Le meilleur du Portugal

Plaisirs du Portugal

Boire du porto, dormir dans une pousada, écouter du fado… Des activités pour se faire plaisir au Portugal.

Dormir dans une pousada

Dormir dans une pousada
Estoi Palace Garden © Adwo - stock.adobe.com

Pour une nuit (ou plusieurs) des plus romantiques, on réserve une pousada. Il s’agit d’un hôtel chic, installé dans un monument historique (un château, un ancien hôpital, un ancien monastère…) ou dans un cadre naturel d’exception… au beau milieu des montagnes, par exemple. Les services se font aussi luxueux, avec de magnifiques piscines d’intérieur et autres SPA.

Parmi les plus populaires, on trouve notamment la Pousada de Lisboa, le palais Pestana Palacio do Freixo à Porto (18e siècle) ou encore la Pousada da Serra da Estrela à Covilhã, au cœur des montagnes. Gérées par l’État, toutes les pousadas sont recensées sur le site Internet www.pousadas.pt. Un conseil : réservez longtemps à l’avance !

Déguster (avec modération) du porto

Déguster (avec modération) du porto
Caves Burmester © PHB.cz - stock.adobe.com

Le vin de Porto n’est pas produit à Porto… mais pas loin tout de même ! Les vignes se situent à une centaine de kilomètres à l’est, dans les paysages enchanteurs de la vallée du Haut-Douro. Ce vin avoisine les 19-22 degrés, et pour cause : après fermentation, on y ajoute de l’eau-de-vie, appelée aguardente. Il file ensuite à Vila Nova de Gaia (à quelques kilomètres de Porto), où il vieillit tranquillement, en chais. Dans le coin, une quinzaine de caves sont ouvertes à la visite et à la dégustation, cela va de soi. De grands noms : Taylor’s, Ferreira, Sandeman, Cruz. Au fait, si en France porto rime avec apéro, au Portugal, on le boit plutôt à la fin du repas.

Lire aussi notre article sur le vin de Porto

Écouter du fado

Écouter du fado
Fado à Lisbonne © Visit Lisboa

Ah, le fado… toute une histoire ! Celle de chants populaires et d’instruments à cordes pincées, remontant au XIXe s. et classés au patrimoine immatériel de l'humanité de l'Unesco. Cher au Portugal, ce genre musical est on ne peut plus mélancolique : c’est la fameuse saudade ! Les paroles évoquent la nostalgie des morts, la jalousie, le quotidien parfois difficile des quartiers populaires…

À Coimbra, le fado est, lui, intimement lié à l’université : les fadistas (des hommes, uniquement !) remercient ainsi Coimbra (personnifiée par une femme…) de les avoir accueillis pendant cette année d’étude qui s’achève. À Lisbonne, l’affaire est assez touristique… mais on peut venir en écouter sous les voûtes en pierre (12e s) du café Luso, établi dans les anciennes écuries et caves du palais Sao Roque.

Goûter à la gastronomie portugaise

Goûter à la gastronomie portugaise
Pastel de nata © LisaMarlena - stock.adobe.com

Faites le plein de saveurs ! La morue, le porc de l'Alentejo, le caldo verde et le churrasco... Direction l'un de nos endroits préférés à Lisbonne : le marché couvert da Ribeira. Il est ouvert tous les jours, de 10 h à minuit (et 2 h du jeudi au samedi) et offre, en plus des produits d’un marché « classique » (fruits, légumes, fleurs…), des produits typiquement portugais (vins, conserves de poisson…).

Ce n’est pas tout : on y vient aussi manger, au marché ! Dans la seconde halle, les foules affamées fourmillent de stand en stand pour se restaurer à prix modiques d'une cuisine de chef.

Autre incontournable : les pasteis de nata que l'on vient déguster tout chauds à l'Antiga Confeitaria à Belem !

Commencez votre voyage en musique, écoutez notre playlist Routard Portugal.

Texte : Aurélie Michel

Portugal Les articles à lire

Voyage Portugal

Bons Plans Voyage

Services voyage