Les grands explorateurs

JLes grands explorateurs : Jacques Cartier

JLes grands explorateurs : Jacques Cartier
© Photothèque Hachette Livre

Jacques Cartier est un navigateur malouin, né en 1491. Plusieurs expéditions à partir de 1534, notamment commanditées par le roi François 1er pour trouver épices et or, l’amènent à frayer dans les mers du Nord, pour trouver un passage vers la Chine. Ses prédécesseurs, l’italien Jean Cabot en 1497 ou Verrazano (qui découvrit la baie de New York) en 1524 firent de même.

Cartier découvre le Canada et prend possession de cette terre au nom de la France. Il accoste aux Îles de la Madeleine, sur l’Île du Prince-Edouard et à Gaspé. C’est lors de son deuxième voyage, en 1535, que Cartier pénètre plus encore l’intérieur des terres, grâce à un fleuve qu’il découvre le jour de la Saint-Laurent. Il le baptise donc… du nom du patron des cuisiniers. Aussi simple que cela ! Le 2 octobre 1535, il jette l’ancre au pied d’une colline qui deviendra le « Mont Royal », aujourd’hui Montréal, le tout pour fêter et célébrer son roi. Des premiers contacts pacifiques sont établis avec les Iroquois. Mais le premier hiver canadien est bien rude pour les Français : certains y laissent leur peau.

La dernière expédition au Québec, terre alors française, se déroule en 1541 avec pour objectif la colonisation, l’évangélisation et l’exploitation des terres. Pour l’anecdote, on raconte que fier d’avoir découvert enfin ce qu’il pense être de l’or, Cartier partit vite avec sa cargaison, laissant son compagnon d’aventures, Jean-François de Roberval. À l’arrivée, en France, Cartier s’apercevra qu’il ne s’agissait que de pyrite et de diamants de quartz. Une expression serait née de cette aventure : « Faux comme diamants du Canada ». Il se retire ensuite au Manoir de Limoëlou, transformé depuis en musée Jacques-Cartier. On y découvre l’intérieur du découvreur.

À défaut de se glisser dans ses chausses, on pourra aussi s’agenouiller dans la Cathédrale Saint-Vincent de Saint-Malo, sur une mosaïque, dans la nef, là où Cartier débuta son expédition. Au Québec, à Gaspé, le monument à Jacques Cartier se trouve à l’endroit où l’explorateur planta une croix de trente pieds en 1534. Gaspé est le berceau du Canada.

Pour aller plus loin
Consultez les guides de voyage en ligne QuébecCanadaBretagne.

Texte : Gavin’s Clemente-Ruiz

Les articles à lire

Bons Plans Voyage