Les nouveaux Jacquets
© Office de Tourisme d'Espagne

Moins fréquentés, voici quelques chemins jacquaires méconnus, sous réserve de balisage.

En Espagne 

. Les plus endurants iront faire trempette au cap Finisterre ou à Muxia, depuis Compostelle jusqu’à la côte. Topoguide Lepère par Éd. Lepère

. Les historiens emprunteront le chemin Primitif d’Oviedo à Compostelle. Topoguide El Pais-Aguilar

. Les chercheurs de solitude préfèreront la voie du Nord, dite voie de Bayonne, qui longe la côte jusqu’à la Coruna, hors des sentiers battus. Le tunnel de San Adrian (Lizarrate) y est tout simplement fascinant, entre l’Alava et le Guipuscoa. Les Romains traversaient ce passage naturel à cheval sans même baisser leur tête ! Topoguide Lepère par Éd. Lepère

. Les amateurs de patrimoine emprunteront la route de l’Argent, ou Via de la Plata, depuis Séville. Topoguide Lepère

. Les sportifs suivront le chemin du Levant, qui relie Valence à Compostelle, par Tolède, Zamora et Ourense, sur 1 200 km. Topoguide Lepère par Éd. Lepère

Au Portugal

. La Via Lusitana relie Lisbonne à Compostelle par Fatima, Coimbra et Porto. Calme et sérénité dans un climat méditerranéen, sur 29 étapes en partie balisées. Topoguide Lepère par Éd. Lepère

Texte : Anne-Marie Minviellle

Randonnée et trek - Les articles à lire