Mexico, Monte Alban, la côte Pacifique ou le Yucatan… Tour d’horizon des sites à voir au Mexique.

Mexico

Mexico
© Logan - Fotolia

Le centro histórico de Mexico, l’immense capitale du Mexique, rassemble ses sites incontournables : la vaste plaza de la Constitución (surnommée Zócalo), la cathédrale, des bâtiments de style colonial, de nombreux musées, ou encore le site archéologique du Templo Mayor. À ne pas manquer non plus, les vestiges des canaux conçus par les Aztèques qui se trouvent à Xochimilco. On y navigue à bord de barques nommées trajineras au milieu de jardins flottants.

Lire notre article Mexico, nos coups de coeur

Teotihuacán

Teotihuacán
Teotihuacán © V. Korostyshevskiy - stock.adobe.com

La cité d’origine antique de Teotihuacán a connu plusieurs siècles de prospérité. De nombreux vestiges en témoignent à proximité de Mexico, dont deux pyramides (l’une dédiée au soleil, l’autre à la lune). On est d’autant plus fasciné par ce site que l’on ignore encore beaucoup de choses sur ses habitants et la raison de la disparition de leur civilisation vers le 7e siècle.

Puebla et le Popocatépetl

Puebla et le Popocatépetl
© jkraft5 - stock.adobe.com

Puebla est une grande ville où l’on découvre d’importants édifices religieux, comme sa cathédrale (16e-17e siècles), des palais et de nombreuses maisons couvertes d'azulejos. Voilà qui mérite que l’on s’y promène. Mais c’est aussi le point de départ pour des excusions en direction des volcans La Malinche (4 462 m), Iztaccíhuatl (5 230 m) et son voisin Popocatépetl (5 465 m). Ce dernier, le plus célèbre, est actif, ce qui fait que son ascension est interdite et que l’on doit l’admirer de loin…

Guanajuato

Guanajuato
© emattil - stock.adobe.com

Entourée par les montagnes de la Sierra de Guanajuato, cette ville possède un centre historique de toute beauté. Au gré de ruelles pavées, à flanc de coteau, on découvre de jolies places, des maisons anciennes colorées, ainsi que divers bâtiments stylés et d’importants édifices religieux. Curiosité : les sous-sols de la cité se constituent de tunnels, ce qui rappelle que Guanajuato est proche de mines d’or et d’argent.

Veracruz et El Tajín

Veracruz et El Tajín
El Tajín © NoraDoa - stock.adobe.com

Grand port du Golfe du Mexique, Veracruz a été fondée par Cortès, le chef des conquistadores qui ont détruit de nombreux peuples autochtones… Que cela ne vous empêche pas d’admirer les beautés de son patrimoine historique des 17e et 18e siècles : palais Municipal, cathédrale, fort San Juan de Ulúa… Sur la côte, vous trouvez des plages et dans les terres, au cœur de la jungle, le site d’El Tajín, vestige de la civilisation des Totonaques. Parmi ses bâtiments figure l’étonnante pyramide de los Nichos. Les niches qui lui donnent son nom sont 365, soit le nombre de jours dans une année.

Oaxaca

Oaxaca
Couvent de Santo Domingo © Ariane Citron - stock.adobe.com

Oaxaca de Juárez se trouve dans une vallée, entre la Sierra Huárez et la Sierra Madre del Sur. Cette ville possède un centre historique qui compte de nombreux édifices d’époque coloniale, notamment le long de la Calle Alcaláde. Il y a là beaucoup de bâtiments religieux remarquables comme le couvent de Santo Domingo (16e-18e siècles), la basilique de Nuestra Señora de la Soledad (17e) ou la cathédrale Nuestra Señora de la Asunción (18e).

