Coronavirus - Confinement en France : les règles et l'attestation obligatoire pour se déplacer

Coronavirus - Confinement en France : les règles et l'attestation obligatoire pour se déplacer
© Brad Pict - Adobe Stock

Depuis mardi 17 mars, les déplacements doivent être fortement réduits en France, en raison de la pandémie de coronavirus. Les autorités demandent de limiter au maximum les contacts avec une consigne claire : « restez chez vous ». Des mesures de confinement, renforcées le 23 mars, entrent en vigueur pendant 15 jours au moins et  les « activités collectives » (repas entre amis, match de foot....) sont interdites.

Les déplacements sont strictement encadrés. Ainsi, on peut aller au travail (si le télétravail n’est pas possible), sortir faire ses courses pour des « biens de première nécessité », se promener ou sortir son chien dans son quartier, faire du sport seul, aller voir ses proches pour des « motifs impérieux » (assistance à personne vulnérable ou garde d’enfants). En tout temps, il faut respecter une distance d’au moins un mètre avec autrui.

Pour sortir de chez soi, il faut se munir d’une attestation sur l’honneur téléchargeable sur le site du gouvernement (à dater en précisant l'horaire de rédaction) et à présenter en cas de contrôle de police ou de gendarmerie. Si vous ne pouvez pas l'imprimer, vous pouvez la reproduire sur feuille de papier libre.

Tout contrevenant s’expose à une amende de 135 €, de 1 500 € en cas de récidive dans les deux semaines, et jusqu'à 3 700 € et six mois de prison (en cas de 4 violations dans les 30 jours). Des points de contrôle fixes et mobiles sont déployés à travers le pays. Par ailleurs, une trentaine de villes en France ont pris des mesures de couvre-feu nocturne.

Les seuls déplacements autorisés sont les suivants :

- Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés.

- Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées.

- Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ; soin des patients atteints d'une affection de longue durée. Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants.

- Déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.

- Convocation judiciaire ou administrative.

- Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative

Lire aussi notre article Zone de confinement : comment la localiser précisément ?

Plus d'infos sur le net : Info Coronavirus - Gouvernement.fr

Infos destination : Alpes, Alsace, Aquitaine - Bordelais, Landes, Ardèche, Drôme, Auvergne, Berry, Bordeaux, Bourgogne, Bretagne, Champagne-Ardenne, Châteaux de la Loire, Corse, Côte d'Azur, Franche-Comté, Guadeloupe, Guyane, Île-de-France, Languedoc-Roussillon, Lille, Limousin, Lorraine, Lyon et ses environs, Marseille, Martinique, Midi toulousain - Occitanie, Montpellier, Nantes, Nice, Nord-Pas-de-Calais, Normandie, Nouvelle-Calédonie, Paris, Pays basque et Béarn, Pays de la Loire, Périgord - Dordogne, Picardie, Poitou, Charentes, Polynésie française, Provence, Rennes, Réunion, Strasbourg, Toulouse

Toutes les actus

Les articles à lire

Bons Plans Voyage