Interviews de voyageurs. Illustration : © James Thew / Fotolia

Retour aux interviews de voyageurs

Rencontres autour du monde

Rencontres autour du monde, c’est l'aventure de Camille et Allan. Ils ne se connaissaient pas, mais ils ont voulu partir autour du monde ensemble afin de voir s'ils pouvaient vivre à deux ! Ils nous racontent leur histoire et leur périple autour du monde !

Photo : © Rencontres autour du monde.
Caves de l'île de Pâques - Chili

Pouvez-vous vous présenter aux Internautes ?

« Nous », c’est Camille et Allan. Nous nous sommes rencontrés sur Internet, grâce à notre passion commune pour le voyage.

Allan est banquier à Paris, Camille est monitrice de plongée dans le Var : nous n’étions vraiment pas faits pour nous rencontrer, et pourtant ! Deux inconnus qui partent faire le tour du monde ensemble, on pourrait penser que ça commence mal.

Envie de partager cette aventure à deux, nous avons mis en commun nos idées de tour du monde, pour ne faire plus qu’un seul projet. Au fil de nos discussions sur internet, nous sommes tombés sous le charme et avons donc fini par concrétiser notre relation.

Photo : © Rencontres autour du monde.
Cœur de Voh - Nouvelle-Calédonie

Comment vous êtes-vous rencontrés ?

Nous nous sommes rencontrés grâce à la Bourse d’équipiers du Routard, afin de partager un rêve que nous avions en commun : faire le tour du monde.

En avril 2014, Allan, ne voulant pas partir seul, a posté une annonce, donnant une grande partie des détails de son voyage.

Camille, dans le même cas, a lu son annonce, et s’est précipitée pour y répondre en premier, et être sûre de devenir « celle » avec qui il partirait.

Le 4 juin 2014, nous nous voyons pour la première fois, sur le quai d’une gare, et, depuis, nous ne nous quittons plus.

Photo : © Rencontres autour du monde.
Blue Hole - Nouvelle Calédonie

Pourquoi se lancer dans l’aventure d’un tour du monde ?

Allan : à force de lire des récits d’aventures ou de voir des documentaires, j’ai eu envie de voir de mes propres yeux les merveilles du monde. Puis aussi sortir de cette routine du métro, boulot, dodo en partant vers d’autres horizons.

Camille : je note sur un cahier tous les endroits qui me font rêver depuis que je suis toute toute petite. En hiver 2013-2014, je décide de tout placer sur une mappemonde, de tracer un trait, et de me lancer dans l’aventure.
Il est vrai que j’aimais ma vie, et mon métier (monitrice de plongée), est vraiment passionnant. Je n’arrêterais pour rien au monde ce travail. Mais il été temps pour moi de partir à la découverte de ma planète, de notre planète.
De plus, j’ai toujours aimé voyager, et l’inconnu ne m’effraie pas, au contraire, il m’attire (je suis partie dans une aventure inconnue avec un inconnu…).

Photo : © Rencontres autour du monde.
Vue de la muraille de Chine

Partir avec un/une inconnu(e) n’a pas dû être facile tous les jours ?

En effet, partir avec un inconnu est un vrai challenge. On ne vous cache pas qu’au début du voyage cela a parfois été tendu entre nous, il y a eu des prises de tête. On a beau avoir pris un peu de temps pour se connaître en habitant ensemble, les qualités, mais surtout les défauts, sont plus flagrants et ce n’est franchement pas drôle !
Nous nous disions souvent « si notre couple passe cette épreuve, c'est gagné » !

En effet, il faut savoir qu'un voyage au long terme n'est pas fait pour le romantisme, ou la séduction au quotidien. Cela n'est pas facile à gérer chaque jour avec les aléas du voyage.

On est fatigués, il n’est pas toujours possible de se doucher tous les jours (malheureusement, les voyages de 25 h dans un bus ne sont pas propices aux bonnes douches d’une heure), des douleurs physiques apparaissent et on ne peut pas se mettre sur son 31 pour essayer de plaire à son partenaire. Les nuits en transports nous épuisent encore plus, les treks ne sont pas toujours très romantiques, et les auberges en dortoirs ne favorisent pas l'intimité.

