20 merveilles naturelles en France

Merveilles naturelles : nord et ouest de la France

Des falaises d’Étretat à la dune du Pilat, des sites hors du commun à découvrir dans le nord et l’ouest de la France.

Falaises d’Étretat (Seine-Maritime)

Falaises d’Étretat (Seine-Maritime)
Falaises d’Étretat © PUNTO STUDIO FOTO AG - stock.adobe.com

Une arche faisant idéalement face à une aiguille, ce tableau qui frappe instantanément l’œil a été façonné par l’érosion, qui sait avoir un talent phénoménal ! Un passage sous l’arche, nommée porte d’Aval, permet à marée basse d’accéder à une plage offrant une vue sur une autre arche imposante, la Manneporte, qui donne l’impression de voir un animal gigantesque en train de s’abreuver… À l’opposé, la porte d’Amont est une avancée de la roche dans la mer.

Telle est l’exposition permanente qu’offrent les hautes falaises d’Étretat, qui font partie de la côte d’Albâtre, un des fleurons du littoral normand en bord de Manche. Pour parfaire sa visite, on se balade avec plaisir dans cette charmante cité balnéaire qu’est Étretat.

Baie du Mont-Saint-Michel (Manche)

Baie du Mont-Saint-Michel (Manche)
Baie du Mont-Saint-Michel © JFL Photography - stock.adobe.com

Vaste étendue d’eau qui, à marée basse, laisse apparaître des bancs de sable, la baie du Mont-Saint-Michel recèle un joyau mondialement célèbre. L’îlot éponyme qui se constitue d’une abbaye médiévale au pied de laquelle s’étend un minuscule village est d’une beauté divine. On y accède par une passerelle qui préserve la circulation des courants de la Manche venus du large.

À marée basse, des randonnées menées par des guides permettent de découvrir un écosystème en toute sécurité : se promener seul ici peut être dangereux en raison de la présence de sables mouvants ou de l’arrivée des eaux lors des marées montantes, qui peuvent être rapides – les grandes marées sont d’ailleurs ici spectaculaires.

Le littoral est également à découvrir, d’autant plus qu’il offre des points de vue remarquables sur cette baie située entre Normandie et Bretagne.

Sillon de Talbert (Côtes-d'Armor)

Sillon de Talbert (Côtes-d'Armor)
Sillon de Talbert © RAMOUL Vincent - stock.adobe.com

Situé sur la presqu'île de Lézardrieux, non loin de Tréguier et Paimpol, le Sillon de Talbert est un cordon littoral fait de sable et de galets qui s’avance dans la Manche sur une distance de 3 km.

Suffisamment haut pour être accessible de façon permanente, ce chemin s’est constitué sous l’effet des courants des rivières du Trieux et du Jaudy qui débouchent ici, ainsi que de celui des marées. D’aucuns prétendent cependant qu’on le doit à Merlin l’enchanteur ou à la fée Morgane !

C’est une réserve naturelle où l’on peut observer une flore opiniâtrement implantée sur ce sol très particulier, ainsi que nombre d’oiseaux qui y nidifient. Il va sans dire que les promeneurs sont invités à respecter scrupuleusement ce fragile écosystème.

Pointe du Raz (Finistère)

Pointe du Raz (Finistère)
Pointe du Raz © Pascal - stock.adobe.com

Des falaises de granit s’élevant jusqu’à plus de 70 m, subtilement sculptées par les vagues et le vent de la mer d’Iroise, qui s’avancent dans les flots… La pointe du Raz est un des plus splendides paysages que vous réserve la Bretagne sur son littoral continental situé le plus à l’ouest, ici à l’extrémité du Cap Sizun.

On y ressent les effets de l’océan comme si l’on se trouvait sur un navire, mais on est sur la terre ferme, quoique parfois bien secoué par les éléments !

Les balades sur le site, entre rochers et lande, sont envoûtantes. Tout comme, évidemment, les randonnées qui vous font suivre de plus ou moins longs parcours permettant de découvrir des réserves naturelles, des phares, des maisons isolées ou encore des villages dans les terres.

Passage du Gois (île de Noirmoutier, Vendée)

Passage du Gois (île de Noirmoutier, Vendée)
Passage du Gois © eloleo - stock.adobe.com

Le Passage du Gois est une route de 4,2 km qui relie Beauvoir-sur-Mer, sur le continent, à l’île de Noirmoutier. Elle a ceci de particulier qu’elle ne passe pas par un pont, mais à ras du sol lorsque la mer s’est retirée, à marée basse. Cette chaussée submersible se caractérise par son exceptionnelle longueur qui permet de "rattacher" par intermittence Noirmoutier à la France continentale.  Aménagé au 18e  siècle, ce chemin est devenu un… passage obligé pour les touristes friands de sites insolites. Gare aux usagers qui ignorent les horaires des marées !

Si vous vous engagez trop tard ou si vous tardez à rejoindre l’une ou l’autre rive, vous vous retrouvez au milieu des eaux qui montent, qui montent… Jusqu’à 4 m. De précaires refuges en forme de balises, sur lesquelles ont peut grimper, ont d’ailleurs été installés le long de la route au cas où.

Notez que le Passage du Gois est aussi un spot apprécié des glaneurs de coquillages tels que la palourde.

Dune du Pilat (Gironde)

Dune du Pilat (Gironde)
Dune du Pilat © eloleo - stock.adobe.com

Une montagne de sable ! Marquant l’entrée du bassin d’Arcachon, elle se hisse à plus de 100 m, ce qui en fait la dune la plus haute d’Europe – elle est environ longue de 3 km et large de 600 m.

C’est quasiment un organisme vivant, car, située entre l’océan Atlantique et la vaste forêt des Landes de Gascogne, elle avance vers cette dernière sous l’effet des vents à une vitesse pouvant aller de 1 à 5 m par an. Les grains de sable la gravissent côté mer puis chutent sur l’autre face.

On en fait l’ascension par un escalier et l’on peut se promener ensuite sur sa ligne de crête, histoire de s’imaginer en touareg traversant le Sahara ! Sachez aussi que la dune du Pilat est également un site où se pratique le parapente.

Texte : Michel Doussot

Les articles à lire

Bons Plans Voyage