Nice alternatif

Nice alternatif
A. Issock / OTC Nice

350 000 habitants, dont 50 % de moins de 40 ans. Classée seconde destination touristique française après Paris, Nice joue désormais la carte du développement durable et écologique. La Baie des Anges vit actuellement une véritable révolution économique, écologique, culturelle, artistique et architecturale. Créative, dynamique, cosmopolite, jeune, Nice bouillonne de réalisations qui décoiffent. Découvrez-les !

Nice se met au vert

La Promenade du Paillon (photo), inaugurée à l'automne 2013, a véritablement transformé le cœur de Nice : un chemin de verdure à travers 12 ha, qui relie le MAMAC, le musée d'Art moderne et d'Art contemporain, au théâtre de verdure, qui accueille chaque année le Festival de Jazz, et à la promenade des Anglais.

Cette coulée verte a permis au cœur de la ville de respirer et a dégagé la vue sur le vieux Nice ; un « jardin-fleuve » sur le lit de l'ancien fleuve côtier, le Paillon, resté à ciel ouvert jusqu'en 1893.

Nice moderne et arty

Le tram a redessiné la ville, et a rendu vie à des quartiers peu accessibles auparavant aux visiteurs. La Villa Arson, demeure magnifique perdue au milieu d'immeubles qu'on requalifiera peut-être un jour, accueille quatre expositions d'artistes par an... Panorama sur la ville et sur la vie artistique étonnant.

L'association Botox(s) propose tous les samedis des visites artistiques insolites de la ville, comme celle du hall d'entrée du Windsor, un hôtel 4 étoiles, qui est, chaque année, investi par un artiste contemporain différent.

Les abattoirs seront transformés d'ici 2015 en ateliers d'artistes. 40 000 m2 qui deviendront le nouveau centre de création artistique de la ville.

La folie bars à vins

Nice aura mis le temps, mais c'est aujourd'hui une ville que l'on aime aussi pour ses bars à vin.

Nos préférés : La Petite Syrah , 13, rue Cassini ; La Mise au Verre, 17, rue Pastorelli, qui est en fait le bar à vins de la Part des Anges, la maison mère... et Le Vingt4, 24, rue Alphonse Karr, imaginé par une femme, où les hommes comme les femmes se sentent à l'aise.

Sans parler de ceux qui jouent à fond l'alliance mets-vins, comme Le Vin sur Vin, 18bis, rue Biscarra, ou La Table de Trois, 10, rue Dalpozzo.

Nice gay

Open Nice! Nombre de bars et boîtes proches de l'avenue des Anglais ont fermé, et la vie nocturne a muté. Nice a dressé le drapeau arc-en-ciel derrière le port, autour de la rue Bonaparte qui est devenue l’épicentre de la vie gay niçoise avec des bars et des clubs comme le Gossip ou le Malabar, mais aussi des commerces dédiés.

Nice est la première ville de France à avoir obtenu le label international « Gay comfort ». Une brochure est disponible sur le site de l'office de tourisme.

Nice fait le plein de projets

- Un quartier de la gare métamorphosé (il était temps !).

- La colline du château, berceau de l'histoire de la ville, restaurée et aménagée...

- Une éco-vallée sur la plaine du Var, à l'ouest de la ville qui, outre de nombreuses entreprises sensibles au projet, dont IKEA, devrait accueillir, dans le nouveau stade prêt pour l'Euro 2016, le Musée national du sport.

- Nice, laboratoire du futur ? De nombreux kiosques multiservices « intelligents » viendront petit à petit concurrencer les bons vieux kiosques chers aux Niçois, où l'on vient manger sur le pouce pissaladière, pizza ou salade niçoise.

D'ici la fin de la décennie, une troisième ligne de tramway devrait permettre de desservir l'éco-vallée depuis l'aéroport. La ligne 2, réalisée auparavant, devrait permettre aux croisiéristes arrivant par avion de traverser la ville en 20 minutes pour rejoindre le port, entièrement réaménagé. Ce qui devrait diminuer la circulation sur la promenade des Anglais.

 

Fiche pratique

Pour préparer votre voyage, consulter notre guide en ligne Nice

Office de tourisme de Nice

Comité régional du tourisme de Côte d'Azur

Voir notre idée week-end Nice

L'office du tourisme vend le French Riviera Pass, à partir de 26 € pour 24 h, qui offre l’accès à de nombreux musées et sites dans et autour de la ville.

Un livret ludique permet de visiter Nice en 8 boucles découvertes. La ville a obtenu le label national « Famille plus », un guide est en ligne, idéal pour préparer son week-end avec des enfants. Le guide « Nice essentiel » propose un parcours familial à vélo sur 6 km.

Visites commentées de la crypte et circuits originaux proposés par le centre du patrimoine. Tél. : 04-92-00-41-90.

Plus de 1 750 vélos en libre-service, dans 175 stations installées tous les 300 mètres. 210 autos électriques réparties sur 70 stations. Un réseau de bus et de trams accessible : 1,5 € par trajet ou 10 € le pass 10 voyages.

 

Texte : Gérard Bouchu

Mise en ligne :

Côte d'Azur Les articles à lire

Même quand elle est triste et que le ciel est nuageux - ce qui est rare -, Nice est...

Services voyage