Additionnez tout ça, et vous comprendrez qu'il n'y a pas beaucoup de soirées romantiques ni de nuits torrides.
La fatigue décuple l’énervement, rend « à fleur de peau » et réduit considérablement la patience.

Mais pour finir sur ce sujet, partir avec un inconnu est la meilleure chose qui nous ait été donnée de faire, puisque cet « inconnu » ne l’est pas resté si longtemps, il a fini par devenir la moitié de l’autre.

Photo : © Rencontres autour du monde.
Taj Mahal - Inde

Votre tour du monde s’est bien terminé finalement, pouvez-vous nous raconter la journée passée au Taj Mahal ?

Pourquoi cette journée spécialement ? :-) Il est vrai que ce jour restera à jamais gravé dans nos mémoires (surtout dans celle de Camille).

Nous débutons la journée en nous levant de bonne heure pour faire partie des premiers à rentrer dans l’enceinte du Taj Mahal.
Nous rentrons enfin, et il apparaît sous nos yeux ébahis. Nous sommes tellement heureux d’être ici ! « Le temple de l’amour par excellence » dit Camille ! Elle ne sait pas encore ce qui l’attend à ce moment-là !

On arrive à l’emplacement que tout le monde attend, pour faire LA photo du temple, et nous plaçons notre Go-Pro comme il faut pour faire notre vidéo, comme tout le temps.
À ce moment-là, nous devons nous dépêcher pour laisser la place aux autres…
Oui mais voilà, Allan n’a pas l’intention de se dépêcher, bien au contraire, il souhaite prendre son temps pour faire une chose importante.

Il demande alors 5 minutes de patience aux personnes qui attendent, ce qui fait écarquiller les yeux de Camille, qui le reprend et annonce plutôt 5 secondes (bah oui, imaginez-vous à l’endroit même où tout le monde veut être, et vous leur dites qu’ils ne pourront y accéder que dans 5 minutes).

Bref, l’intervention de Camille va brusquer les choses, et Allan pose un genou au sol en faisant un déclaration rapide mais majestueuse, qui se finit par un merveilleux « Veux-tu m’épouser » avec une bague !

C’est les larmes aux yeux, et sous les applaudissements que Camille dit un grand OUI en embrassant Allan.

Voilà comment s’est déroulé le moment le plus intense de ce tour du monde !

Photo : © Rencontres autour du monde.
Cave de Marbres - Argentine

Une aventure de cette sorte se prépare combien de temps à l’avance ?

À notre avis, il faut bien s’y prendre 1 an à l’avance.
Pour nous, l’idée de cette aventure s’est mise en route plus de 2 ans avant le départ.

En effet, avant notre rencontre, nous avions chacun de notre côté élaboré l’itinéraire en fonction des saisons, pris les informations nécessaires concernant les visas et vaccins. Nous avons réuni ensuite nos projets pour n’en former qu’un seul. Il nous restait 5 mois à finaliser les détails avant le grand départ le 04 novembre 2014.

Photo : © Rencontres autour du monde.
Trek W - Chili

Quels ont été les préparatifs pour mener à bien votre périple ? Coût global de votre TDM…

Tellement de choses à faire, à penser, que l'on a peur de faire mal, d'oublier... Et, parfois, c'est ça qui nous empêche de faire le pas vers l'aventure !
Effectivement, pour mener à bien votre périple il faut prévoir :

- le trajet
- le budget (et en parler à son banquier)
- choisir entre un billet « tour du monde » et les billets pris au fur et à mesure
- faire son sac, avec tout le nécessaire
- vérifier les pays où les visas sont nécessaires
- régler tous les papiers et abonnements à la maison
- faire attention aux vaccins nécessaires en fonction des pays que l'on choisit
- trouver un GPS gratuit et qui n’utilise pas le réseau, mais les satellites (Map.me)
- une application pour noter toutes vos dépenses au jour le jour. Travel Money (Androïd) nous a permit d’établir le coût global de notre Tour du Monde à quelques euros près.

Photo : © Rencontres autour du monde.
Mine de Potosi - Bolivie

Comment avez-vous budgété vos dépenses et par quel mode de financement ?