 

Monte Albán

Monte Albán
Monte Albán © Rafal Cichawa - stock.adobe.com

C’est vers 500 avant J.-C. qu’a été bâtie la cité de Monte Albán, la capitale du pays des Zapotèques. Située près de Oaxaca, sur une hauteur aplanie par ces derniers, elle se compose d’une vaste place et de deux plates-formes. On peut y voir des vestiges de temples, de palais…

Puerto Ángel et la côte Pacifique

Puerto Ángel et la côte Pacifique
Mazunte © Suzanne Plumette - stock.adobe.com

Puerto Ángel est l’un des villages les plus attrayants de la côte Pacifique, de même que Puerto Escondido, Huatulco ou Mazunte, riches qu’ils sont en belles plages avec spots de surf. Côté nature, on se balade par ici dans la Laguna Ventanilla qui est habitée par divers animaux sauvages, petits et gros.

Cabo San Lucas et la Finisterra (Basse-Californie)

Cabo San Lucas et la Finisterra (Basse-Californie)
Cabo San Lucas © emperorcosar - stock.adobe.com

La péninsule de Basse-Californie s’allonge sur 1 200 km, bordée par l’océan Pacifique et le golfe de Californie. C’est un territoire où l’on passe de zones montagneuses (Picacho del Diablo, point culminant à 3 100 m) à des espaces désertiques, des plages et des côtes rocheuses. Au nord, Tijuana et la frontière avec les États-Unis, au sud, la Finisterra et sa pointe ultime où s’élèvent les splendides rochers d’El Arco à Cabo San Lucas.

Palenque et autres sites mayas

Palenque et autres sites mayas
Palenque © rafalkubiak - stock.adobe.com

Avant d’être anéantie par la colonisation espagnole, la civilisation Maya s’était déployée au sud du Mexique et en Amérique centrale. Élevés entre les 6e et 15e siècles des cités et temples en forme de pyramides témoignent de leur génie architectural. Des sites majeurs sont toujours visibles à Palenque (Chiapas), Chichen Itza, Uxmal, Yaxchilan ou Calakmul (Yucatán). Ils sont tous fascinants.

Lire notre dossier Les grands sites et temples mayas

Tulum et la réserve Sian Ka'an

Tulum et la réserve Sian Ka'an
© jkraft5 - Fotolia

Tulum est un des sites mayas qui font la renommée du Yucatán. Il se distingue des autres par le fait qu’il se trouve en bord de mer, celle des Caraïbes en l’occurrence. Débouchant sur une plage, cette ancienne cité fortifiée recèle notamment un château (El Castillo) posé en haut d’une petite falaise. Non loin, on visite la belle réserve naturelle Sian Ka'an qui comprend des marais, des mangroves et une forêt tropicale.

Campeche

Campeche
© javarman - stock.adobe.com

Campeche est un port qui a été fortifié au 17e siècle afin d’être protégé des attaques de pirates. Ceinte de remparts, sa charmante vieille ville est constituée de ruelles bordées de petites maisons colorées. Aux alentours, on peut voir des forts ou se prélasser sur des plages donnant sur le Golfe du Mexique.

Île Holbox

Île Holbox
Île Holbox © fotoember - stock.adobe.com

Tout au nord de la péninsule du Yucatán, cette île enchanteresse se constitue de plages où l’on se déconnecte sans difficultés de son train-train. Faisant partie de la réserve naturelle Yum-Balam, qui s’étend aussi sur le continent, elle est notamment peuplée de nombreux oiseaux. Des requins baleines nagent près de ses côtés l’été.

San Cristóbal de Las Casas

San Cristóbal de Las Casas
San Cristóbal de Las Casas © diegocardini - stock.adobe.com

Entourée de splendides montagnes et forêts, San Cristóbal de Las Casas est une des principales villes du Chiapas. On y retrouve de jolies maisons colorées et de superbes édifices religieux baroques (cathédrale, église et couvent Santo Domingo…).

Lire notre reportage Chiapas, le Mexique indien

Texte : Michel Doussot

Bons Plans Voyage

Voyages de rêve - Les articles à lire