Tour du monde en 10 parfums

Santal - Inde, Népal, Tibet, Sri Lanka, Indonésie

Santal - Inde, Népal, Tibet, Sri Lanka, Indonésie
© Madeleine Steinbach - Adobe Stock

Si on trouve du santal en Australie, le santal blanc en revanche provient exclusivement d’un arbre très présent sur les terres indiennes, au Sri Lanka et en Indonésie. Sa taille est d’environ 12 mètres de haut. On obtient son huile par distillation de ses racines et de son bois.

Son odeur étant assez présente, elle est associée en Orient à de multiples rituels. Le santal fut notamment utilisé pour des embaumements, mais aussi dans le cadre de cérémonies religieuses où le bois servait d’encens. C’est aussi un bois très résistant, utilisé pour la construction de meubles et la fabrication de statuettes divines. Des objets plutôt odoriférants ! Dans la symbolique, le santal et son odeur sont autant de liens divins avec l’au-delà, surtout dans les cultes hindouistes et bouddhistes. 

Son introduction en Europe date de la présence arabe en Espagne, notamment à Cordoue. En effet, le bois de santal était utilisé pour parfumer le cuir des cordonniers (mot dérivé d’ailleurs de… Cordoue). Le santal est cher, de ce fait on utilise parfois des produits de synthèse, meilleur marché, comme le sandalore.

À voir : En Inde, les villes de Bangalore ou Mysore offrent quelques objets d’artisanat en bois de santal.
Consulter nos guides de voyage IndeNépalTibetSri Lanka et Indonésie.

Texte : Gavin’s Clemente-Ruiz

Les articles à lire

Bons Plans Voyage