Sardaigne, l'authentique
© luca fabbian - Fotolia

La Sardaigneterra incognita des touristes français… Et pourtant, que de richesses se cachent dans cette île secrète ! Ses plages comptent parmi les plus belles de la Méditerranée. Ses 1 850 kilomètres de côtes sont idéales pour la baignade et la plongée. Son centre est montagneux : des gorges, des falaises calcaires et des vallées, mais aussi des forêts de chênes verts, des collines recouvertes d’oliviers…

Côté culture, l'île recèle des ruines archéologiques et des églises romanes. Dormez dans des fermes adeptes de l’agrotourisme, goûtez à l’authenticité des saveurs locales, mais évitez le mois d’août (l’île est alors surpeuplée). La Sardaigne, en dehors de la Costa Smeralda réservée à la jet-set, offre encore de grands espaces qui semblent inexplorés. Le sentiment d’une nature intacte, à l’état sauvage.

Notre coup de cœur

Au nord de la Sardaigne, accessible depuis l’aéroport d’Olbia, la Gallura offre le spectacle d’une nature sauvage et indomptée, à l’image des grands espaces dépeuplés de son arrière-pays ou de ses côtes granitiques modelées par le travail inlassable du vent. Éloignez-vous de la Costa Smeralda : découvrez les étonnants îlots de granit rose de l’archipel de la Maddalena. Ou explorez le massif de l’Immara et son maquis vallonné et verdoyant où abondent les plantes et les essences méditerranéennes : oliviers, eucalyptus, vignes, myrtes…

- En hiver, vols en correspondance avec Alitalia et Air France vers Olbia, Alghero et Cagliari. En été, dessertes low cost en vol direct avec EasyJet, Volotea, Ryanair, Meridiana.

- Prix moyen d’une nuitée : de 70 à 100 €. En chambres d'hôtes : 50-60 €. En savoir plus sur l'hébergement en Sardaigne.

Pour plus d’informations, consultez le meilleur de la Sardaigne.
Voir les photos de Sardaigne.
Lire les reportages La Gallura, aux couleurs de la Sardaigne et Tours et détours en Sardaigne.

Texte : Marie Borgers et Jean-Philippe Damiani

Les articles à lire

Bons Plans Voyage