Animaux, animaux
© Sam - Adobe Stock

Dans les Rocheuses

« Avez-vous vu un ours ? Un caribou ? » On vous posera sans doute cette question lors d’un voyage dans les Rocheuses, où il n’est pas rare d’apercevoir des animaux, le long des routes, voire dans les rues de Banff ou Jasper. N’essayez pas de les nourrir : c’est mignon, certes, mais dangereux et passible d’une amende.

Stars des montagnes, les ours noirs et les grizzlys (plus rares) n’ont rien à voir avec Winnie l’ourson : évitez de vous en approcher. Dans les secteurs qu’ils fréquentent, des panneaux recommandent la plus grande vigilance. Il est conseillé d’y randonner en groupe d’au moins quatre personnes.

Vous aurez plus de chance de croiser des cervidés. Les wapitis, à la tête couronnée de grands cors, sont plusieurs milliers à gambader dans les parcs, tout comme les cerfs et les chevreuils. Par contre, on rencontre rarement un orignal ou un caribou.

Mouflons et chèvres des montagnes sont visibles depuis la route et, parfois, en troupeau sur la chaussée. Les animaux se moquent du code de la route : roulez prudemment dans les parcs, en particulier à l’aube et au crépuscule.

Coyotes, loups gris ou cougars raviront les fans de western. Mais ce sont les écureuils et les chipmunks que vous croiserez le plus souvent : évitez de leur donner à manger. Ces sympathiques bestioles ont tendance à prendre votre doigt pour de la nourriture. Gare aux morsures !

Dans le Pacifique

Depuis l’île de Vancouver, autre paradis naturel, on peut observer les baleines grises et les orques, dans le Pacifique ou le détroit de Georgia, mais aussi d’autres habitants des flots comme les otaries ou les lions de mer. Campbell River et Telegraph Cove sont les capitales du fameux saumon de Colombie-Britannique.

Le plus

Balades en mer pour observer orques et baleines

Des agences proposent des excursions pour aller observer les cétacés au large de l’île de Vancouver. De mars à octobre, les sorties promettent pas mal de rencontres (90 % de chance) particulièrement au départ de Tofino ou Telegraph Cove.

Les excursions se font soit en bateau couvert, soit en zodiac (ça mouille !). Certaines agences promettent, en guise de garantie, une excursion gratuite supplémentaire si vous ne voyez pas de baleines (se renseigner).

Également des sorties dans le détroit de Georgia, au départ de Victoria et de Vancouver, couplées dans ce dernier cas avec une visite de Victoria (excursion à la journée).



Texte : Jean-Philippe Damiani

Canada Les articles à lire

Voyage Canada

Bons Plans Voyage

Services voyage