Italie - Ramener du sable de Sardaigne peut conduire en prison

Italie - Ramener du sable de Sardaigne peut conduire en prison
Plage de Piscinas © julien - stock.adobe.com

En Sardaigne, le sable des plages est considéré comme un « bien d’utilité publique » en raison de son rôle dans la préservation de l’écosystème local. Ne vous avisez surtout pas d’en ramasser pour le ramener chez vous car il peut vous en coûter très cher. L’Italie fait désormais la chasse au trafic de sable, pierres et coquillages de ses plages : les recueillir est considéré comme du vol. Des panneaux, présents sur les plages sardes, rappellent cette interdiction, tandis que des vigiles surveillent le littoral. 

La semaine dernière, deux touristes français ont ainsi été arrêtés pour avoir emporté du sable au retour de leurs vacances alors qu’ils s’apprêtaient à prendre le ferry pour Toulon. Il faut dire qu’ils n’y étaient pas allés de main morte : pas moins de 40 kg de sable dans des bouteilles en plastique ont été retrouvés par les douaniers italiens dans le coffre de la voiture des contrevenants.

Et ils risquent gros : récupérer du sable sur les plages de Sardaigne est puni par des peines pouvant aller d'une amende de 3 000 € jusqu'à des peines d’un à six ans de prison. Rien de moins !

En France aussi, récolter du sable en grande quantité est puni par la loi, moins sévèrement toutefois : le délit est passible d’une amende de 1 500 euros.

Plus d'infos sur le net : Capital

Infos destination : Italie, Sardaigne

Actus Italie

Italie Les articles à lire

Voyage Italie

Bons Plans Voyage

Services voyage