50 beaux villages de France

Beaux villages de France : Sud-Est

Les plus beaux villages du quart Sud-Est : de la Savoie au Roussillon en passant par la Provence, la Côte d’Azur, la Corse...

Gordes, Bonnieux, Lourmarin… les villages du Luberon (Vaucluse)

Gordes, Bonnieux, Lourmarin… les villages du Luberon (Vaucluse)
© FedevPhoto - Fotolia

Gordes est un superbe village accroché à un promontoire escarpé, qui attire beaucoup de monde en été. On vous conseille d’y aller hors saison, pour savourer ce site exceptionnel en toute tranquillité.

Vous repartirez sans doute avec le souvenir saisissant de votre première arrivée à Gordes, surtout si vous venez de Roussillon. La vue sur le village qui s’offre depuis la route est des plus spectaculaires. Ne manquez pas le village des Bories et ses habitations en pierre sèche construites du 14e au 19e s. et abandonnées il y a 150 ans.

Si Gordes est le village le plus connu du Luberon, il ne faut pas oublier ces autres merveilles, plus intimistes, que sont Bonnieux, Lacoste, Rustrel, Roussillon ou Lourmarin.

Voir les photos de GordesLourmarinBonnieuxRoussillon
Consulter notre guide en ligne Provence

Moustiers Sainte-Marie (Alpes-de-Haute-Provence)

Moustiers Sainte-Marie (Alpes-de-Haute-Provence)
© Office de Tourisme de Moustiers Sainte-Marie

Accroché à la montagne et traversé par la rivière de l’Adou, Moustiers-Sainte-Marie est l'un des plus jolis sites de la région, brillamment mis en lumière les nuits d’été.

Ce village, qui fait penser à une crèche provençale grandeur nature, fut fondé en 433. Une chaîne en fer forgé (au milieu de laquelle est suspendue une étoile, ex-voto devenu le symbole de la ville) relie sur 227 m les deux bords de la falaise au-dessus du village, entaillée par le torrent. Elle aurait été tendue par un ancien croisé au 13e siècle.

Moustiers doit sa réputation à l’église Notre-Dame-de-Beauvoir et à la célèbre faïence locale, qui fit la prospérité du village aux 16e et 17e s.

Voir les photos de Moustiers-Sainte-Marie
Consulter notre guide en ligne Provence

Les Baux-de-Provence (Bouches-du-Rhône)

Les Baux-de-Provence (Bouches-du-Rhône)
© Lionel-Roux-Provence - Pays d'Arles

Les Baux-de-Provence se trouvent sur un site unique : un imposant rocher jaillissant de la garrigue, où est construit ce village médiéval, dominé par une citadelle en forme de nid d’aigle. Rochers et bâtisses, qui semblent se confondre, donnent à l’ensemble un caractère magique.

Du château, la vue sur la Provence, du pays d’Aix aux contreforts des Cévennes, laisse sans voix. Comptant également parmi les Plus Beaux Villages de France, les Baux sont, comme tous les grands sites, très touristiques.

Tout près, les Carrières de Lumières proposent de splendides spectacles audiovisuels à l’intérieur d’anciennes carrières de calcaire, où Cocteau tourna son Testament d’Orphée.

Voir les photos des Baux-de-Provence
Consulter notre guide en ligne Provence

Coaraze et les villages perchés (Alpes-Maritimes)

Coaraze et les villages perchés (Alpes-Maritimes)
© Mairie de Coaraze

Coaraze est un bien beau village médiéval perché parmi les oliviers, figuiers et cyprès accrochés aux pentes des collines. Un endroit vraiment séduisant, vivant et accueillant, avec la montagne en toile de fond.

De ruelles paisibles en escaliers avec passages voûtés, on s'y balade avec plaisir, en faisant une halte sur une placette où coule une fontaine. Du jardin en terrasses, au sommet, splendide vue sur la vallée et les cimes.

