. Les loueurs de voiture aussi !

Pour 45 ou 55 € (Funway +), la carte Funway d’Europcar, valable 2 ans, permet d’obtenir des équipements gratuits (siège enfant, porte-skis, etc.), des réductions sur les locations (jusqu'à -30 % sur les locations de véhicules de tourisme en France, jusqu'à -15 % sur les locations à l’étranger…), et des tarifs préférentiels dans certains hôtels.

Moyennant 50 €, la carte Gold Sixt vous fait cumuler des points à chaque location (valables durant 3 ans), et offre jusqu'à 10 % de réduction sur la location de voitures et 20 % de réduction sur les tarifs « limousine service » en Allemagne, en Autriche, en Suisse et en France.

Même principe chez Avis : vendue 65 €, la carte Club Azur propose des services gratuits (siège enfant, conducteur supplémentaire), ainsi que des réductions sur les locations de voitures (10 %) et de GPS (20 %) en France métropolitaine uniquement.

Enfin, la carte Horizons de Hertz, à 39 €, valable 2 ans, offre une réduction de 20 % sur la location de voitures en France (hors Corse) et 10 % sur la location à l’étranger, des services gratuits et un cumul de points convertibles en locations gratuites.

 

Texte : Sarah Négrèche

Les articles à lire

Bons Plans Voyage