Où partir en 2019 ?

Où partir en novembre 2019 ?

Profiter du soleil de l’Hérault, s’évader dans les grands espaces du Sénégal, plonger dans le tourbillon de Valence… 

L’Hérault, entre vignes et Méditerranée

L’Hérault, entre vignes et Méditerranée
Saint-Guilhem-le-Désert © photo34 - stock.adobe.com

Un œil sur les collines et les vignes, l’autre sur l’eau... Pas de doute, vous êtes bien dans l’Hérault. Au bord de la Méditerranée, ce département est aussi l’un des plus ensoleillés de France. Cap sur Sète, son port, son ambiance méditerranéenne, ses musées aussi intéressants que décoiffants, et son étang de Thau où déguster les bonnes moules de Bouzigues. À quelques kilomètres de là, voici Montpellier, sa vieille ville, son musée Fabre aux riches collections d’art et ses bars animés. Un city break épatant en toute saison.

Mais il faut aussi explorer l’arrière-pays avec le Haut-Languedoc pour son beau parc naturel ou Saint-Guilhem-le-Désert et le cirque de Navacelles, aux portes des Cévennes. Sans oublier les vignobles de cette terre qui produit notamment le saint-chinian ou le pic saint-loup. Et, pour vous guider, le Routard publie cette année un guide de l’œnotourisme dans l’Hérault. C’est donc plus que jamais le moment de se faire du bien !

Plus d'infos sur le Languedoc-Roussillon

Le Sénégal, de Dakar aux grands espaces

Le Sénégal, de Dakar aux grands espaces
Marché Soumbedioune à Dakar © Giuliano Del Moretto - Shutterstock

De la côte Atlantique à la savane infinie, le Sénégal possède l’un des territoires les plus variés d’Afrique de l’Ouest. La trépidante Dakar en est sa porte d’entrée, avec, à proximité, quelques possibilités d’escapades variées (Gorée, Ngor, lac Rose).

Pour une ambiance 100 % africaine, on vous conseille un voyage des plus dépaysants dans l’intérieur du pays, de la Petite Côte au Fouta Djalon en passant par le Siné Saloum, le parc animalier du Niokolo Koba et le pays bédik.

Valence, l’ardente Espagnole

Valence, l’ardente Espagnole
Valence © pure-life-pictures - Fotolia

Valence a le vent en poupe depuis quelques années. Reliée en vol direct à la France, la 3e ville d’Espagne offre une excellente alternative à Madrid, Barcelone ou Séville. Valence a connu une véritable renaissance au début des années 2000, notamment du côté de la Cité des arts et des sciences, conçue par l’architecte Santiago Calatrava. Un quartier futuriste d’une remarquable élégance avec, notamment, l’impressionnant Oceonografico, plus grand parc océanographique d’Europe.

Valence a conservé également son art de vivre à l’espagnole, dans les ruelles du quartier El Carmen, avec ses bars sympas et un patrimoine exceptionnel avec la cathédrale, la Lonja (bâtiment gothique classé Unesco) et le marché central. Avis aux gourmets ! Cette ville en bordure de Méditerranée a vu naître la paella traditionnelle que l’on vous conseille de déguster dans l’un des restos populaires du littoral.

Texte : Routard.com

Articles à lire