Notre-Dame-de-Paris, plus de 850 ans d'histoire...

Notre-Dame-de-Paris, plus de 850 ans d'histoire...
Delphotostock - Fotolia

Avec Notre-Dame de Paris, c’est l’un des symboles de la France qui a été ravagé par les flammes lundi soir, mais aussi une merveille de l’art gothique et un joyau du patrimoine mondial classé à l’Unesco.

Comment ne pas être frappé de stupeur et d’une profonde tristesse, en voyant ce fleuron des monuments parisiens, visité chaque année par plus de 14 millions de personnes, recouvert par les cendres ? Car, Notre-Dame, bien plus qu’une cathédrale, représente 856 ans d’histoire partis en fumée en l’espace de quelques heures, touchant en plein cœur les Parisiens comme les touristes, les Français comme les citoyens du monde entier.

L’histoire de la cathédrale débute en 1163 lorsque l’évêque de Paris, Maurice de Sully, décide de donner à la ville, alors en plein essor, un édifice religieux digne de ce nom : ce sera Notre-Dame, érigée sur l’île de la Cité, au cœur de la capitale du royaume de France. Le chantier, colossal, va durer près de deux siècles, donnant naissance à l’une des plus grandes cathédrales du monde, un chef-d’œuvre d’architecture gothique.

Saint-Louis, Jeanne d’Arc, Napoléon, Victor Hugo, Charles de Gaulle, François Mitterrand…

Depuis, le vaisseau de pierre de Notre-Dame-de-Paris a été le théâtre de nombreux événements de notre histoire, inscrits dans la mémoire de la France. Parmi les plus marquants, l’arrivée de la couronne d’épines (supposée) du Christ rapportée par Saint-Louis en 1239 (et sauvée des flammes), le procès de réhabilitation de Jeanne d’Arc et le mariage entre Marguerite de Valois et Henri de Navarre.

Pendant la Révolution, la cathédrale, rebaptisée « Notre-Dame-de-la Raison », subit des actes de vandalisme, ses cloches sont fondues et nombre de ses statues décapitées, certains voulant même la transformer en carrière de pierres !  Ce projet sera heureusement abandonné et, en 1804, l’édifice retrouve toute sa solennité avec le sacre de Napoléon, avant d’entrer en 1831 dans le patrimoine littéraire mondial grâce à Victor Hugo et d’être embelli avec les travaux de restauration menés par Viollet-le-Duc.

Monument religieux, Notre-Dame-de-Paris ne perd pas de sa dimension symbolique avec l’avènement de la République. Au 20e siècle, elle est le siège d’exceptionnelles cérémonies d’hommage national. Le 26 août 1944, le général de Gaulle y fait célébrer un Magnificat pour la Libération de Paris et le 9 mai 1945 un Te Deum pour la victoire y est chanté, suivi de l’exécution de La Marseillaise aux grandes orgues.

C’est également à Notre-Dame que des cérémonies d’hommage ont été rendues aux présidents Charles de Gaulle, Georges Pompidou et François Mitterrand après leur décès.

Aujourd’hui, alors que les dernières flammes du brasier se sont éteintes, il s’agit de reconstruire Notre-Dame-de-Paris et d’écrire un nouveau chapitre de son histoire. À ce titre, de nombreuses souscriptions ont déjà été lancées dès lundi soir pour aider au financement des travaux.

Infos destination : Paris

Actus Paris

Paris Les articles à lire

Voyage Paris

Bons Plans Voyage

Services voyage