La France insolite

Initiatives insolites en France

Village de boîtes aux lettres, quartier de coquillages et principauté en Béarn...  Des intitiatives loufoques à découvrir en France.

Village des boîtes aux lettres à Saint-Martin d’Abbat (Loiret)

Village des boîtes aux lettres à Saint-Martin d’Abbat (Loiret)
© Village des boîtes aux lettres

Quelque 200 boîtes aux lettres XXL étonnantes que vous ne retrouverez nulle part ailleurs, voilà ce qui fait la notoriété de ce petit village du Loiret.

À l’origine de l’initiative, l’artiste et habitant Michel Lafeuille. Il y a plus de 20 ans, il propose l’idée – d’abord perçue comme très saugrenue par le conseil municipal – que les villageois qui le souhaitent personnalisent leur boîte aux lettres.

La seule consigne ? Que chacune raconte son propriétaire avec humour et créativité. Au fil des années, les habitants ont petit à petit joué le jeu, s’entraidant et utilisant toutes sortes de matériaux, de couleurs ou de jeux de mots, pour illustrer métiers, patronymes, passions ou péchés mignons… Cocasse et touchant.

Aujourd’hui, ce sont parfois de véritables œuvres qui jalonnent les rues de Saint-Martin, et que découvrent chaque année des centaines de curieux, sourire aux lèvres… Pari réussi !

Plus d’infos sur www.letterboxvillage.com  

Quartier des coquillages aux Sables-d’Olonne (Vendée)

Quartier des coquillages aux Sables-d’Olonne (Vendée)
© Antoine Martineau - Office de Tourisme des Sables d’Olonne

Dans ce petit quartier autrefois malfamé des Sables-d’Olonne, de pittoresques fresques de coquillages sont apparues sur les murs, au gré de l’imagination et de la patience de Danielle Arnaud-Aubin, native des Sables au caractère bien trempé, aujourd’hui connue sous le nom de « la dame aux coquillages ».

Des coquillages et crustacés qui n’ont plus de secrets pour elle, qu’ils soient locaux ou plus exotiques. L’artiste les assemble pour créer des figures de contes ou mythologiques, au milieu des roses trémières qui habillent déjà les murs.

Un univers principalement marin mais pas seulement, dont on profite d’autant mieux que ces quelques rues sont piétonnes.

Plus d’infos sur www.ile-penotte-lessablesdolonne.com/

Principauté de Laas en Béarn (Hautes-Pyrénées)

Principauté de Laas en Béarn (Hautes-Pyrénées)
© Principauté de Laas

Saviez-vous que la France compte désormais 3 principautés ? Après Monaco et Andorre, voici Laàs en Béarn ! Barrière douanière (toujours levée, ouf !) avec la cahute qui va avec, monnaie, passeports et corps diplomatique… Tout y est !

Cette initiative burlesque vient du bouillonnant maire de ce village de 111 âmes pour attirer le feu des projecteurs. Le but ? Enrayer le déclin démographique, en suscitant suffisamment de curiosité.

Les visiteurs viennent visiter le village et s’offrent un souvenir frappé du drapeau de la principauté. De là, quelques subsides destinés à financer quelques projets. Et qui sait si les institutions ne suivront pas un jour…

Plus d’infos sur www.principaute-laas.com/wp/

Groupement des communes aux noms burlesques

Groupement des communes aux noms burlesques
© Mairie de Bèze

Un étrange rassemblement réunit tous les ans les représentants de La Tronche, Montcuq, Trécon, Bèze, Plumaudan et d’une bonne trentaine d’autres villages, qui, tous, portent des noms pour le moins cocasses.

Et plutôt que de subir les bons mots et la dérision qui accompagne l’évocation de ces noms propres fleuris, l’association qui les réunit surfe sur ce particularisme pour mieux faire connaître les communes, et mettre en avant patrimoine et activités locales.

Un véritable outil promotionnel en somme !

Lire notre dossier sur les communes aux noms burlesques

Texte : Mathilde de Boisgrollier

Bons Plans Voyage

Articles à lire