Nous avons pendant 2 ans économisé de l’argent, car nous nous sommes autofinancés en totalité.
Le site planificateur A-contresens nous a permis de nous faire une idée, au niveau de la nourriture, de l'hébergement et des transport sur place.
Cependant, tout au long de notre aventure, nous avons appris à appliquer « l'art de la négociation » ! :-)

Photo : © Rencontres autour du monde.
Laguna Colorada - Bolivie

Comment avez-vous sélectionné votre bagage idéal (sac à dos, vêtements, matériel spécial ultra-léger…) ?

Nous n’avons rien d’idéal, puisqu’il faut partir et tester sur le long terme avant de se rendre compte de ce qui nous convient le mieux.
Cependant nous avons tout de même regardé sur d’autres sites de voyages, afin de savoir ce que les autres voyageurs avaient pris.
Après, il faut avoir un minimum de logique pour savoir qu’il faut se pencher sur du matériel léger (une tente ultra-légère peut peser 1 kg, contre 3 kg pour une tente normale).
Certains diront : 1 ou 2 kg ce n’est rien ! Mais si en fait, car 1 kg par-ci, 1 kg par-là, et on arrive vite à 5 ou 6 kg en plus sur le dos.
Cependant, il faut également faire en fonction de ses moyens financiers… Le matériel ultra-léger coûte toujours plus cher que du matériel « classique ».
Pour le sac à dos, il ne faut surtout pas prévoir trop grand ! Car qui dit trop grand, dit trop plein, et donc trop lourd ! Un sac de 60 L est parfaitement suffisant, que l’on parte 3 semaines ou 1 an.
En ce qui concerne les vêtements, tout dépend des pays et des saisons que l’on traverse !
Mais, encore une fois, il ne faut pas trop se charger, nous avons donc choisi d’investir dans du matériel de qualité, mais fin et léger.
Nous avons aussi joué sur la superposition des couches (3 en général).
À notre retour en France, nous avons constaté que nous n’avions rien pris de superflu. Nous avions utilisé toutes nos affaires, et nous avons renvoyé les vêtements d’hiver une fois le froid passé.

Photo : © Rencontres autour du monde.
Machu Picchu - Pérou

Quels sont vos coups de cœur dans le monde ?

Notre pays coup de cœur est le Pérou. La population est formidable, nous avons été accueillis à bras ouverts par les Péruviens. Nous nous en souviendrons !
Un restaurant qui nous aura fait plaisir, c’est le « Au bout du monde », sur l’île de Pâques. Nous y avons mangé notre repas pour le Nouvel an. Ce restaurant est belge, et après le gros coup bas (perfusion à l’hôpital) des jours précédents, nous étions contents !
Un hébergement ? Nous en avons faits tellement ! Mais c’est vrai que si nous devions en choisir un, ce serait le « Geeta Mahal » à Jodhpur, en Inde. Le personnel est fantastique et l’hôtel est l’un des plus propres que nous avons pu faire. Le monument… Nous serions tentés de dire le Taj Mahal, là où Allan m’a demandée en mariage… :) Mais c’est vrai que Pétra, en Jordanie, reste tout de même le monument qui m’a vraiment le plus impressionnée.

Photo : © Rencontres autour du monde.
Pétra - Jordanie

En rapport à votre expérience quels sont les endroits immanquables ?

L’île de Pâques, les Galápagos, le Pérou, Tioman (une petite île en Malaisie) et Pétra.

Photo : © Rencontres autour du monde.
Salar d'Uyuni - Bolivie

Quels conseils pouvez-vous donner, les préparatifs, le circuit ?

Encore une fois, c’est chacun ses envies !
Certaines personnes aimeront tout prévoir, des activités aux restaurants où ils iront manger le soir ; d’autres préfèrent au contraire ne rien prévoir du tout, et voir au jour le jour.
Nous, nous sommes entre les deux. Nous avons prévu les grandes lignes de notre voyage, histoire d’avoir une trame. Et nous pensons que c’est la bonne solution.
Le premier conseil est de ne surtout pas se presser. Il faut prendre le rythme qui nous correspond, sans chercher à tout voir absolument.
Le deuxième est de ne pas hésiter à jouer les prolongations dans un endroit qui vous plaît afin de recharger les batteries, c’est toujours nécessaire.
Enfin, il ne faut surtout pas partir avec des attentes ou trop d’espérances, car de toutes manières, il y aura toujours des imprévus, et c’est ce qui fait le charme du voyage.

