Transports insolites dans le monde

Transports insolites : Europe

Sur l'eau, sur des rails à l'envers ou encore à pédales, les transports insolites en Europe sont aussi nombreux que sur les autres continents et tout aussi populaires. Découvez donc une petite sélection des plus marquants (à tester au moins une fois !). 

Train suspendu - Allemagne

Train suspendu - Allemagne
© majonit - Fotolia

C’est comme une chauve-souris ferroviaire. Le train suspendu de Wuppertal est le plus vieux monorail du monde et l’un des rares à être en activité (il y en a deux autres, à Dresde et Memphis). Il consiste en une ligne aérienne composée de 20 stations sur un parcours de 13 km.

Spécialité locale, les wagons sont suspendus dans les airs à 12 m au-dessus de la rivière Wupper et 8 m au-dessus des rues. Même s’il est quotidiennement utilisé par les usagers locaux, c’est l’une des (rares) attractions touristiques de cette ville de la Ruhr. Compter 30 min pour faire l’ensemble du trajet.

Bierbike - Allemagne

Bierbike - Allemagne
© Harold R Cologne - Flickr

Vous avez peut-être croisé à Berlin (ou dans d’autres villes allemandes) ces drôles d’engins à pédales actionnés par 10 solides gaillards adeptes de la bière.

Le conseil est simple : quatre pneus, un comptoir où l'on pose sa chope, des passagers qui picolent en pédalant (ou l’inverse) et un conducteur supposément à jeun. Tout pour plaire aux touristes… et d’ailleurs, ça marche !

Certains citadins allemands apprécient moins ces cyclistes imbibés qui mettent parfois la sono un peu trop fort. La ville de Düsseldorf a, pour sa part, interdit les « Bierbike », tout comme Hambourg.

Munich a fait de même avant de se raviser : il faut dire que la fête de la bière est une spécialité locale. Quant à Fribourg, elle a lancé des « Weinbikes » qui carburent aux petits vins blancs, qui ne sont pas mauvais dans la région d’ailleurs… 

Luge en osier - Madère

Luge en osier - Madère
© Karol Kozłowski - Adobe Stock

Une luge qui n’a pas besoin de neige pour glisser ? C’est à Madère, plus précisément à Monte dans les hauteurs de Funchal que l’on peut s’adonner à ce rituel particulier.

Installé sur le carro de cesto, des sortes de petits fauteuils en osier montés sur des patins de bois, les passagers se laissent glisser jusqu’à Funchal, le long d’un parcours de 2 km, manœuvrés par deux conducteurs en canotier. Très amusant ! 

Monorail - Moscou, Russie et Kuala Lumpur, Malaisie

Monorail - Moscou, Russie et Kuala Lumpur, Malaisie
© 12ee12 - Adobe Stock

Un drôle de métro suspendu dans les airs à cheval sur un rail ! On emprunte ces rames futuristes sans conducteur à Kuala Lumpur ou à Moscou.

Celui de Kuala Lumpur est très pratique : il permet d’éviter les embouteillages de la capitale malaise, mais aussi de découvrir les principaux centres d’intérêt de la ville. C’est même l’un des musts de KL !

Vaporetto, gondole, etc. - Venise, Italie

Vaporetto, gondole, etc. - Venise, Italie
© Fred - Adobe Stock

On ne les présente (presque) plus ! Parcourue par des canaux, la Cité des Doges est un paradis pour les amateurs de transports maritimes décalés.

Icône de la ville, la gondole est une barque à fond plat asymétrique, relevée à l'avant et à l'arrière. Faire le tour des canaux guidé par un gondolier qui pousse la chansonnette, un pur cliché dont on ne se lasse pas (attention, ce n’est pas donné !). Alternative à l’onéreuse gondole, le traghetto, une navette traditionnelle qui permet d'aller d'une rive à l'autre du Grand Canal. Ces gondoles publiques assurent du matin au soir la traversée pour… 2 € par personne !

À Venise, on se déplace plutôt en vaporetto, sorte de bus public sur l'eau. Idéal pour profiter du paysage (surtout sur le Grand Canal), de préférence sur le pont et à l'avant.

Enfin, les motoscafi, de splendides bateaux-taxis tout en bois verni avec des chromes et des cuivres étincelants sont à conseiller aux routards-richards.

Texte : Jean-Philippe Damiani

Bons Plans Voyage

Articles à lire