Les villes musicales dans le monde

Villes musicales des États-Unis

Du blues de Chicago au jazz de New York, en passant par la country à Nashville, voici les principales villes musicales des États-Unis

Memphis (Tennessee)

Memphis (Tennessee)
Beale Street © f11photo - Shutterstock

Située sur le cours du Mississippi, Memphis est l’un des principaux berceaux du blues et du rock’n’roll, ainsi qu’un site majeur en ce qui concerne le rhythm’n’blues et la soul, ou encore le gospel et la country. Quelle ville !

C’est entre autres sur Beale Street que les fans de blues vont écouter des artistes dans des clubs et bars spécialisés. Vous y avez le Memphis Music Hall of Fame et son musée.

Et bien sûr, on visite les lieux du culte. Par exemple le Stax Museum of American Soul Music établi là où se trouvait le studio dans lequel étaient produits les disques du label Stax, notamment ceux d’Otis Redding. On se rend également aux studios de Sun Records, qui compta dans ses rangs un certain Elvis Presley.

Graceland, la demeure de ce dernier est un site de pèlerinage dont le succès ne s’affaiblit pas depuis 1982. Le King y est décédé le 16 août 1977 puis y a été enterré. Chaque année des cérémonies en hommage à saint Elvis se tiennent ici autour de cette date anniversaire !

Nashville (Tennessee)

Nashville (Tennessee)
Banjo © michelangeloop - stock.adobe.com

Capitale de l'État du Tennessee, c’est aussi celle de la musique country. Même si cette dernière est appréciée et jouée à travers le monde, c’est un pur produit made in USA, basé sur des styles traditionnels européens, principalement britanniques ou irlandais, et dans lequel on retrouve des éléments étonnants tels que le yodel des chants alpins ou la guitare métallique hawaïenne !

Évoquant en général des thèmes de la vie quotidienne, ou des histoires d’amour, c’est un mode d’expression très populaire qui a pris différentes formes au cours de sa jeune histoire.

Peu d’artistes country n’ont pas enregistré à Nashville, ou ne s’y sont pas produits sur scène. Les salles de concert les plus célèbres sont Grand Ole Opry et le Ryman Auditorium, mais des lieux de dimensions plus modestes, tels que des bars ou des clubs inscrivent de la country à leur programme. De plus, des festivals sont organisés toute l’année en ville.

Des musées comme le Country Music Hall of Fame font aussi partie des sites incontournables, de même que le quartier Music Row où se trouve le mythique RCA Studio B.

Chicago (Illinois)

Chicago (Illinois)
© SeanPavonePhoto - Adobe Stock

Immense ville située au bord du lac Michigan, Chicago est fameuse pour son patrimoine architectural enrichi depuis la fin du 19e siècle par des créateurs modernistes. Elle est aussi célèbre pour ses musées, ses spécialités gastronomiques issues de diverses cultures, ainsi que pour ses foyers musicaux.

La musique classique et l’opéra y possèdent des temples prestigieux, de même que les comédies musicales. Mais sans doute Chicago est-elle particulièrement renommée pour avoir forgé des styles particuliers en raison d’une forte présence d’Afro-américains installés ici, pour une bonne part afin de fuir la ségrégation en vigueur dans le sud des États-Unis.

Le Chicago blues, qui a pour particularité d’être électrique et cuivré, est certainement le plus connu. Mais la soul et le jazz ne sont pas en reste, de même que le gospel ou le hip-hop, et il est à noter que cette ville est, avec Detroit, un des lieux de naissance de la house music.

C’est par dizaines que vous trouvez des lieux où écouter de la musique en ville. On aime bien le Blue Chicago qui programme des joueurs locaux. L’une des dernières adresses authentiques de la ville.  Et le Kingston Mines, l’un des meilleurs bars de blues de la ville.

Côté événements, qui sont nombreux, vous avez le Chicago Blues Festival, les festivals rock Lollapalooza, Pitchfork, ou Riot Fest, le World Music Festival Chicago…

Voir notre reportage Sur la route du blues, de Chicago à La Nouvelle-Orléans

La Nouvelle-Orléans (Louisiane)

La Nouvelle-Orléans (Louisiane)
© Alberto Lama - stock.adobe.com

New Orleans la créole cultive un art de vivre spécifique sur les bords du Mississippi et du lac Pontchartrain. De création française, elle a conservé une architecture remarquable dans ses quartiers anciens tels que le Vieux carré.

Lorsqu’on ne va pas goûter à sa gastronomie surprenante, on se rend dans de nombreux lieux, y compris dans la rue, où jouent des musiciens d’une grande diversité – la série Treme le montre admirablement.

Réputée être le berceau du jazz, lequel a grandi dans des maisons closes, La Nouvelle-Orléans a compté et compte toujours d’innombrables artistes de blues, de soul, de funk, de rock, hip-hop, ou de zydeco, musique des Cajuns des bayous voisins.

Côté sorties, on recommande chaudement les clubs animés de Frenchmen Street, dans le Faubourg Marigny, plus authentiques que ceux de Bourbon Street, où se trouve tout de même le mythique bar de jazz Preservation Hall.

Des festivals tels que le New Orleans Jazz & Heritage attirent beaucoup de monde, de même que le très célèbre carnaval de Mardi gras durant lequel de majestueuses fanfares égayent les rues de la ville. Au fil de l’année, on peut aussi en voir accompagner des processions funéraires.

New York

New York
© Sean Pavone - Shutterstock

La plus grande ville des États-Unis est aussi l’une des capitales du monde, de par l’intensité de sa vie économique et culturelle.

Les quartiers de New York sont célèbres, notamment pour les musiques qui y sont nées et qui y règnent encore : Manhattan, Harlem, Broadway, Greenwich Village, Bronx, Queens, Brooklyn...

Le jazz s’y illustre dans des clubs et salles (Birdland, Village Vanguard, Blue Note, Jazz at Lincoln Center...), les comédies musicales dans des théâtres de Broadway...

On peut aussi retrouver l’esprit du folk song, du rap, ou du punk rock dans divers lieux où ces genres tout ou partie inventés à New York ont encore droit de cité. Et n’oublions pas les boîtes de nuit qui prennent différentes formes...

Sans surprise, les festivals, notamment consacrés aux musiques actuelles, sont également nombreux : Central Park SummerStage, Northside, Governors Ball, Panorama, Electric Zoo... Et vous avez aussi des parades telle que celle des Irlandais à l’occasion de la Saint-Patrick.

 

Texte : Michel Doussot

Les articles à lire

Bons Plans Voyage