Le meilleur de l’Écosse

Le meilleur de l’Écosse : châteaux, whisky et rando

Profitez de votre séjour pour traquer les fantômes dans les châteaux, rencontrer des Écossais autour d’un whisky et vous dégourdir les jambes au cours de randos d’anthologie !

Les châteaux d’Écosse

Les châteaux d’Écosse
Blair Castle © Hans-Martin Goede - stock.adobe.com

Impossible de parler de l’Écosse sans évoquer ses châteaux (et donc, ses fantômes…) ! De certains, il ne reste que des ruines, près d’un loch (Ardvreck Castle, Urquhart Castle, Tioram Castle…) ou au sommet d’une falaise (Dunnottar Castle).

D’autres, bel et bien sur pieds, sont ouverts à la visite, habités, voire reconvertis en hôtels. Au cœur des Highlands, il est un château tout blanc au milieu d’un cadre naturel verdoyant : Blair Castle. Ouvert au public, il appartient aux ducs d’Atholl depuis le 13e siècle. D’ailleurs, le propriétaire jouit d’un privilège unique en Europe : il possède sa propre armée, Atholl Highlanders, qui défile au mois de mai.  

Pour rencontrer des fantômes, il faut pousser la porte du château de Glamis, où se cachent les compères Jack the Runner et Beardie. Et puis tant d’autres : le château d’Édimbourg (qui surplombe la capitale), le château de Stirling, l’emblématique et très photogénique Eilean Donan Castle (il apparaît dans le film « Highlander »), ou encore Scone, Ballindaloch et Dunrobin castles.

Lire aussi notre reportage : Écosse, au pays des châteaux hantés

Les pubs et le whisky écossais

Les pubs et le whisky écossais
Haggis et whisky © exclusive-design - stock.adobe.com

Qu’on ait envie de rencontrer du monde, de se requinquer, de boire un verre ou même tout cela à la fois, on pousse la porte d’un pub écossais. Conviviaux et toujours très animés, ils rassemblent toutes les classes sociales : le melting-pot, le vrai !

Dans les assiettes, des plats typiques : fish and chips, haggis (de la panse de brebis farcie, on aime ou on déteste !) ou encore du mouton (forcément…).

Et dans les verres, alors ? De la bière, bien sûr ! Au choix, une lager (bière à basse fermentation, souvent blonde), une ale (à haute fermentation, moins pétillante) ou encore une stout (bière noire).

L’autre boisson emblématique du pays, c’est bien sûr le whisky. Distillé depuis le 15e siècle (par les moines, à l’époque), son nom vient du gaélique uisgebeatha, qui signifie eau-de-vie. Pour un whisky écossais, on parle de Scotch Whisky. Il en existe plusieurs sortes, le Malt Whisky (le must), le Grain et le Blended (mélange des deux premiers).

Pour tout apprendre de ses méthodes de fabrication – et y goûter – il suffit d’emprunter la route du Whisky dans les Grampians et de pousser la porte d’une distillerie.

La randonnée

La randonnée
Randonnée au Ben Alligin © duncanandison - stock.adobe.com

Landes couvertes de bruyères, lochs romantiques, falaises, cascades, ruines qui jouent à cache-cache avec le paysage… S’il y a bien une destination randonnée, c’est l’Écosse.

Elle abrite quelque 282 sommets de plus de 914 m, surnommés « Munros ». D’ailleurs, tout montagnard écossais qui se respecte doit les avoir tous gravis au cours de sa vie. On marche d’avril à octobre, sinon les sentiers peuvent être enneigés.

Les grands « ways » (l’équivalent de nos GR) font partie des itinéraires très bien balisés (ce qui est loin d’être le cas partout en Écosse). Citons notamment le West Highland Way, qui file de Glasgow à Fort William (154 km, compter une semaine), jusqu’au plus haut sommet de Grande-Bretagne, le Ben Nevis (1 344 m).

C’est aussi le cas des itinéraires Affric-Kintail Way (77 km), Great Glen Way (117 km, 6 jours), Southern Upland Way (341 km d’ouest en est, le plus long d’Écosse, compter 15 jours), le Speyside Way (105 km au cœur des Grampians), et le Kintyre Way (161 km, 7-10 jours).

Texte : Aurélie Michel

Écosse Les articles à lire

Voyage Écosse

Bons Plans Voyage

Services voyage