20 merveilles naturelles en France

Merveilles naturelles : est et centre de la France

Des cascades du Jura aux volcans d’Auvergne en passant par les forêts de la Marne, quelques sites naturels étonnants à découvrir.

Cascades des Tufs, Baume-les-Messieurs (Jura)

Cascades des Tufs, Baume-les-Messieurs (Jura)
Cascades des Tufs © Olympixel - stock.adobe.com

Au fond de la remarquable reculée de Baume-les-Messieurs, près de Lons-le-Saunier, le spectacle qu’offrent les cascades des Tufs est des plus merveilleux.

Leurs eaux qui jaillissent dans un environnement verdoyant proviennent d’une rivière souterraine appelée le Dard. Elles heurtent ou caressent harmonieusement de gros rochers, formant ainsi des tableaux d’une rare beauté, qui changent selon les saisons et le débit de la rivière.

Durant l’hiver, par exemple, on peut voir se former des sculptures de glace. On accède au site par un sentier aménagé, qui vous connecte avec des chemins de randonnée.

Faux de Verzy (Marne)

Faux de Verzy (Marne)
Faux de Verzy © sergiyzinko - stock.adobe.com

C’est un paysage étrange que vous découvrez dans la forêt des Faux de Verzy. Non, elle n’est pas hérissée de tranchants outils agricoles ou d’objets contrefaits ! Les faux en question sont des hêtres qualifiés de tortillards. Se développant en effet de manière tortueuse, leurs branches se dirigent vers le sol.

Le millier de spécimens de cet arbre rare que comprend la forêt de Verzy est un trésor qui se trouve dans le Parc naturel régional de la Montagne de Reims : il s'agit de la plus grande concentration au monde de ce type d'arbres. Ces œuvres d’art naturelles s’admirent le long de sentiers qui invitent à ne pas trop s’approcher d’elles. Attention : fragile !

Cratère du puy de Pariou et chaîne des Puys (Puy-de-Dôme)

Cratère du puy de Pariou et chaîne des Puys (Puy-de-Dôme)
Cratère du puy de Pariou © Gaelfphoto - stock.adobe.com

Se balader tranquillement sur les pentes et le fond d’un cratère, c’est possible dans la chaîne des volcans d’Auvergne ! L’un des sites les plus lisibles par les non-spécialistes est le puy de Pariou, lequel s’élève à 1 209 m près d’Orcines et de Clermont-Ferrand.

De type strombolien, il est surmonté de deux cratères emboîtés dont le principal présente une forme quasi parfaite. Son diamètre est de 200 m et sa profondeur de 90 m. Aisément accessible par des escaliers de bois, ce cratère couvert d’un tapis vert et de quelques arbres dégage une sensation de quiétude paradoxale. Il faut dire que la dernière éruption du puy de Pariou remonte à 6250 av. J.-C.…

De là, les points de vue sont splendides, notamment sur le puy de Dôme.

Chaos de Nîmes-le-Vieux (Lozère)

Chaos de Nîmes-le-Vieux (Lozère)
Chaos de Nîmes-le-Vieux © Pascal06 - stock.adobe.com

Également appelés lapiaz ou sites ruiniformes, les chaos se constituent de roches sculptées par les intempéries au fil du temps, ce qui leur donne des formes étonnantes.

Celui de Nîmes-le-Vieux est l’un des plus renommés. Il se trouve sur le territoire de la commune de Fraissinet-de-Fourques, près du col de Perjuret, sur le Causse Méjean et dans le parc national des Cévennes. Le long d’un sentier qui traverse cette zone fantastique s’étendant sur 4 km dans une sorte de steppe, vous vous amusez à imaginer à quoi ressemblent les « œuvres » que vous découvrez. À un animal, une construction, une statue, etc.

Non loin, près de Millau (Aveyron), vous avez aussi le parc de loisirs nature créé sur le site du chaos de Montpellier-le-Vieux.

Pont d’Arc (Ardèche)

Pont d’Arc (Ardèche)
Pont d’Arc © vouvraysan - stock.adobe.com

Ce pont est une arche naturelle haute de 54 m et longue de 60 m qui forme une porte d’entrée des gorges de l’Ardèche, rivière qui a creusé son passage durant des millénaires dans la roche calcaire.

Ce sublime ouvrage, qui ne doit donc rien à l’homme, est de surcroît placé dans un environnement exceptionnel. Sur les eaux circulent des adeptes du canoë, tandis qu’aux beaux jours on s’y baigne et que, le long de la route, des automobilistes essaient de se garer afin de contempler ce chef-d’œuvre. Mais en pleine saison, cela n’est guère raisonnable…

Mieux vaut emprunter la navette qui vient de Vallon-Pont-d'Arc ou l’un des chemins de randonnée qui mènent au pont, d’autant plus qu’ils permettent de jouir de points de vue inoubliables.

Texte : Michel Doussot

Les articles à lire

Bons Plans Voyage