Le meilleur du Costa Rica

Le meilleur du Costa Rica : Côte caraïbe

Le meilleur du Costa Rica : Côte caraïbe
© Simon Dannhauer - Adobe Stock

De San José, une large route goudronnée dévale le flanc oriental de la cordillère centrale pour pénétrer dans la moiteur d’un pays tout entier consacré à la banane. Sur le littoral caraïbe, l’Amérique latine s’efface en partie, pour révéler des villages côtiers épars, peuplés en majorité de descendants d’esclaves et de travailleurs jamaïcains.

Si Puerto Limón n’a pas un charme étouffant (malgré les paresseux du Parque Vargas…), son ambiance caraïbe, un rien interlope, lui vaut une identité bien à lui.

La côte à ses portes a tôt fait de justifier le voyage. À Cahuita, se déroulent d’interminables plages peuplées de badamiers, de cocotiers altiers et de troncs échoués déposés par quelque cyclone passé.

À la bien-nommée Playa Negra répond la non moins bien désignée Playa Blanca du parc national Cahuita. Rien de grandiose en termes de taille (10,7 km2 à terre et 224 km2 en mer), mais une belle sensation d’île déserte où jouer les Robinsons, entre rubans de sable, forêts où volètent des morphos au bleu électrique, racines entremêlées des grands arbres et cris des singes hurleurs.

En vue de la cordillère du même nom, Puerto Viejo de Talamanca et surtout Manzanillo ont quelque chose du bout du monde. Les jeunes surfeurs s’y emploient à guetter les vagues, postés entre les barques colorées et les palmiers. Des sorties en bateau mènent sur la barrière ou dans les mangroves de la réserve de Gandoca.

Bon à savoir :

Pas vraiment de saison sèche ni de saison des pluies ici, mais une saison où il pleut un peu moins (en février-mars)…

Texte : Claude Hervé-Bazin

Costa Rica Les articles à lire

Voyage Costa Rica

Bons Plans Voyage

Services voyage