Après avoir visité Coaraze, ne manquez pas ces autres joyaux de l’arrière-pays niçois que sont Lucéram, Peillon, Peille, Levens

Lire notre reportage Les villages perchés de la Côte d’Azur
Voir les photos des Alpes-Maritimes
Consulter notre guide en ligne Côte d’Azur

Cotignac (Var)

Cotignac (Var)
© papinou - Fotolia

Merveilleux village de la « Provence verte », dans l’arrière-pays varois, Cotignac se niche au fond d’une vallée dominée par une falaise de tuf percée de grottes, d’où dévale une cascade.

Belle balade à faire dans les ruelles du quartier ancien  pour admirer les demeures provençales des XVIe et XVIIe s. , mais aussi des maisons médiévales.  Sur la place de la Mairie se dresse l’un des plus beaux campaniles du Var (XVe s.). Un vrai coup de cœur !

Voir les photos de Cotignac

Saint-Guilhem-le-Désert (Hérault)

Saint-Guilhem-le-Désert (Hérault)
© M. Bavoillot - Hérault Tourisme

Posté en surplomb des gorges de l’Hérault, Saint-Guilhem-le-Désert est un charmant village médiéval bâti en forme de nef, à l’entrée d’un cirque naturel.

Un écrin idéal pour ce qui est sans doute la plus belle église de l'Hérault : l'abbaye de Gellone (9e-11e s.). Saint-Guilhem était une étape prestigieuse sur le chemin de Compostelle, que les pèlerins appelaient « la rose au cœur des montagnes ».

Un des hauts-lieux du tourisme languedocien, à visiter de préférence à la mi-saison.

Voir les photos de Saint-Guilhem-le-Désert
Lire notre idée week-end autour de Saint-Guilhem-le-Désert
Consulter notre guide en ligne Languedoc-Roussillon

Olargues (Hérault)

Olargues (Hérault)
© Fred - Fotolia

Blotti dans un écrin de verdure du Haut-Languedoc, Olargues semble ne pas avoir bougé depuis le Moyen Âge. Faisant partie du club convoité des « Plus beaux villages de France », Olargues séduit d’emblée avec son pont roman en marbre (le « pont du diable »), ses ruelles pavées, sa tour-clocher du XIIe siècle et ses passages couverts.

Ne manquez pas le musée des Arts et Traditions populaires et dégustez les spécialités locales, comme les truffes et les marrons, dont on fait une délicieuse confiture. Une petite merveille.

Voir les photos d'Olargues

Minerve (Hérault)

Minerve (Hérault)
© Unclesam - Fotolia

Minerve, l’une des « citadelles du vertige » cathares, est perché sur un éperon calcaire au confluent de deux rivières ayant creusé, au fil des siècles, des gorges profondes au sein d’un plateau aride, d’une beauté grandiose et sauvage.

Marqué par la croisade contre les Albigeois, dont elle fut l’un des martyrs au 13e s., Minerve se souvient de cet épisode tragique avec une stèle en mémoire d’un bûcher cathare. Faites un tour au Musée archéologique pour découvrir le riche passé de la région.

Voir les photos de Minerve

Mirmande (Drôme)

Mirmande (Drôme)
© 357680 ANDRE CUZEL - Fotolia

Ce village perché figure parmi les « plus beaux villages de France ». Derrière les remparts, les maisons, blotties les unes contre les autres, ont conservé leurs façades de pierres, leurs toits de tuiles romaines et leurs vieilles portes. Superbement restauré,  accroché à la colline et dominé par son église, Mirmande rayonne de beauté, invitant à la dolce vita et à la sérénité.

Deux hommes ont contribué à la renaissance du village : le peintre cubiste André Lhote, en attirant de nombreux artistes, et Haroun Tazieff, ancien maire. Village authentique aux ruelles pittoresques très fleuries, Mirmande fait partie des « villages botaniques » de la Drôme.

Également dans la Drôme : la Garde-Adhémar, Le Poët-Laval, Crest, Saôu…

Voir les photos de Mirmande

Vogüé (Ardèche)

Vogüé (Ardèche)
© Harald Biebel - Fotolia

Vogüé est peut-être l’un des dix villages les plus charmants de France. Et, chose rare, le village de Vogüé est classé en entier. Vogüé épouse les formes de la colline, on y serpente de ça de là, croisant au détour des ruelles de belles bâtisses médiévales.

