Où sortir à Marseille ?

Où sortir à Marseille ?
Gilloux Guillaume - Le Baletti

La capitale européenne de la Culture 2013 n’a pas fait que ravaler son front de mer. Marseille bouge, Marseille évolue… et sa nuit aussi. Tour d’horizon des nouveaux (et des classiques) lieux de la nightlife marseillaise et des soirées à vivre tout au long de l’été. Avec du pastis, certes, mais aussi pas mal de cocktails…  Le mélange, à Marseille, on connaît bien !

Le renouveau de la nuit marseillaise

Il y a quelques années, la vie nocturne marseillaise pouvait se résumer à cet adage : « Marseille, c'est Barcelone avant 21 h et Barcelonnette après ». Le Marseillais, réputé pantouflard, était supposé se terrer chez lui de novembre à mars, attendant que le soleil revienne réchauffer ses apéritifs pétanque-rosé-cabanon et ses soirées barbecue-terrasse.

Heureusement, tout cela a bien changé. Marseille a bien évolué, en particulier depuis 2013 année capitale de la culture. Elle porte haut l'étendard de carrefour de la Méditerranée à seulement trois heures de Paris.

Début de soirée autour du Vieux-Port

Commencez par prendre la température autour du Vieux-Port. À l'apéritif, il y a bien sûr l'incontournable bar de la Caravelle, situé au premier étage de l'Hôtel Belle-Vue, quai de la Mairie (1er arr.). Le choix des vins et des cocktails est large, et chaque verre accompagné de tapas gratuits. Vue imprenable sur Notre-Dame de la Garde et les pointus (barque marseillaise traditionnelle repeinte chaque année de couleurs vives). 

Vous pouvez également trouver votre bonheur, surtout l'été, sur les terrasses du Quai de Rive Neuve (de l'autre côté donc, 7e arr.), en particulier celle du Bar de la Marine et du Transbordeur, qui délivrent force mojitos et pintes de bière tout au long de la soirée.

Une petite faim ?  Éloignez-vous du port de quelques mètres et réfugiez-vous (les soirs de mistral par exemple) au tout nouveau bar l'Horloge au croisement de la rue Breteuil et du Cours d'Estienne d'Orves. Grand choix de vin et de cocktails, l'établissement se spécialise dans les viandes fumées maison.

Plus haut dans la rue Sainte (7e arr.), vous pouvez compléter vos connaissances vinicoles à la Part des Anges, une œnothèque qui sert des planches de charcuterie ainsi qu' une cuisine tout à fait honnête. Si vous voulez goûter une délicieuse spécialité locale, faites un stop aux Panisses,  quelques mètres plus loin, qui vous servira ces petites galettes de farine de pois chiche frites (les originales se mangent dans des kiosques en bord de mer à l'Estaque) accompagnées de spritz, apéritif branché originaire de Venise.

Le coup de l'étrier se prendra à l’Unic Bar (11, cours Jean-Ballard), troquet marseillais légendaire qui met à disposition de ses clients ses créations à base de rhum toujours originales ou à l'U.percut, près de l'abbaye de Saint-Victor.

Les deux pôles de la nuit

Deux directions s'offrent à vous :

- soit remonter la Canebière en direction  du triangle bobo Cours Julien/Notre-Dame-du-Mont/La Plaine

- soit longer la mer en direction du MuCEM pour apprécier cette agréable promenade  à quelques encablures de la cathédrale de la Major, magnifiquement éclairée la nuit. C'est par là que nous commencerons.

Côté MuCEM/Joliette

Vous pouvez donc choisir de suivre le lapin blanc, à l'instar de Neo dans Matrix, et atterrir au White Rabbit, sur le quai de la Joliette (2e arr.). Vous y trouverez un décor digne d'Alice aux Pays des Merveilles, des hipsters très gentils et tout tatoués, des cocktails très étranges dont le ouatchougaine au jus de concombre et une ambiance qui monte au gré des pintes de bières éclusées. Quand on a très chaud, les filles (et les garçons) n'hésitent pas à monter sur le comptoir et on va même jusqu'à installer une piscine sur la terrasse !

Le quai de la Joliette, rénové, se donne donc des airs de Barceloneta une fois la nuit tombée. Si vous êtes plus électro et adepte des before branchés avec filles canons et messieurs bien mis en jeans de couleurs, vous pouvez tenter les Halles de la Major, qui organisent régulièrement des soirées privées.

Bon à savoir, durant l'été, le « Baletti », bar à vin associatif situé rue Ferrari (5e arr.), délocalise ses célèbres apéros. Ne manquez pas ceux des Halles de la Major, à quelques encablures du MuCEM. Une soirée ultra festive, rosé, tapas et groupe local qui fait danser tout le monde - quelques centaines de personnes - dehors de 20 h à minuit !

