Où sortir à Rio de Janeiro ?

Où sortir à Rio de Janeiro ?
© The Maze / RIOTUR / ASCOM

Envie de faire la fête jusqu’au bout de la nuit avec des Brésiliens ? D’Ipanema à Lapa, on a déniché pour vous les meilleurs spots de la nuit carioca, pour sortir après les matches du Mondial. Rock, samba, électro, bière ou caïpirinha, tous les bons plans festifs sont là…

La nuit carioca

À chaque quartier son identité, de jour comme de nuit. La zona Sul aligne les restos et bars chics et clinquants, mais aussi quelques botequims traditionnelles.

Du quartier populaire de Lapa, où la foule se rassemble le week-end dans une ambiance surchauffée, en passant par les quartiers « bohèmes » de Santa Teresa et Botafogo, le routard noctambule aura de quoi satisfaire toutes ses envies.

Alors s’il convient d’être vigilant, le soir en particulier, Rio reste une expérience unique. Et on parie qu’en cas de victoire de l’équipe nationale, l’ambiance sera fabuleuse !

Centro et Lapa

Dans le Centro, rendez-vous dans le quartier de la Bourse, rua do Ouvidor. Située entre la rua 1ero de Março et la rua do Mercado, c’est une espèce de « rue de la soif » à la carioca, qui attire tous les soirs les fondus de caïpirinha et les inconditionnels de la mousse. L’animation s’immisce jusqu’à la praça 15 de Novembro !

Si Lapa ne brille pas par son animation diurne, en revanche, dès la nuit tombée, la rua Mem de Sá ne désemplit pas. Le quartier reste fidèle à sa chaleureuse réputation fêtarde et rassemble le soir la bohème de Rio dans les bars mi-déglingués mi-branchés.

Les bars proposent, en prime, de quoi – bien – se sustenter.

- Boteco do Gomes : rua do Riachuelo, 62. Tlj 7h-1h du mat. Une institution populaire dans le quartier. Carte longue comme le bras : sandwichs, salades, mais aussi churrasco, pincanha, feijoada (le samedi), etc.

- Antigamente rua do Ouvidor, 43. Tlj sf dim 11h30-minuit (jusqu’à 1h-2h en fin de sem). Cette brasserie, spécialisée dans les pasteis (petits chaussons fourrés à tout ce qu’on veut), sert une des bières les plus glacées de la rue. Autrement, c’est samba un samedi sur deux.

- Carioca da Gema : av. Mem de Sá, 79. Lun-ven dès 19h, sam dès 21h. Entrée : env 30 Rls. Une référence pour les amateurs de musique ao vivo. Concerts d’excellente qualité et ambiance folle certains soirs. Le week-end, on danse pratiquement sur la scène !

- Barzinho : rua do Lavradio, 170 (Lapa). Ouv mar-sam ; 18h-2h en début de sem et 4h ven-sam. Le dernier club en vue du quartier. Le DJ officie au-dessus du bar, qui distille de bons cocktails. Programmation éclectique (performances, one-man show…) toujours suivie d’un set endiablé.

- Rio Scenarium rua do Lavradio, 20 (Centro). Mar-sam 18h30 (19h ven-sam)-1h30. Entrée : 20-30 Rls. Un immeuble ancien occupé sur 3 étages par un magasin d’antiquités, avec à chaque niveau des collections d’objets hétéroclites. Des balustrades en bois bordent un patio intérieur (piste de danse). Musique live de qualité.

The Maze Rio : R. Tavares Bastos, 414 – Casa 66 (Catete). Ouv vendredi 22h-4h et dimanche 12h30-17h30. Ce "labyrinthe" situé au sommet de la favela Tavares Bastos est un centre culturel communautaire, réputé pour ses soirées jazz et musique brésilienne. Un lieu multi-facettes (galerie d'art, resto, B&B...) qui bénéficie en prime d'une vue sublime sur la baie de Rio.

Urca et Botafogo

Le coin de Rio qui monte, en particulier Botafogo… On trouve ici de nouvelles adresses alternatives qui attirent la jeunesse « bobo » carioca.

Ce quartier abrite de vieilles demeures de style Belle Époque, patinées par le temps. Une aubaine pour les patrons de restos ou bars branchés, qui investissent peu à peu les lieux.

- Bar Urca rua Cândido Gaffrée, 205 (Urca). Tlj jusqu’à 23h env. Un muretin de pierre qui surplombe la baie de Guanabara. La buvette n’a ni chaises, ni tables. Le muretin fait office de bar ! Le resto est au 1er étage d’un petit bâtiment juste en face. C’est ici qu’il faut venir au coucher de soleil : c’est LE rendez-vous d’Urca !

