Où partir à Pâques et en avril ?

Où partir à Pâques ? France

Le Val de Loire côté cour, la Riviera côté jardin, des oiseaux en baie de Somme, la douceur du Pays basque… Pas de doute, les beaux jours sont de retour !

La Côte d’Azur et la Haute-Provence, côté jardins

La Côte d’Azur et la Haute-Provence, côté jardins
Villa Ephrussi de Rothschild © Giancarlo Liguori - Adobe Stock

La Côte d’Azur abrite non seulement de belles plages, mais également de somptueux jardins. Il faut dire que doux climat de la Riviera a tout pour leur plaire. Sur les quelque 80 jardins ouverts au public, 12 ont été élu « jardins remarquables ». On y admire des plantes méditerranéennes, bien sûr, mais aussi de rares espèces exotiques. À Menton – connue pour ses citrons – c’est le cas du jardin Serre de la Madone. Assurément l’un des plus beaux de la côte. Citons également les jardins de la Villa Ephrussi de Rothschild, sur la magnifique presqu’île du Cap Ferrat. Ses neuf jardins (à la française, espagnole…) surplombent la Méditerranée : un rêve ! Et, tout au long du mois d’avril, un festival des jardins de la Côte d’Azur met encore plus en valeur ces merveilles horticoles.

Il vaut aussi le coup de s’éloigner un peu de la côte pour s’aventurer dans l’arrière-pays provençal. Dans les Alpes de Haute-Provence, on s’émerveille dans les célèbres gorges du Verdon, un impressionnant canyon creusé par la rivière du même nom. Le pays de Forcalquier, dans les Alpes-de-Haute-Provence, est quant à lui un paradis pour randonneurs. Le dernier week-end d’avril, il organise d’ailleurs une fête de la randonnée.

Le Val de Loire, de châteaux en vignobles

Le Val de Loire, de châteaux en vignobles
Château de Chambord © stevanzz - Fotolia

C’est au printemps que les majestueux jardins des châteaux de la Loire retrouvent toute leur splendeur. L’occasion rêvée de déambuler dans les merveilleux jardins du château de Villandry, ou dans ceux des emblématiques châteaux de Chambord et de Chenonceau. Sans oublier le festival des jardins au château de Chaumont, réputé dans le monde entier. En 2019, le Val de Loire célèbre la Renaissance. Ce mouvement artistique originaire d’Italie est arrivé en France aux alentours de 1519, grâce notamment au roi François 1er. C’est cette année-là qu’a débuté le grand chantier de son projet le plus fou : le château de Chambord. 1519 marque aussi la mort de l’emblématique génie Léonard de Vinci et la naissance de Catherine de Médicis. Et c’est aussi le bon moment pour longer les rives de la Loire, musarder dans les vignobles ou s’élancer sur les pistes de la Loire à Vélo !

Alsace, des éclats de Pâques

Alsace, des éclats de Pâques
Colmar © ake1150 - Adobe Stock

L’Alsace fête dignement l’arrivée du printemps à travers un événement incontournable : les éclats de Pâques. À Colmar, l’une des plus jolies villes alsaciennes, les festivités durent tout le mois d’avril. Au programme : des marchés d’artisanat, une ferme en plein cœur de la ville et un festival « musique et culture » (musique classique et du monde, jazz…). Une bien belle occasion pour découvrir la vieille ville (les maisons à colombages du Moyen Âge sont remarquables), admirer les riches collections du musée Unterlinden et, bien sûr, goûter aux fameux vins d’Alsace, dont Colmar est la capitale ! Dans la ville de Munster, c’est le « printemps des cigognes » qu’il ne faut pas manquer. Ateliers culinaires, concerts, expos, chasse aux œufs… toute la vallée s’anime, de début avril à début mai.

Baie de Somme, au plus près des oiseaux

Baie de Somme, au plus près des oiseaux
Baie de Somme à Saint-Valéry-sur-Somme © arenysam - stock.adobe.com

Située sur le littoral de la Picardie, la baie de Somme abrite non seulement la plus grande colonie française de phoques, mais aussi de nombreux oiseaux. Chaque année, ce sont quelque 300 espèces qui transitent par ici. Pour les observer, rendez-vous au grand Festival de l’oiseau, qui a lieu tous les printemps depuis 1991 (en 2019 : du 13 au 22 avril). Au programme de ces neuf jours, près de 400 sorties nature guidées (à pied, à vélo, à cheval, en pirogue…) dans les magnifiques espaces naturels de la baie et de l’arrière-pays picard. Elles ont lieu dans différents sites : le parc ornithologique du Marquenterre, la Maison de la baie de Somme et la réserve ornithologique de Grand-Laviers. Également des spectacles, des projections de documentaires, des ateliers pour petits et grands, ainsi que des expos photo.

Pays basque, pour se faire du bien

Pays basque, pour se faire du bien
Port de Guéthary © Brad Pict - stock.adobe.com

Entre océan et montagnes, le Pays basque livre au printemps d’incroyables paysages verdoyants. C’est aussi la saison où toute la côte reprend vie. L’un des plus beaux moyens de la découvrir, c’est encore en empruntant le fameux « sentier du littoral », de Bidart à Hendaye (25 km au total, mais on peut très bien le parcourir par petits bouts). Ce petit chemin, qui longe les falaises du littoral, nous livre les plus beaux panoramas qui soient sur la côte basque : la plage d’Erretegia à Bidart, le port de Guéthary (et ses petits restos les pieds dans l’eau !), la corniche basque à Saint-Jean-de-Luz, le Château d’Abbadia et les deux jumeaux (nom donné à deux gros rochers isolés dans l’océan) à Hendaye…

Et toujours, à l’arrière-plan, les majestueux sommets des montagnes pyrénéennes. Le plus emblématique et le plus populaire de tous, dans le coin : la Rhune, évidemment ! C’est d’ailleurs au printemps que son petit train à crémaillère – en place depuis 1924 – reprend du service. Évidemment, on peut aussi grimper tout là-haut à pied, ou encore combiner marche à pied et petit train. Voir notre dossier le meilleur du Pays basque.

Texte : Aurélie Michel

Articles à lire