Le meilleur du Pays basque

Le meilleur du Pays basque : dans l’arrière-pays

L’autre visage du Pays basque, montagnard et secret, avec des magnifiques villages aux maisons pimpantes et des randos au cœur de paysages d’une beauté à couper le souffle.

La Rhune, à pied ou en train

La Rhune, à pied ou en train
© CG64 - JM Decompte

À 905 mètres d’altitude, à la frontière avec l’Espagne, se dresse la Rhune. C’est sans conteste la montagne la plus connue de la région. Une popularité qu’elle doit à sa proximité avec le littoral, mais aussi à son adorable train et à ses pottocks (on prononce « pottiock »), ces fameux petits chevaux basques élevés en liberté. Par petits groupes, ils broutent de-ci de-là au beau milieu des collines.

Pour monter tout là-haut, c’est au choix : à pied, il faut compter environ 2 h 30 de marche aller au départ de Saint-Ignace, Ascain ou Lehenbiscay. En train, au col de Saint-Ignace, environ 35 minutes. Libre à nous, aussi, de combiner les deux...

Le train, en tout cas, est adorable, avec son chemin de fer à crémaillère. Il assure les voyages depuis 1924 dans un bruit singulier, que l’on entend à des kilomètres à la ronde lorsque l’on randonne dans les monts voisins. Tout là-haut, la vue est à couper le souffle, avec la vallée de la Bidassoa, la chaîne des Pyrénées et l’océan en toile de fond.   

Labourd : les villages de l’arrière-pays

Labourd : les villages de l’arrière-pays
Saint-Jean-Pied-de-Port © CDT64

Le Pays basque, c’est l’histoire d’un subtil et fabuleux mélange entre deux mondes pourtant singuliers : l’océan et la montagne. À peine a-t-on quitté le littoral que nous voilà rendus au cœur d’adorables petits villages montagnards restés authentiques. Quelques petites maisons blanches aux volets rouges ou vert, un clocher qui dépasse, des champs de piment d’Espelette, la montagne en arrière-plan... de vrais tableaux !

Dans la vallée de la Nivelle, direction Ainhoa et Sare, tous deux classés plus beaux villages de France, aux magnifiques demeures à colombages. Rendez-vous aussi au village d’Ascain, départ de nombreuses balades : la fameuse rando de La Rhune (9,5 km) mais aussi celle du sentier des sommets (10 km), tout aussi plaisante (les pottocks sont partout !).

Autres vallées, autres villages : dans la vallée de la Nivelle, cap sur Espelette, Cambo-les-Bains ou encore Itxassou, départ d’une très jolie balade vers les gorges de la Nive (la baignade y est délicieuse !) et le Pas de Roland, un célèbre passage taillé naturellement dans la roche.

Mais la localité emblématique de l’arrière-pays, c’est bien sûr Saint-Jean-Pied-de-Port, qui flirte avec la frontière espagnole. Touristes et pèlerins viennent se délecter du charme de ses petites rues médiévales bien préservées et de sa citadelle à la muraille rose. De là-haut, vue imprenable sur la vallée et le cirque de montagnes... D’autant plus magnifique le soir au coucher du soleil, quand se réveillent les fameuses lumières magiques du Pays basque...

Basse-Navarre : Saint-Étienne-de-Baïgorry et la vallée des Aldudes

Basse-Navarre : Saint-Étienne-de-Baïgorry et la vallée des Aldudes
Saint-Étienne-de-Baïgorry © CDT64

Passé Saint-Etienne-de-Baïgorry (magnifique pont du 17e), on entre dans la vallée des Aldudes. Majestueuse, la nature est marquée par d’épaisses forêts verdoyantes.  C’est ici même que les fameux porcs basques de Pierre Oteiza se baladent en liberté dans la montagne (un sentier de découverte du porc Pie noir d’1 h 30 a d’ailleurs été mis en place).

Sur la route, plusieurs villages authentiques : Banca (rendez-vous à La Truite de Banka pour déguster de ces filets fumés au bois de hêtre, très réputés), les Aldudes (jolie place) et, au bout du bout de la vallée, Urepel.

Le coin est propice aux randonnées. Au départ d’Urepel, l’une d’elles mène au col d’Hauzay. Là-haut, on se sent véritablement seul au monde, face à la majesté des montagnes. Il faut dire qu’à part des troupeaux de brebis et, de temps en temps, un berger occupé à les rassembler, on ne croise pas grand monde ! Dans la vallée des Aldudes, bon nombre de fermes nous ouvrent leur porte pour déguster de fabuleux produits on ne peut plus locaux, comme le fromage de brebis.

Texte : Aurélie Michel

Espagne Les articles à lire

Voyage Espagne

Bons Plans Voyage

Services voyage