À son sommet, trône fièrement le château (11e s), qui témoigne de la puissance de la famille noble ardéchoise des Vogüé, qui a donné son nom au village. Il a fière allure avec ses quatre tours, dont deux imposantes en façade.

Les ruelles du village longent la falaise. Les maisons médiévales arborent tous les tons, allant de la sanguine au rose-gris.

Voir les photos de Vogüé
Consulter notre guide en ligne Ardèche-Drôme

Montpeyroux (Puy-de-Dôme)

Montpeyroux (Puy-de-Dôme)
© PHB.cz - Fotolia

Ce pittoresque village médiéval fait partie des « plus beaux villages de France ». Avec son ancienne porte, ses vieilles maisons de pierre, son donjon du XIIIe s. complété par une plate-forme crénelée au XIVe s., Montpeyroux regorge de charme. Jusqu’au XIXe s., le vignoble alentour fit la prospérité du village avant d’être totalement ravagé par le phylloxéra.

Voir les photos de Montpeyroux

Salers (Cantal)

Salers (Cantal)
© Office de Tourisme du Pays de Salers

L'un des trésors du Cantal, classé parmi les Plus Beaux Villages de France. Salers possède un ensemble exceptionnel d’hôtels particuliers, d’une belle homogénéité architecturale, et de nobles demeures, ce qui est quelque peu surprenant à cette altitude et dans une région aussi isolée. Un héritage du passé de la ville, qui fut le siège du baillage des Hautes Montagnes (tribunal) d’Auvergne.

Salers est également réputé pour sa viande et son fromage, qui raviront les gourmets. On l’aime encore plus hors saison, au calme, quand la lumière d’automne rehausse l’élégante austérité des maisons de pierre. Enchanteur.

Voir les photos de Salers
Lire notre page sur la route des fromages d'Auvergne 
Consulter notre guide en ligne Auvergne

Yvoire (Haute-Savoie)

Yvoire (Haute-Savoie)
© Savoie Mont Blanc - Lansard

Le village médiéval d'Yvoire s'avance dans le lac Léman. Avec  la tour massive de son château dressée au-dessus d'un petit port, des ruelles tortueuses qui dégringolent vers le lac et ses vieilles maisons de pierre croulant sous les fleurs, Yvoire mérite le label de Plus Beau Village de France !

À l’automne et au printemps, on profite au mieux de ce beau village, quand les bords du Léman et la nature environnante sont sublimes.

Voir les photos d’Yvoire
Consulter notre guide en ligne Alpes

Sainte-Lucie-de-Tallano (Corse)

Sainte-Lucie-de-Tallano (Corse)
© Mairie de Sainte Lucie de Tallano

Un petit village corse, perché à 450 m d’altitude, au-dessus de la vallée du Rizzanese, à 19 km de Sartène. De hautes maisons de granit, une place ombragée, une fontaine d’eau potable : Sainte-Lucie-de-Tallano, c'est tout le charme de la Corse du Sud, avec, autour, les montagnes de l’Alta Rocca.

Le village produit une excellente huile d’olive et l’on peut visiter un ancien moulin à huile restauré. Et, en plus, on y mange fort bien ! Ne manquez pas, à quelques kilomètres, les superbes vasques naturelles de Zoza pour faire trempette. Un vrai coup de cœur.

Voir les photos de Sainte-Lucie-de-Tallano
Consulter notre guide en ligne Corse

Sant’Antonino (Corse)

Sant’Antonino (Corse)
© PHOTOPOLITAIN - Fotolia

L’un des joyaux de la Balagne. Sant’Antonino est un superbe nid d’aigle médiéval perché sur un éperon de granit.

La balade à pied dans le labyrinthe des ruelles pavées de Sant’Antonino est un pur enchantement, les maisons et les passages couverts semblant sortir du roc. Du haut du castello, la vue sur les montagnes, la plaine et la mer est à couper le souffle.

Ne pas manquer non plus les beaux villages des environs, comme Aregno, Cateri, Pigna…

Voir les photos de Sant’Antonino

Texte : Routard.com

Les articles à lire

Bons Plans Voyage