Voyage - Les smartphones des visiteurs étrangers espionnés en Chine

Voyage - Les smartphones des visiteurs étrangers espionnés en Chine
puthithon - Fotolia

C’est une info révélée par plusieurs médias internationaux, dont le New York Times et le Guardian, et reprise par Libération. Les autorités de la région du Xinjiang en Chine, où vit une importante minorité musulmane ouïghoure, espionnent les portables des visiteurs étrangers, qui arrivent du Kirghizistan.

A la frontière, les voyageurs se font confisquer leur smartphone, dans lequel les douaniers installent une appli dotée d’un logiciel espion. Son nom ? « L’abeille qui collecte du pollen » (sic !).

L’appli scanne les données de l’appareil avant de les stocker sur un serveur qui vérifie si elles ne contiennent aucun fichier interdit ou dangereux. Sont visés des documents liés au terrorisme islamiste ou au dalaï-lama, mais aussi à la culture musulmane, et même une chanson japonaise intitulée « Taiwan, another China » !

L’objectif officiel est de contrer l’islamisme radical et de réprimer les velléités d’indépendance des Ouïghours dont des centaines de milliers ont été emprisonnés dans des camps de rééducation ces dernières années.

Quant aux habitants du Xinjiang, ils sont déjà surveillés en permanence par une application installée sur leur téléphone, et par des caméras permettant la reconnaissance faciale, disséminées un peu partout dans la région.

Infos destination : Chine

Actus Chine

Chine Les articles à lire

Voyage Chine

Bons Plans Voyage

Services voyage