Où partir à Pâques et en avril ?

Où partir à Pâques et en avril : 5 destinations en France

La douce Provence verte, la Normandie grand large, des oiseaux en baie de Somme, la douceur du Pays basque… Le printemps est là, il est temps de s'oxygéner avec 5 destinations idéales à Pâques et en avril. C'est parti !

La Normandie, aux couleurs de l'impressionnisme

La Normandie, aux couleurs de l'impressionnisme
Jardin de Monet à Giverny © aterrom - Adobe Stock

La Normandie, un pur bonheur au printemps ! Que ce soit dans les jardins de Monet à Giverny, le long des impressionnantes falaises de la côte d'Albâtre, au coeur de la Suisse normande dans l'Orne ou pour fouler les fameuses plages du débarquement dans le Calvados, voilà une région pour renouer avec la nature, l'air du large mais aussi un patrimoine légué par les siècles, de la fameuse tapisserie de Bayeux et du Mont-Saint-Michel à l'architecture havraise de Perret classée Unesco, en passant par la cathédrale de Rouen ou le pimpant village de Lyons-la-Forêt.

Pour tutoyer les embruns après avoir arpenté le bocage, on se précipite dans la Manche et le Cotentin où l'on renoue avec la grandeur sauvage de la pointe de la Hague, les immenses plages de sable et les coquets villages de Barfleur ou Saint-Vaast-la-Hougue. Avec,en prime, les fantastiques fromages et le cidre, made in Normandie bien sûr !
Lire nos articles Normandie, nos coups de coeurGiverny et Rouen, sur les traces de Monet, Etretat et Fécamp, la Normandie côté falaises et Escapade à Rouen

Provence verte : le bonheur est dans le Var

Provence verte : le bonheur est dans le Var
Cotignac © barmalini - stock.adobe.com

Besoin de soleil, de nature et de tranquillité ? Direction la Provence verte, dans l’arrière-pays varois, une splendide région autour de Brignoles, entre Sainte-Victoire et Estérel, gorges du Verdon et Sainte-Baume.

Un territoire de vignobles et de collines où il fait bon randonner entre deux haltes dans des villages typiquement provençaux comme Cotignac ou Barjols ou des visites marquantes à la basilique de Saint-Maximin et à l’abbaye du Thoronet.

 Et si la Méditerranée vous tente, elle n’est jamais bien loin… Un bout de Provence authentique et préservé, idéal à découvrir au printemps !

Brive et la Corrèze, naturelles et gourmandes

Brive et la Corrèze, naturelles et gourmandes
Collonges-la-Rouge © aterrom - stock.adobe.com

L’hiver vous a mis à genoux ? Il est temps de se requinquer. Direction une ville et un pays bien gaillards : Brive, en Limousin ! Brive, c’est la Corrèze côté soleil et la porte d’entrée du Sud-Ouest. Tout d’abord, faites un tour sous la halle Georges-Brassens où se tient l’un des plus beaux, des plus animés et des plus authentiques marchés de France. Ambiance formidable et beaux produits les mardi, jeudi et surtout samedi, place du 14-juillet.  

Ensuite, partez à la découverte de cette ville coquette et chaleureuse, dont les rues, bordées d’élégants hôtels particuliers, convergent en direction de la collégiale Saint-Martin. Il est temps alors d’explorer le pays de Brive, notamment Turenne, Collonges-la-Rouge et Saint-Robert, qui comptent parmi les Plus Beaux Villages de France. À noter dans la région : la voie de Rocamadour, itinéraire alternatif vers Compostelle, et la réouverture des formidables jardins de Colette à Varetz, mais aussi de belles échappées au coeur de la nature le long de la vallée de la Dordogne.

Lire aussi notre idée week-end Le Pays de Brive en famille

Baie de Somme, au plus près des oiseaux

Baie de Somme, au plus près des oiseaux
Baie de Somme à Saint-Valéry-sur-Somme © arenysam - stock.adobe.com

Située sur le littoral de la Picardie, la baie de Somme abrite non seulement la plus grande colonie française de phoques, mais aussi de nombreux oiseaux. Chaque année, ce sont quelque 300 espèces qui transitent par ici.

Pour les observer, rendez-vous au grand Festival de l’oiseau, qui a lieu tous les printemps depuis 1991. Mais on peut participer aussi à des balades nature guidées (à pied, à vélo, à cheval, en pirogue…) dans les magnifiques espaces naturels de la baie et de l’arrière-pays picard. Elles ont lieu dans différents sites : le parc ornithologique du Marquenterre, la Maison de la baie de Somme et la réserve ornithologique de Grand-Laviers. De quoi s'oxygéner l'esprit, le coeur, les poumons et le regard !

Pays basque, pour se faire du bien

Pays basque, pour se faire du bien
Port de Guéthary © Brad Pict - stock.adobe.com

Entre océan et montagnes, le Pays basque livre au printemps d’incroyables paysages verdoyants. C’est aussi la saison où toute la côte reprend vie. L’un des plus beaux moyens de la découvrir, c’est encore en empruntant le fameux « sentier du littoral », de Bidart à Hendaye (25 km au total, mais on peut très bien le parcourir par petits bouts). Ce petit chemin, qui longe les falaises du littoral, nous livre les plus beaux panoramas qui soient sur la côte basque : la plage d’Erretegia à Bidart, le port de Guéthary (et ses petits restos les pieds dans l’eau !), la corniche basque à Saint-Jean-de-Luz, le Château d’Abbadia et les deux jumeaux (nom donné à deux gros rochers isolés dans l’océan) à Hendaye…

Et toujours, à l’arrière-plan, les majestueux sommets des montagnes pyrénéennes. Le plus emblématique et le plus populaire de tous, dans le coin : la Rhune, évidemment ! C’est d’ailleurs au printemps que son petit train à crémaillère – en place depuis 1924 – reprend du service. Évidemment, on peut aussi grimper tout là-haut à pied, ou encore combiner marche à pied et petit train. Voir notre dossier le meilleur du Pays basque.

Texte : Aurélie Michel

Bons Plans Voyage

Articles à lire