Le meilleur du Costa Rica

Le meilleur du Costa Rica : Tortuguero

Le meilleur du Costa Rica : Tortuguero
© ronnybas - Adobe Stock

C’est exclusivement en petit avion ou en bateau, par le canal côtier, que l’on rejoint le célèbre parc national de Tortuguero et la bourgade éponyme, nichés tout au nord-est du Costa Rica, dans une zone plate et inondée de forêt pluviale.

Au gré du dédale des voies d’eau, barques et pirogues progressent doucement dans une cathédrale verte aux pieds immergés. Le silence, tout juste relevé de quelques chants d’oiseau et stridulements d’insectes, est par moments brisé par les aboiements enroués des singes hurleurs. Un caïman joue les branches, un anhiga (sorte de cormoran) laisse juste dépasser sa tête de l’eau, façon serpent, un tamanoir se hisse sur un tronc, agile comme un singe… Et la pluie s’abat à nouveau, en trombes.

Mais Tortuguero, c’est aussi, bien sûr, les tortues. Pas moins de quatre espèces viennent enterrer leurs œufs à différents moments de l’année dans le sable chocolat de ses plages : tortues vertes de fin juillet à octobre (Tortuguero est l’un de leurs principaux sites de ponte au monde), luths de mars à mai surtout, carets jusqu’en octobre, caouannes aussi.

L’observation a lieu de nuit, par session de 2 h maximum. Organisée sous la conduite d’un guide assermenté, elle est très encadrée : toute source de lumière (photos incluses), parfums et cigarettes sont strictement interdits.

Bon à savoir :

Les jeunes tortues naissent environ deux mois après la ponte, plutôt à l’aube et un peu avant le coucher du soleil. Un moment particulièrement émouvant.

Commencez votre voyage en musique avec notre playlist Amérique Latine

 

Texte : Claude Hervé-Bazin

Costa Rica Les articles à lire

Voyage Costa Rica

Bons Plans Voyage

Services voyage