Toujours en été et à la Joliette, le Rooftop R2  investit le toit du centre commercial chic des Terrasses du Port (2e arr.) pour des soirées branchées avec des DJ et une vue à 360° sur la rade et le port de Marseille. Dans le même genre, les soirées On Air sur le toit des hangars de la Fiche de la Belle de Mai (41, rue Jobin, 3e arr.), dans une ambiance alternative mi-Berlin, mi-Barcelone.

Encore sur la quai de la Joliette, le très chic restaurant Palais de la Major, tout en dorures et en miroirs, fait  également  office de discothèque pour la clientèle marseillaise huppée. À quelques mètres, se trouve le Casa Pietra, un pub à l'âme corse, qui organise des soirées-concerts le mardi et le jeudi soir.

Autour du Cours Julien

Prenez le métro à la Joliette, jusqu'au quartier de Notre-Dame-du-Mont/Cours Julien (6e arr.) pour suivre notre itinéraire numéro 2. Là se trouvent quantité de bars et de clubs qui suffiront à caler votre appétit de sorties nocturnes.

Sur le Cours Julien même, vous pouvez faire un tour à l'E-Wine. Ce bar à vin est un excellent endroit pour un before et diffuse de la musique de qualité.

Vous êtes d'humeur plus rock ? Bienvenue au Molotov, place Paul Cézanne. Cette salle de concert a une programmation toujours riche et offre des consommations à un prix défiant toute concurrence et vous pourrez fort bien y croiser un punk à crête ou un rude boy tout droit sorti des années 80. Du côté de la rue Vian, l’insubmersible Maison Hantée programme toujours des concerts rock… depuis des lustres !

Si la nuit est douce, vous pouvez flâner sur la place Notre-Dame-du-Mont et faire étape à la terrasse du Petit Montmartre. À une cinquantaine de mètres se trouve le bar-resto du Marengo à la déco kitsch à souhait, tout droit sorti des années Dorothée. Entre une figurine de Goldorak, un 45T de Karen Cheryl et une manette de console ATARI, vous pourrez participer à un blind-test musical un mercredi sur deux.

La nuit se consomme aussi sur la place Jean Jaurès, ou de la Plaine, à l'Intermédiaire, bar mythique récemment rénové et qui vise désormais une clientèle plus chic. Deux ambiances musicales au choix avec des groupes et des dj sets locaux.

En quittant la Plaine, descendez la rue Ferrari, jusqu'au Poste à Galène, qui programme des concerts en début de soirée. Ensuite, place à la musique de préférence rétro et rock, le PAG a bâti sa réputation sur ses célèbres « soirées années 80 » où l'on peut se défouler sur les Rita Mitsouko, Elli Medeiros ou Depeche Mode en toute liberté.

À la fermeture, si vous aimez les lieux interlopes, allez faire un tour à l'Art Haché, où les insomniaques du quartier se retrouvent, mais n'en abusez pas !

Fiche pratique et adresses

Consultez notre guide en ligne Marseille

Ambiance speakeasy au Carry Nation

Un bar à cocktail vraiment caché puisque, pour connaître son adresse, il faut s’inscrire sur son site web. Une figure de la Prohibition a donné son nom à ce bar qui se trouve dans une petite rue du 6e arrondissement. Mais chut…

Les adresses

La Caravelle : 34, quai du Port, 13002

Le Bar de la Marine : 15, quai de Rive Neuve, 13007 


U.percut : 127, rue Sainte, 13007

La Part des Anges : 33, rue Sainte, 13006

Les Panisses : 23, rue Sainte 13006

L'Horloge : 11, cours Honoré d'Estienne d'Orves, 13006

Le White Rabbit : 23, quai de la Joliette, 13002

Le Palais de la Major/Casa Pietra : quai de la Tourette, 13002

E-Wine : 94, cours Julien, 13006

Le Petit Montmartre : 17, place Notre-Dame-du-Mont, 13006

Le Molotov : 3, place Paul Cézanne, 13006

Le Marengo : 1, rue Marengo, 13006

 L'Intermédiaire : 63, place Jean Jaurès, 13006

Le Poste à Galène : 103, rue Ferrari, 13006

Le Baletti : 17, rue Ferrari, 13005

L'Art Haché : 14 rue de l'Olivier, 13006

Spécial été : soirées Rooftop R2 et On Air

 

Texte : Isabelle Rainaldi

Mise en ligne :

Marseille Les articles à lire

Services voyage