Chicago, la belle du Midwest

Chicago, la belle du Midwest
© City of Chicago

En partenariat avec Choose Chicago

C’est l’une des villes les plus mythiques, mais aussi les plus vibrantes, des États-Unis. Capitale de l’Illinois et du vaste Midwest, Chicago se classe au troisième rang des métropoles du pays, après New York et Los Angeles. Traversée par les rivières Chicago et Calumet, elle bénéficie d’une situation exceptionnelle au bord du lac Michigan dont les rivages offrent de nombreuses activités de plein air. Riche en espaces verts, Chicago est fameuse pour son architecture d’exception, signée par les plus grands noms contemporains, mais aussi pour sa gastronomie et sa scène musicale. Chicago n’a pas fini de vous surprendre…

Des trésors architecturaux

Des trésors architecturaux
© Adam Alexander Photography

La capitale du blues possède à l’évidence le sens du rythme. En débarquant à Chicago, le visiteur est immédiatement happé par le tempo de cette ville moderne, dynamique et créative. Des qualités qui ne datent pas d’hier…

En fait, Chicago n’a cessé de se transformer depuis sa création en 1770. Elle s’est même réinventée après le Grand incendie qui l’a détruite en 1871 en faisant appel aux urbanistes et architectes les plus modernistes, notamment à l’occasion de l’Exposition universelle de 1893.

Cette profusion d’inventivité collective est reconnue sous le nom d’École de Chicago, un mouvement qui a systématisé de façon rationnelle l’emploi d’armatures en acier et de façades de verre pour ses constructions de bâtiments en tout genre : habitations, bureaux, grands magasins, usines, gares… Cette innovation a permis la réalisation de quelques-uns des premiers gratte-ciels au monde, hauts symboles de l’architecture états-unienne.

Un grand nom reste attaché à ce pan d’histoire de Chicago, celui de Frank Lloyd Wright (1867-1959), fondateur du courant très novateur Prairie School. Sa maison-studio chicagoenne se visite à Oak Park, où se trouvent plusieurs maisons individuelles étonnantes.

© Ranvestel Photographic

Se promener dans Chicago, c’est assister à un festival de styles architecturaux qui se sont manifestés au fil des décennies : néo-gothique (université de Chicago, Tribune Tower, Chicago Temple Building…), néo-Renaissance (Our Lady of Sorrows Basilica, St. Hedwig's in Chicago…), Art Déco (Chicago Board of Trade Building, Merchandise Mart, Carbide & Carbon Building…)… Des édifices inspirés par des architectures exotiques ajoutent une touche d’insolite à cet ensemble, tels que ceux que l’on peut voir dans Chinatown ou l’Ukranian Village, par exemple.

Pour prendre la mesure du phénomène, une bonne solution est de s’offrir une croisière Chicago Riverwalk qui, au fil de la rivière Chicago, traverse la ville du nord au sud-ouest. Plusieurs compagnies vous en proposent.

Il ne faut pas manquer non plus de se balader dans le Loop, important quartier d’affaires dont une partie des tours donnent sur le lac Michigan, formant ainsi une des plus renommées skylines au monde.

C’est dans ce secteur que se trouve le Millennium Park, inauguré en 2004. Il se constitue de jardins, d’œuvres d’art et de divers bâtiments remarquables. Sont notamment à voir le Pavillon Jay Pritzker et la passerelle BP conçus par Frank Gehry, la Crown Fountain, fontaine interactive de Jaume Plensa, la Cloud Gate d’Anish Kapoor, une étonnante sculpture monumentale en acier surnommée « The Bean » (le haricot) en raison de sa forme…

Une scène culinaire dynamique

Une scène culinaire dynamique
© Adam Alexander Photography

Avis aux gourmets ! Chicago est l’une des capitales gastronomiques d’Amérique du Nord avec, à son menu, des milliers de restaurants et food trucks, où l’on peut goûter aux cuisines du monde entier. Dans cette ville résolument multiculturelle, il y en a littéralement pour tous les goûts.

Ainsi dans les quartiers ouest, vous trouverez par exemple de petites et grandes ambassades culinaires portoricaines, grecques ou mexicaines. Les cuisines chinoise, japonaise, vietnamienne, coréenne, française, sud-américaines ou encore du sud des États-Unis, ont évidemment droit de cité à Chicago, de même que des recettes végétariennes, entre autres dans des établissements spécialisés.

Parmi les spécialités locales, il faut absolument goûter à la Chicago-style pizza (ou Deep-dish pizza), épaisse et riche en fromage, ou à l’Italian Beef Sandwich formé d’un morceau de baguette de pain garni de fines tranches de rosbif.

© Adam Alexander Photography

Sont également réputés le Chicago-style hot dog ou le Maxwell Street Polish, le premier comprenant une saucisse de boeuf dans un pain agrémenté de graines de pavot, le second une saucisse kiełbasa dans du pain bun.

En plus d’entretenir ses traditions street food, Chicago se singularise par la présence sur son territoire d’une vingtaine d’adresses étoilées dans lesquelles on élève très haut l’art culinaire, à l’image des gratte-ciels de la ville !

Et ce n’est pas tout : chaque année se tiennent des festivals consacrés à la gastronomie comme Taste of Chicago, qui se déroule en plein air en juillet - c’est le plus important du genre dans le monde entier. En avril et mai, vous avez aussi la James Beard Eats Week au cours de laquelle plus de 130 restaurants proposent des menus ou des plats inspirés des recettes de James Beard, cuisinier réputé aux États-Unis.

