Transports insolites dans le monde

Transports insolites : Amériques

Niveau transports insolites, les Amériques n'ont rien à envier à leurs voisins. Entre les traîneaux à chiens, des tramways aériens ou des îles flottantes en roseau, vous aurez l'embarras du choix ! 

Traîneau à chiens - Canada, Laponie

Traîneau à chiens - Canada, Laponie
© Zakharov Evgeniy - Adobe Stock

Désolé de vous décevoir, mais plus personne (ou presque) ne se déplace en traîneau à chiens au Canada, ni même en Laponie.

Il s’agit désormais d’une activité essentiellement touristique qui offre son lot de sensations fortes. Le moyen idéal pour découvrir la magie et les grands espaces du « paradis blanc ». Et si vous aimez les chiens huskies, ce sera le nirvana !

Sachez aussi que cette activité se pratique aussi dans les Alpes et le Jura.

Cable car - San Francisco, États-Unis

Cable car - San Francisco, États-Unis
© offfstock - Adobe Stock

Ces tramways à traction par câble sont les derniers à être en activité permanente. Apparus à la fin du XIXe s. à San Francisco, les cable cars sont l’un des emblèmes de la ville. Aujourd'hui, il ne reste que 3 lignes et une quarantaine de cable cars.

Il n'y a pas de moteur à l'intérieur des cable cars (juste une batterie pour l'éclairage). Ils sont tractés le long des rails par des câbles continuellement en mouvement. Pour s’arrêter, le conducteur n’a qu’à lâcher prise sur le câble. Dans les descentes, le conducteur se laisse glisser en roue libre, ne se servant plus que du frein à main.

L'attente est parfois interminable aux terminus des lignes car c'est une véritable attraction touristique !

Tramway aérien - New York, États-Unis

Tramway aérien - New York, États-Unis
© Katia Phillips - Adobe Stock

Tram aérien ou téléphérique urbain, à vous de voir… Suspendu par des câbles à 90 m au-dessus de l’East River, le Roosevelt Island Tram relie l’île du même nom à Manhattan. Il s’agit d’un véritable moyen de transport (MetroCard acceptée) et non d’une attraction touristique.

Prenez-le pour avoir un point de vue inédit sur le Queensboro Bridge et les tours de Midtown. Départ à l’angle de 59th Street et 2nd Avenue. La traversée (1 km) dure 3 minutes.

Coco Taxi - Cuba

Coco Taxi - Cuba
© Aleksandar Todorovic - Adobe Stock

Le rickshaw à la cubaine ! Le coco taxi est un scooter à 3 roues en forme de noix de coco aux couleurs des taxis jaunes new-yorkais. Les gamers auront l’impression de faire un voyage en Pac Man. On les trouve essentiellement sur le Malecon à La Havane.

Autre moyen de transport typique, les bici-taxis qui circulent dans Habana Vieja. Ce sont des taxis pousse-pousse montés sur des vélos. À prendre sur de courtes distances. Sinon, il vous reste toujours les vieilles berlines américaines transformées en taxis collectifs…

Barques et îles flottantes en roseau - Pérou

Barques et îles flottantes en roseau - Pérou
© jkraft5 - Adobe Stock

Entre moyen de transport et lieu de vie, les îles flottantes et les barques à tête de dragon en roseau (le totora) des Uros sont les vestiges d’un peuple qui habitait le lac Titicaca. Aujourd’hui, 2 500 Uros vivent toujours sur une soixantaine d’îles en roseau (épaisses de 3 m) de la pêche et, surtout, du tourisme.

Si vous passez à Puno, on vous proposera sans doute une excursion à la rencontre des Uros. Malgré la commercialisation à outrance, on découvre un mode de vie et de transport unique au monde.

Pour la petite histoire, les embarcations traditionnelles en roseau des Uros ont inspiré au Norvégien Thor Heyerdahl la construction du Kon-Tiki.

Funiculaires (Ascensor) - Valparaiso, Chili

Funiculaires (Ascensor) - Valparaiso, Chili
© mikasek - Adobe Stock

L’emblème de Valparaiso. Les funiculaires, appelés ici « ascensores » (d’ailleurs l’un d’entre eux, l’« ascensor Polanco » est réellement un ascenseur), datent de la fin du XIXe s. et du début du XXe s.

Valparaiso étant construite sur un grand nombre de collines (les cerros), ils permettent de circuler plus facilement entre les différents niveaux de la ville, ville basse (où se concentre l’activité commerciale) et ville haute (vieux quartiers résidentiels).

Sur la trentaine à l’origine, seule une demi-douzaine d’entre eux est encore en service. Des cabines brinquebalantes à souhait (aujourd’hui en tôle, elles étaient à l’origine en bois), qui montent et descendent concomitamment, accrochées à un câble et une crémaillère. Beaux points de vue panoramiques sur la ville (Polanco, Artillero, Concepcion…).

Chicken Bus - Amérique Centrale

Chicken Bus - Amérique Centrale
© Clark & Kim Kays - Flickr

On termine avec une explosion de couleurs et de sons en Amérique Latine. Utilisés au Guatemala, mais aussi dans d’autres pays de la région (Panama, Venezuela…), les Chicken Bus (appelés également « camioneta » ou « diablo rojo ») sont des bus scolaires américains transformés en transports en commun.

Tous repeints, ils arborent, dans leur immense majorité, des motifs bariolés et des couleurs très vives. Comme les jeepneys des Philippines, ce sont des petits bijoux de tuning. Enfin, beaucoup sont équipés de sonos tonitruantes, diffusant de la salsa ou autres musiques latines. Une super ambiance, comme dans un night-club ambulant. Spectaculaire !

Texte : Jean-Philippe Damiani

Bons Plans Voyage

Articles à lire