Ces films qui font voyager

L’aventure et les grands espaces

L’aventure et les grands espaces
© silver-john - Fotolia

Qui dit film d’aventure dit souvent grands espaces, lesquels sont sublimés et restent gravés dans nos esprits pour toujours.

Quand t'es dans le désert...

Les westerns de John Ford ont inscrit dans l’imaginaire mondial les paysages désertiques, hérissés de hauts rochers aux formes étonnantes, de Monument Valley (Arizona et Utah). La Chevauchée fantastique est le premier à avoir été tourné là.

Autres fameux déserts, ceux de Lawrence d’Arabie de David Lean, lesquels incarnent ensemble un personnage essentiel de cette œuvre épique.

L’Afrique, terre de cinéma

L’Afrique est sans doute une des terres bénies du film d’aventure. L’Égypte, ses pyramides et temples figurent dans nombre de péplums, mais aussi, par exemple dans Les Aventuriers de l’arche perdue de Steven Spielberg, où Indiana Jones déjoue les plans des nazis. De toute façon, on voit du pays dans chacun des films dont il est le héros !

Fascinante est la relation des voyages de cet authentique aventurier que fut Richard Francis Burton qui voulut remonter Aux sources du Nil. Autant que celle, fictive, des pérégrinations du guide Allan Quatermain que l’on suit sur les traces de chercheurs d’or dont l’objectif était Les Mines du roi Salomon, dans la région des Grands lacs.

La savane et la jungle, peuplées d’animaux sauvages, sont au cœur de plusieurs films marquants comme Mogambo de John Ford ou Hatari ! d’Howard Hawks. S’ils sont à présent un peu datés, il ne faut pas oublier qu’ils firent sacrément rêver. Le Kenya y est ensorcelant, de même que dans Out of Africa, fresque sentimentale de Sydney Pollack tirée d’un livre de Karen Blixen.

African Queen, tourné notamment en Ouganda et au Congo par John Huston, est sans aucun doute un des chefs-d’œuvre du genre. Le périple d’un grigou et d’une pimbêche à bord d’un vieux rafiot sur la rivière Ulanga (Tanzanie) qu’il relate est inoubliable.

De la Sibérie à l’Australie…

La Sibérie est aussi le théâtre d’aventures mémorables. Ses étendues infinies sont le décor de Dersou Ouzala d’Akira Kurosawa, qui raconte l’amitié entre un topographe russe et un chasseur du peuple Hezhen. Chronique intimiste sur fond de steppe mongole, Urga de Nikita Mikhalkov s’inscrit dans sa lignée.

Sorte de western des antipodes, bien que son intrigue se déroule durant la Seconde Guerre mondiale, Australia nous fait pour sa part parcourir les vastes terres arides du Territoire du Nord, du côté de Darwin.

Les films à voir

  • La Chevauchée fantastique (Stagecoach), John Ford, 1939.
  • Les Mines du roi Salomon (King Solomon's Mines), Compton Bennett et Andrew Marton, 1950.
  • African Queen, John Huston, 1951.
  • Mogambo, John Ford, 1953.
  • Hatari !, Howard Hawks, 1962.
  • Lawrence d’Arabie (Lawrence of Arabia), David Lean, 1962.
  • Dersou Ouzala, Akira Kurosawa, 1975.
  • Les Aventuriers de l'arche perdue (Raiders of the Lost Ark), Steven Spielberg, 1981.
  • Out of Africa, Sydney Pollack, 1985.
  • Aux sources du Nil (Mountains of the Moon), Bob Rafelson, 1990.
  • Urga, Nikita Mikhalkov, 1991.
  • Australia, Baz Luhrmann, 2008.

Texte : Michel Doussot

Les articles à lire

Bons Plans Voyage