Croisières insolites

La traversée du canal de Panamá

La traversée du canal de Panamá
© lisastrachan - Adobe Stock

D’un océan à l’autre

De longues croisières classiques au départ de différents ports des États-Unis, des Caraïbes, du Mexique ou d’Équateur passent par le canal de Panamá. Tout comme nombre de cargos ! Il existe cependant de simples traversées de cette voie longue d’environ 80 kilomètres.

L’histoire du site est épique. Lancés en 1880 par Ferdinand de Lesseps, à qui l’on doit aussi le canal de Suez, les travaux durent jusqu’en 1914. Faisant l’objet d’un scandale financier en 1889, cette réalisation commencée par des Français est achevée par une compagnie états-unienne, laquelle a repris le chantier en 1904. L’objectif était de relier les océans Pacifique et Atlantique à travers un isthme, mince bande de terre qui fait la jointure entre les Amériques centrale et du Sud afin d’éviter le passage du Cap Horn aux navires. La zone du canal est restée sous influence des États-Unis pendant près d’un siècle avant de revenir aux Panaméens en 1999.

La croisière est ponctuée par le passage de six écluses ; les bateaux grimpent jusqu’à 25 mètres au-dessus du niveau de la mer. Le parcours vous fait découvrir des paysages d’une grande richesse. Si vous venez du nord, par la baie Limon, vous découvrez l’immense lac artificiel Gatún, puis vous rejoignez le Rio Chagres et un long tronçon canalisé qui vous mène à Panamá City en vous faisant passer sous le pont Centenaire et par les écluses situées près du lac Miraflores. Après, c’est le pont des Amériques, lequel annonce la fin du voyage. 

Faisable également en sens inverse, l’excursion dure une journée, mais peut se prolonger jusqu’à une semaine si votre programme comprend des escales pour effectuer des promenades à terre (observation de la flore et de la faune tropicales, patrimoine architectural : églises, forts…) ou des virées dans les îles proches des deux portes d’entrées du canal.

À consulter : 

Le Site du canal de Panamá : www.pancanal.com.
Le site de l’autorité du Tourisme du Panamá : www.atp.gob.pa.

Texte : Michel Doussot

Les articles à lire

Bons Plans Voyage