- Casa da Matriz rua Henrique de Novaes, 107 (Botafogo). Ouv mar 21h-minuit, mer 20h-5h, jeu-sam 23h-6h. Entrée : env 15-30 Rls. Un bar-club établi dans une vieille maison coloniale. Programmation éclectique tendance rock. Un incontournable de la nuit alternative carioca.

- Bar Bukowski rua Álvaro Ramos, 270 (Botafogo). Ouv ven-sam et veilles de j. fériés à partir de 21h. Entrée : 44 Rls. Dans une petite rue résidentielle, une superbe mansion qui abrite le temple du rock n’ roll ! S’attendre à faire la queue ou venir tôt.

Zona Sul : Copacabana, Ipanema, Leme et Leblon

En fin de journée, les kiosques répartis le long des plages restent un lieu privilégié pour s’offrir une bière ou une caïpirinha en profitant de la vue.

Dans les rues adjacentes, les terrasses des brasseries et botequim sont aussi prises d’assaut à l’heure de l’apéro.

Le soir, en revanche, les quartiers chics de la zone sud se révèlent bien tranquilles, à moins de fréquenter les bars ou clubs branchés, chers et assez sélect. Reste quelques institutions hautement fréquentables !

- Sindicato do Chopp : av. Atlântica, 514 A (Leme). Une institution carioca pour tous les amateurs de bière. Autre adresse à Copacabana, sur la plage, au niveau du poste 6, et une autre à Tijuca (rua Afonso Pena, 43).

- Bip-Bip rua Almirante Gonçalves, 50 (Copacabana). Tlj 19h-1h. Un petit bar ordinaire avec comptoir en inox... mais animé presque tous les soirs de petits concerts. Une véritable institution à Rio pour les artistes de passage qui y improvisent des bœufs. Sessions de samba le dimanche, choro le mardi, bossa nova le mercredi et roda de samba vendredi et samedi.

- Jobi av. Ataulfo de Paiva, 1166. Tlj jusqu’à 5h du mat. Un bistrot à l’ancienne, populaire et très fréquenté par les habitants du quartier. La picanha (viande de bœuf), les bolinhos et sandwichs sont délicieux. Propose aussi la fameuse feijoada du samedi... tous les jours ! Le lieu est réputé également pour sa bière pression, servie glacée. Souvent plein.

- Fosfobox : rua Siqueira Campos 143 (Copacabana). Mer-sam (parfois dim et lun-mar) à partir de 23h. Entrée : 20-50 Rls. Un club alternatif en plein Copa ! Le cadre industriel brut de décoffrage se prête à tous les styles de musique : techno, house, hip hop, pop-rock, funk, dubstep…

Santa Teresa

À Santa Teresa, on se sent loin du bruit et de l’agitation du Centro, sans pour autant se trouver dans les quartiers riches du sud de la ville.

Le soir, tout se passe entre le Bar do Mineiro et l’embranchement du largo dos Guimarães, point de jonction des différentes lignes du bonde (tramway), toujours à l’arrêt…

Taxi obligatoire donc, à moins d’emprunter l’escalier reliant Santa Teresa à Lapa, au pied des arches. C’est d’ailleurs là que les noctambules se concentrent en fin de semaine.  

- Bar do Gomes (Armazém São Thiago) : rua Áurea, 26 Lun-sam 11h-1h ; dim 12h-22h. Véritable botequim datant de 1919. Beau décor de bois tropical, avec une superbe armoire à bouteilles au fond de la salle. Possibilité de grignoter et de faire son choix parmi les 60 meilleures cachaças du Brésil. Une authentique tranche de vie brésilienne !

- Bar do Mineiro rua Paschoal Carlos Magno, 99. Tlj jusqu’à 2h (minuit dim). Une autre valeur sûre depuis longtemps à Santa Teresa. Bar de quartier où l’on sert des petiscos de qualité et toute la cuisine du Minas Gerais. En prime, délicieuse feijoada servie tous les jours.

- Bar do Arnaudo : rua Almirante Alexandrino, 316 (loja B). Tlj sf lun 12h-23h (20h w-e et j. fériés). Une vénérable taverne ayant la réputation d’offrir toutes les variétés de cachaças existantes. Il faut dire qu’il y en a des bouteilles au mur ! En prime, bonne cuisine nordestine : sarapatel, carne do sol, cabrito, etc.

- Mike’s Haus : rua Almirante Alexandrino, 1458. Tlj 12h-1h. Un peu à l’écart des autres, ce petit coin de Bavière propose une excellente cuisine teutonne et de savoureuses bières d’importation. Des groupes live s’y produisent en fin de semaine.

 

Fiche pratique

Préparez votre voyage avec notre guide en ligne Brésil

Vols directs Paris CDG-Rio de Janeiro quotidiens avec Air France et TAM.

Comparez et réservez votre billet d’avion

Trouvez votre hôtel à Rio de Janeiro

Texte : Fiona Debrabander

Mise en ligne :

Brésil Les articles à lire

Services voyage