Immeubles insolites dans le monde

Les immeubles insolites : en Europe

Autriche, Espagne, Pays-Bas, Suède, toutes ces destinations accueillent à bras ouverts tous les amateurs d'architecture insolite ! 

Hundertwasserhaus - Vienne, Autriche

Hundertwasserhaus - Vienne, Autriche
© Mariia Golovianko - Shutterstock

Cet ensemble de 50 HLM a été construit, comme son nom l’indique, par Friedensreich Hundertwasser (1928 – 2000) : cet architecte non conformiste a mélangé sans complexe formes et couleurs, pour un résultat quelque peu déconcertant ! Les travaux se sont étalés entre 1983 et 1986.

Il n’y a pas deux fenêtres qui sont à la même hauteur, les murs ondulent, de la végétation vient ponctuer le bâtiment de tâches vertes. L’ensemble des traits est volontairement irrégulier.

Les différents appartements sont habités, et, par respect pour la vie privée des résidents, il n’est pas possible de visiter l’intérieur… Dommage : comme l’extérieur, il s’agit d’un joyeux bazar, qui plairait aux amateurs d’architecture insolite !

Voir le site de la Hundertwasserhaus
Consulter notre guide de voyage Vienne
Voir les photos de la Hundertwasserhaus

Musée-Théâtre de Dalí - Figueres, Espagne

Musée-Théâtre de Dalí - Figueres, Espagne
© Photos courtoisie Fundació Gala-Salvador Dalí, Figueres, 2018

« Ce sera un musée absolument théâtral ». Dalí l’a voulu, il l’a eu. Le Musée-Théâtre de Figueres est le deuxième musée le plus visité d’Espagne, juste après le Prado. Un véritable univers, où les murs sont aussi déjantés que les œuvres qu’ils abritent.

Le patio du musée était en réalité l’ancien orchestre du théâtre : maintenant, il sert d’écrin à la Cadillac pluvieuse, ensemble qui comprend un couple de mannequins, leurs chauffeurs, des plantes et des escargots de Bourgogne. Rien que ça ! Quelques semblants d’Oscars hollywoodiens viennent décorer les murs de ce même patio. Et ce n’est qu’une partie des folles installations de l’artiste à moustache… Beaucoup de sens pourtant, derrière ce qui peut paraître, à première vue, un délire : les œufs, par exemple, représentent pour Dalí la fertilité. Un musée follement et intimement fidèle à son instigateur. 

Voir le site du musée Dali
Consulter notre guide de voyage Catalogne
Voir les photos du Musée-Théâtre de Dalí

Torre Agbar - Barcelone, Espagne

Torre Agbar - Barcelone, Espagne
© Nejron Photo - Adobe Stock

« Le suppositoire », comme le surnomment avec humour les Barcelonais, a été conçu par le Français Jean Nouvel, l’architecte du Quai Branly et de l’Institut du Monde Arabe. Il se serait inspiré des montagnes de Montserrat et du bleu de la mer Méditerranée, pour ériger un bâtiment qui entre en résonance avec les traits singuliers de Barcelone.

Haute de 142 mètres et coiffée d’une coupole de verre et d’acier, la tour se veut écologique : elle est notamment construite en matériaux biodégradables. La Torre Agbar revêt ses plus belles couleurs la nuit. 4 500 lumières en tout la font luire de façon incomparable dans la pénombre.

Voir le site de la Torre Agbar
Consulter notre guide de voyage Barcelone

Casa Batlló - Barcelone, Espagne

Casa Batlló - Barcelone, Espagne
© jiawangkun - Adobe Stock

L’une des fantastiques constructions de Gaudí à Barcelone : la casa Batlló était, en 1902, un ancien immeuble dont la rénovation a été confiée par la famille Batlló au grand Gaudí, déjà passé maître en architecture.