Une vie nocturne animée

Une vie nocturne animée
Green Mill Cocktail Lounge © Adam Alexander Photography

Chicago est l’un des berceaux de toutes les musiques que l’on aime : le blues, le jazz, le rhythm’n’blues, la soul ou encore la house et le hip-hop. Située au nord de la route du Mississippi que prirent les esclaves évadés du sud, la ville a été un foyer culturel afro-américain de première importance et elle le reste.

Assister à un concert live reste l’un des musts d’un voyage à Chicago. Cette métropole à la vie nocturne trépidante compte plus de 220 salles de concerts et de clubs.

Parmi les meilleures adresses, le Green Mill Cocktail Lounge est un club de jazz centenaire où se sont produits tous les plus grands - notez que l’on y voit toujours la table préférée du gangster Al Capone et de ses hommes durant la Prohibition, lesquels ne jouaient pas de la trompette mais de la gâchette !

Le Kingston Mines, près du Lincoln Park, est quant à lui un club de référence en ce qui concerne le blues et cela depuis 1968.

Les clubbers du monde entier ne le savent pas toujours, mais c’est à Chicago qu’est née la house music. Ouvert en 1982, le Smart Bar reste une adresse très prisée des amateurs de musique électronique.

Jazz Festival © Adam Alexander Photography

La musique est également reine lors de plusieurs rendez-vous importants dans l’année à Chicago, où sont organisés de nombreux festivals.

Ainsi Grant Park accueille-t-il les concerts en plein air du Chicago Blues Festival (juin), du Spring Awakening Music Festival électro (juin), du festival de musiques actuelles Lollapalooza (août) et du Chicago Jazz Festival (septembre).

Contrairement à ce que son titre indique, le Grant Park Music Festival a lieu au Millennium Park où sont donnés ses concerts de musique classique de juin à août. Autre manifestation de culture rock, le Pitchfork Music Festival se tient à l’Union Park en juillet, tandis que le Reggae Fest Chicago anime l’Addams Medill Park en août. Pour sa part, le World Music Festival Chicago organise des concerts dans toute la ville en septembre.

Enfin, n’oubliez pas que l’abondance de gratte-ciels permet à Chicago de proposer aux noctambules de nombreux roof top bars. Les points de vue nocturnes sont fabuleux, notamment depuis les immeubles qui se situent sur la skyline, d’où l’on peut admirer aussi bien la ville que le lac Michigan.

Sur et au bord du lac Michigan

Sur et au bord du lac Michigan
© Adam Alexander Photography

Le lac Michigan est un des attraits majeurs de Chicago. Pour en profiter, une promenade sur le Chicago Lakefront Trail est particulièrement recommandée. Il s’agit d’un sentier pavé de 28 kilomètres que l’on peut emprunter à pied, à vélo ou en rollers, entre les eaux du lac et les gratte-ciels de la skyline, ainsi que des parcs, des ports tranquilles, des sanctuaires naturels ou des plages.

Une autre manière de s’offrir le beau spectacle que donnent la ville et le lac consiste à prendre de la hauteur grâce à la Centennial Wheel, grande roue qui s’élève à 60 mètres.

Pour jouir de panoramas exceptionnels, vous pouvez également monter au 94e étage de la tour du John Hancock Center où se trouvent les cabines de verre de 360 Chicago, à 300 mètres d’altitude.

Le 103e étage de la Willis Tower, fameux gratte-ciel de 442 mètres, propose quant à lui la plateforme d’observation Skydeck et les balcons en verre suspendus de The Ledge.

© City of Chicago

Les plages de sable qui bordent le lac sont nombreuses à Chicago et dans ses environs. Parmi celles qui sont très appréciées figurent Montrose Beach, la plus grande, où vous disposez de bars, restaurants, terrains de volley-ball… La 63rd Street Beach fait partie du Jackson Park, le plus ancien espace vert de la ville, créé en 1871. C’est un lieu de détente également chéri des Chicagoans.

Ceux-ci aiment aussi aller se balader ou se prélasser en famille sur la péninsule de Northerly Island. Ce coin des plus reposants abrite la 12th Street Beach qui se trouve tout près d’une réserve naturelle fréquentée par des centaines d’oiseaux migrateurs.

Sur les eaux du lac, vous pouvez pratiquer divers loisirs nautiques comme le paddle board, le kayak, la voile le jet ski, ou bien louer un bateau à moteur.  

Un dernier tuyau pour vivre une soirée mémorable : offrez-vous une croisière à bord d’un de ces navires où l’on peut dîner en admirant la ville illuminée… Un show féérique où se donne à  voir toute la beauté de la skyline de Chicago, qui semble surgir des eaux du lac Michigan.

Fiche pratique

Pour en savoir plus sur Chicago : Choose Chicago

La page Facebook : https://www.facebook.com/ChooseChicagoFR

Avion

L’aéroport international de Chicago O’Hare se trouve à 20 minutes en voiture du centre-ville et est desservi par les transports en commun.

Depuis Paris-CDG : trois vols quotidiens directs sont assurés par Air France, American Airlines et United Airlines. D’autres vols sont possibles avec correspondance. Ils sont assurés par Aer Lingus, British Airways, Iberia, Finnair, Icelandair, WOW Air et KLM, via Dublin, Londres Heathrow, Madrid, Amsterdam ou Keflavik.

Depuis Lyon, Marseille, Nice, Toulouse et Bordeaux, vous avez des vols avec correspondance via Madrid, Londres Heathrow, Amsterdam ou Paris CDG.

Texte : Routard.com

États-Unis Les articles à lire

Services voyage