Photo : © Rencontres autour du monde.
Volcan Villarica - Chili

À votre retour en France, avez-vous eu des difficultés à vous remettre dans le train-train quotidien ?

Ah, ce fameux retour à la réalité… Nous en avons beaucoup entendu parler. Eh bien non, nous sommes rentrés en France sans trop de difficultés, car nous avions encore des projets.
En effet, nous avons mis en place 3 expositions de photo Polaroids. Il était important pour nous de prolonger cette aventure et de continuer à partager notre projet dès notre retour.
Nous avons eu aussi plusieurs interviews (journaux et radio), de plus nous avons notre mariage à préparer. Tant que vous avez des projets, votre esprit est occupé et donc vous n’êtes pas sans cesse à vous rappeler vos souvenirs de voyage et donc à déprimer.
Nous avons attendu 3 mois avant de nous remettre dans le travail, et pour vous dire, cela nous manqué.

Photo : © Rencontres autour du monde.
Frontière Malaisie - Thaïlande

Qu’avez-vous retiré de cette expérience ?

Qu’il y a un an et demi, nous ne nous connaissions pas. Une rencontre sur la bourse des équipiers du site le Routard et un voyage autour du monde plus tard, nous nous marions dans 7 mois.
Le destin fait bien les choses, tout comme pendant ce tour du monde, le destin nous as mis sur le chemin de personnes formidable. Les rencontres, c’est ce qui fait la vie d’un voyage !.

Photo : © Rencontres autour du monde.
Trek W - Chili

Avez-vous une anecdote de voyage ou une rencontre exceptionnelle à partager ?

C'est dans le bus pour rejoindre l'Équateur que nous rencontrons une petite dame avec son tout petit chien qui attire notre attention.

Amusés par la taille du chiot (il tient dans la main d'Allan) nous entamons la discussion avec Selva.

Cette dernière vit à Loja, où nous n’avions pas spécialement prévu de nous arrêter, ou du moins simplement une nuit pour reprendre un bus le lendemain en direction de Cuenca.

Nous discutons longuement avec Selva, et elle nous explique qu'ici, en Équateur, il faut faire vraiment attention avec ses affaires, il y a beaucoup de voleurs...

Nous lui expliquons alors que nous voyageons depuis un moment, et que nous avons pris l'habitude de toujours faire attention, même dans les endroits dits « safe ».

Selva nous propose ensuite rapidement de venir chez elle, pas la peine de payer un hôtel dit-elle !

Nous acceptons avec grand plaisir et continuons à discuter de tout ce qu'il y a à faire à Loja.

Nous décidons finalement de rester 2 ou 3 jours de plus chez elle.

Arrivés à la maison, nous posons nos affaires, et commençons à discuter avec son fils, Leonardo. Il nous explique alors que Selva a 9 enfants, dont plusieurs fils qui vivent ici à Loja, et que nous aurons la possibilité de voir.

Nous avons passé 4 jours à partager de merveilleux moments avec toute la famille de Selva. Nous n’oublierons jamais ces moments.

Photo : © Rencontres autour du monde.
Kyoto - Japon

On termine par une question portrait chinois : Si vous étiez un pays… lequel, et pourquoi ?

Si nous devions choisir un endroit qui nous ressemble ce serait le Japon. Là-bas tout est possible. Cela, nous correspond bien, car on peut y réaliser ses rêves. À partir du moment où notre volonté est inébranlable.


Retour au sommaire des interviews « Tour du monde »

Retrouvez Rencontres autour du monde sur Internet !

Rencontres autour du monde : http://www.rencontresautourdumonde.com/
Facebook : https://www.facebook.com/Rencontres-autour-du-monde-1492541647648268
Instagram : https://www.instagram.com/rencontresautourdumonde

Les articles à lire

Bons Plans Voyage