Crète, en plein mythe
© Patryk Kosmider - Fotolia

La Crète, dernière terre européenne avant l’Afrique, dévoile une large palette de plages, des champs d’oliviers à perte de vue, des paysages montagneux. Les gorges et grottes crétoises promettent quant à elles de belles randonnées.

On y bronzera donc, mais certainement pas idiot car, en Crète, bain de soleil peut rimer avec cure de mythologie et d’archéologie. L’île est en effet le berceau de la brillante civilisation minoenne, du nom du roi légendaire Minos. Plus tard, diverses phases de colonisation - romaine, byzantine, vénitienne puis ottomane - ont contribué à dessiner l’architecture des villes crétoises.

Notre coup de cœur

Le plateau du Lassithi, dans la partie orientale de l’île, cache sans doute les recoins les plus sauvages de la Crète. Entouré par les montagnes, il offre en outre de beaux panoramas sur l’île et ses rivages. Le massif du Lassithi déploie oliveraies, potagers et vergers... Il est hérissé ici et là de moulins à vent et d’éoliennes, qui servaient autrefois à l’irrigation des cultures du plateau. Ils ont cessé toute activité, mais donnent à cette contrée fertile une note singulière et pittoresque. 

- Vols directs dès la mi-avril avec Aegean et Transavia. Escale à Athènes en basse saison.

- Prix moyen d’une nuitée : pour une chambre double avec douche et w-c dans une pension, compter 40 à 65 €. En savoir plus sur l'hébergement en Crète.

Pour plus d’informations, consultez notre guide en ligne Crète.
Voir les photos de la Crète.
Lire le reportage La Crète, l’île aux trésors.


Texte : Marie Borgers et Jean-Philippe Damiani

Les articles à lire

Bons Plans Voyage