S’il a gardé les fondations, Gaudí a totalement repensé le bâtiment. L’immeuble n’est pas sans rappeler l’univers des fonds marins : chromatiques entre autres azurées, ondulations des murs, toit qui semble être recouvert d’écailles, salon principal qui apparaît comme une grotte sous-marine…

La casa s’agence autour d’un puits de lumière, qui diffuse de façon homogène les rayons entre les étages. Entre ingéniosité et invitation au rêve, l’émerveillement que les innovations de Gaudí procurent n’a pas pris la moindre ride.

Voir le site de la Casa Battló
Consulter notre guide de voyage Barcelone
Voir les photos de la Casa Batlló

Maison dansante - Prague, République tchèque

Maison dansante - Prague, République tchèque
© Govisity.com - Flickr

La Maison dansante, « Tancící dum », allie solidité d’un roc et légèreté de la danse. Une once de poésie dans le centre de Prague, matérialisée par une architecture fluide et résolument moderne, que l’on doit à l’intervention du célèbre dramaturge et homme politique Václav Havel : d’aucuns disent qu’il aurait vu dans le projet de l’architecte tchèque Vlado Milunic et de son collaborateur canadien Frank Gehry, une atmosphère festive, à l’instar de celle de la Révolution de Velours. 

Ce bâtiment fait écho à l’histoire de Prague, qui a dû se mettre en mouvement pour tourner la page d’années difficiles, celles où elle était enfermée dans le bloc de l’Est. On y verrait un homme et une femme en train de danser, peut-être plus précisément les fameux Ginger et Fred. 

Voir le site de la Maison dansante
Consulter notre guide de voyage Prague
Voir les photos de la maison dansante

Les maisons-cubes - Rotterdam, Pays-Bas

Les maisons-cubes - Rotterdam, Pays-Bas
© Michela Simoncini - Flickr

Au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale, les architectes novateurs ont trouvé à Rotterdam un terrain de prédilection : Kijk-Kubus en témoigne. 

Piet Blom imagina à la fin des années 70 des habitations cubiques, surfant pour certains sur la vague d’engouement pour les Rubik’s Cubes. La particularité des cubes de Blom est qu’ils reposent sur un angle. Ils se composent de logements de trois étages.

Preuve s’il en est que l’homme sait s’adapter, l’appartement témoin permet de rendre compte des aménagements possibles dans ces étranges maisonnettes.

Voir le site des maisons-cubes
Consulter notre guide de voyage Pays-Bas

Turning Torso - Malmö, Suède

Turning Torso - Malmö, Suède
© ingusk - Adobe Stock

Culminant à 190 mètres de hauteur, la Turning Torso est le plus haut monument de Malmö. Ses 54 étages en font l’immeuble résidentiel le plus haut de Scandinavie et le deuxième plus élevé d’Europe.

C’est à l’Espagnol Santiago Calatrava Valls que l’on doit cet édifice curieux, composé de 9 cubes imbriqués de 5 étages, qui tournent sur eux-mêmes : ainsi, au sommet, la tour est décalée de 90 ° par rapport à sa base.

Sa construction a débuté en 2001, avant d’être inaugurée en 2005 : depuis la démolition en 2002 de l’ancien symbole de la ville, une grue géante, la Turning Torso incarne l’image de Malmö.

Voir le site de la Turning Torso
Consulter notre guide de voyage Suède

La maison tordue (Krzywy Domek) - Sopot, Pologne

La maison tordue (Krzywy Domek) - Sopot, Pologne
©la Ezwa - Flickr

Construit en 2004, ce curieux bâtiment fait la fierté des habitants de Sopot, le « Deauville polonais », situé près de Gdansk. Cette station balnéaire était dans les années 20 la plus chic de la Baltique.

En français « la maison tordue », Krzywy Domek est devenue une sorte de mascotte pour les habitants. D’aucuns lui prêtent des traits de ressemblance avec des maisons tout droit sorties des dessins animés de Walt Disney.

Une invitation à regarder le monde avec un peu de distance. Beaucoup de poésie dans ce monument qui charmera à coup sûr les plus jeunes routards.

Voir le site de la maison tordue
Consulter notre guide de voyage Pologne

Texte : Marina Gaultier

Articles à lire