100 sites à voir en Amérique du Nord

Sites à voir : pays d’Amérique Centrale (hors Mexique)

Sites archéologiques du Guatemala, canal de Panama, réserves du Costa Rica… Une liste de lieux à découvrir en Amérique Centrale.

Antigua (Guatemala)

Antigua (Guatemala)
Antigua © diegograndi - stock.adobe.com

Ancienne capitale du Guatemala fondée au 16e siècle, Antigua conserve en son cœur un certain nombre de bâtiments (églises, hôtel de Ville…) construits durant sa période de gloire, qui fut interrompue par un terrible tremblement de terre au 18e siècle. À ce patrimoine s’ajoutent de typiques maisons colorées. Autour de la ville s’élèvent des volcans nommés Agua, Fuego et Acatenango.

Lac Atitlán (Guatemala)

Lac Atitlán (Guatemala)
Lac Atitlán © Simon Dannhauer - stock.adobe.com

Le lac Atitlán se love dans une large caldeira. Comme il est entouré de hauts volcans, appelés San Pedro, Tolimán et Atitlán, il n’a aucune difficulté à séduire quiconque s’y rend pour l’admirer. Sur ses rives se trouvent des villages amérindiens, ainsi que des villas.

Tikal (Guatemala)

Tikal  (Guatemala)
© Fotos 593 - stock.adobe.com

Tikal compte parmi les plus importants sites mayas. Datant d’une période allant du 6e siècle avant J.-C. au 10e siècle, les vestiges de cette cité se trouvent dans une forêt tropicale. Ils comprennent des temples, palais et autres édifices organisés autour de places. Le bon état de nombreux monuments et leur environnement naturel rendent la visite très prenante.

Great Blue Hole (Belize)

Great Blue Hole (Belize)
© lauraelise1301 - Fotolia

Situé au cœur d’un atoll, à huit dizaines de kilomètres des côtes du petit État du Belize, ce Grand Trou Bleu est un cénote. Il s’agit d’une grotte sous-marine dont le plafond s’est effondré. Cette sorte de piscine est emplie d’une eau qui prend une teinte différente de celle de la mer dans laquelle elle se trouve. En l’occurrence, elle est ici d’un bleu profond. Circulaire, le Great Blue Hole possède un diamètre de plus de 300 m.

Lire notre article Le meilleur du Belize

Copán (Honduras)

Copán (Honduras)
© LMspencer - Fotolia

Comme Tikal, le site archéologique de Copán s’étend dans la jungle. C’est également une cité antique Maya, qui fut abandonnée au 10e siècle. Parmi ses vestiges figurent des sites fameux comme son terrain de jeu de balle ou son escalier monumental dont les marches sont couvertes de hiéroglyphes.

Granada et le lac Nicaragua (Nicaragua)

Granada et le lac Nicaragua (Nicaragua)
Granada © waldorf27 - stock.adobe.com

Le cœur de Granada charme à tout coup grâce à son ensemble de constructions de type colonial réparties selon un plan inspiré de ceux des villes de la Renaissance européenne. Dominée par le volcan Mombacho (1 345 m), elle se trouve au bord de l'immense lac Nicaragua. Parmi les nombreuses îles de ce dernier se distingue celle d'Ometepe, occupée par deux volcans et des réserves naturelles.

Parc national du volcan Poás (Costa Rica)

Parc national du volcan Poás (Costa Rica)
Volcan Poás © Simon Dannhauer - stock.adobe.com

Le volcan Poás (2 704 m) est actif. Aussi, la vue sur son cratère principal se fait-elle à bonne distance car ses fumerolles sont toxiques. Avec ses 2 km de diamètre et ses 300 m de profondeur, il est très impressionnant. Un deuxième cratère, empli d’eau, est plus accessible. Il s’agit de la lagune del Boto.

Parc national de Tortuguero (Costa Rica)

Parc national de Tortuguero (Costa Rica)
Parc national de Tortuguero © Matyas Rehak - stock.adobe.com

Zone humide d’exception, ce parc donnant sur la mer des Caraïbes est riche en paysages variés : marais, forêts, lagons ou plages. La flore du Tortuguero est merveilleuse, comme sa faune : tortues, caïmans, lamantins, paresseux, perroquets… Il se visite à pied ou à bord d’embarcations.

L’Arenal et la réserve de Monteverde (Costa Rica)

L’Arenal et la réserve de Monteverde (Costa Rica)
© Simon Dannhauer - Fotolia

Volcan actif doté de cinq cratères, l’Arenal (1 720 m) présente une silhouette conique qui se dessine parfaitement dans le ciel. Des randonnées à ses pieds permettent de découvrir des sources d'eaux chaudes, des cascades, des forêts que l’on peut parcourir sur des ponts suspendus, ou encore un lac où l’on pratique des sports nautiques. Pas loin, la Réserve biologique de Monteverde est une forêt nuageuse, tropicale et humide. On y observe notamment le quetzal, oiseau typique de cette région du monde.

Tamarindo et la péninsule de Nicoya (Costa Rica)

Tamarindo et la péninsule de Nicoya (Costa Rica)
© Antonio Jorge Nunes - Fotolia

La péninsule de Nicoya s’avance dans l’océan Pacifique, bordée par de nombreuses plages de rêve, parfois très peu fréquentées. L’une des plus appréciées est celle de Tamarindo, un village de pêcheurs devenu une station balnéaire animée, notamment la nuit. C’est entre autres un spot de surf.

Parc national Manuel-Antonio (Costa Rica)

Parc national Manuel-Antonio (Costa Rica)
© David Jallaud - stock.adobe.com

Les randonnées dans ce parc sont formidables, grâce à la variété des milieux traversés : forêts primaires et secondaires, mangroves, criques, falaises et plages donnant sur l’océan Pacifique… Les animaux abondent : paresseux, singes, dont des capucins, iguanes, perroquets… Côté mer, on admire des récifs coralliens.

Parc national Corcovado (Costa Rica)

Parc national Corcovado (Costa Rica)
Parc national Corcovado © F.C.G. - stock.adobe.com

Situé sur la péninsule d'Osa, côté Pacifique, le vaste parc Corcovado se constitue d’une splendide forêt tropicale bordée de mangroves, ainsi que de marécages. Les espèces d’arbres, de plantes ou d’animaux se comptent par centaines. C’est l’une des plus riches réserves naturelles au monde. Cohabitent ici aras, tortues, toucans, tapirs, félins, paresseux, singes atèles, hurleurs, capucins ou saimiris…

Canal de Panama (Panama)

Canal de Panama (Panama)
© jdross75 - Fotolia

Traversant un isthme sur environ 80 km, le canal de Panama relie les océans Atlantique et Pacifique. Il est emprunté par des cargos, mais aussi par des navires de croisière. Il est possible d’observer le passage de ces bateaux en différents points, par exemple depuis des écluses ou sur les rives du très vaste lac Gatún.

Texte : Michel Doussot

Bons Plans Voyage

Voyages de rêve - Les articles à lire