Zoom : Tourisme spatial, la nouvelle frontière des routards ?

Envoyer à un ami
Tourisme spatial, la nouvelle frontière des routards ?

Vous avez été émerveillé par la Terre vue de l’espace dans Gravity ? Les mésaventures de George Clooney et Sandra Bullock n’ont pas refroidi votre enthousiasme ? Sachez qu’il existe plusieurs projets de tourisme spatial à travers le monde. Un rêve en passe de devenir une réalité… à condition d’être patient et d'avoir un portefeuille bien rempli.




ISS : les pionniers du Club Med spatial


Virgin in the stars with diamonds


Aux limites de l’atmosphère version Premium


La stratosphère, c'est moins cher


L'apesanteur en low cost


Super discount pour les macchabées


Pour en savoir plus


:: ISS : les pionniers du Club Med spatial

Jusqu’à présent, moins d’une dizaine de privilégiés ont pu boucler leur valise pour l’espace. De 2001 à 2009, ce club de happy few a pu effectuer un séjour de quelques jours à bord de la station spatiale internationale (ISS) pour s’adonner aux joies de l’apesanteur. Parmi ceux-ci, le Québécois Guy Laliberté, le fondateur du Cirque du Soleil, qui a passé 12 jours à bord de l’ISS.

Coût du séjour all inclusive : entre 20 et 35 millions de dollars, avec un acheminement à bord du vaisseau spatial Soyouz. Un pactole qui a permis d’aider au financement du programme spatial russe affecté par la crise dans les années 90.


:: Virgin in the stars with diamonds

On en parle depuis quelques années déjà, mais dans quelques mois, c’est promis : le milliardaire Richard Branson va défrayer la chronique avec Virgin Galactic, en effectuant son premier vol dans l’espace depuis sa base spatiale située au Nouveau Mexique, aux États-Unis. Du moins l’espère-t-il, car le fameux voyage ne cesse d’être repoussé, année après année.

La navette SpaceShip Two est conçue pour effectuer des voyages à une centaine de kilomètres au-dessus de la Terre, à la limite de l’atmosphère. Coût du voyage : 200 000 $ (150 000 €) – 250 000 $ après le 1er juin – pour 2 h 30 de trajet, dont 5 minutes en apesanteur dans l’espace (soit 40 000 $ la minute). Seuls pré-requis : être en bonne santé et suivre un stage pour s’habituer aux voyages en apesanteur.

Pour l’instant, quelques essais ont propulsé Space Ship Two à une vingtaine de kilomètres de la Terre seulement… En fait, rien ne dit que le voyage sera vraiment possible début 2014. Ce qui n’a pas empêché 600 personnes (selon Virgin), dont Leonardo di Caprio, Katy Perry et Justin Bieber, de réserver leur billet. Branson est le roi du marketing, il vous vendrait la Lune avec des people dessus…


:: Aux limites de l’atmosphère version Premium

De son côté, la plus discrète Space Expedition Corporation projette un premier vol commercial fin 2014, à bord de la navette Lynx Mark II , au départ de l'île de Curaçao pour un voyage à 100 km au-dessus de la Terre.

Prix du ticket : 100 000 dollars (l'équivalent de 72 500 €). Une fois encore, les people sont sur le coup ! Le rocker Bob Geldof, l’astronaute Buzz Aldrin et le DJ Armin Van Buuren ont préféré cette offre « discount » (et sans Justin Bieber) à celle de Virgin.


:: La stratosphère, c'est moins cher

Vous avez moins d’argent ? Pour la somme de 75 000 dollars, l'entreprise américaine World View (photo) propose de s’envoler dans la stratosphère à une altitude de 30 km au-dessus de la Terre. Là, il ne s’agit plus vraiment de l’espace à proprement parler, puisqu’il faut s’élever à 100 km d’altitude pour sortir de l’atmosphère…

Une nacelle pressurisée reliée à un ballon gonflé à l'hélium servira de vaisseau spatial pour un voyage de 2 h environ. La redescente s’effectuera freinée par un parachute de façon plus zen que dans le film, on l’espère. Prenez patience, le concept sera au point d’ici trois ans.


:: L'apesanteur en low cost

Vous n’êtes ni people, ni milliardaire ? Pas de panique. Vous pouvez tout de même vivre les sensations d’un voyage en apesanteur dans une filiale de l’agence spatiale française Novespace, à Bordeaux.

Un vol en Airbus A 300 recrée les conditions d’un voyage dans l’espace. Un vol dit « zéro-g » où les passagers flottent en apesanteur au cours de plusieurs paraboles de 22 secondes… pour un coût de 5 980 €. Soit deux fois plus cher qu’un tour du monde en avion !


:: Super discount pour les macchabées

En fait, pour pouvoir s'envoler vers le ciel à bon prix, il vaut mieux être... mort. La société Elysium Space propose d'expédier les cendres des défunts dans l'espace pour 2 000 $. Le premier vol spatial funéraire aura lieu depuis Cap Canaveral, en Floride, à l'été 2014.

Vous l’avez deviné, les vacances dans l’espace ne sont pas vraiment pour demain, ni pour après-demain. En attendant, il vous reste toujours le cinéma !

Jean-Philippe Damiani
Photo : © World View Enterprises, Inc.
Mise en ligne le 29 octobre 2013



Drapeau sejours week end Bordeaux

Partir à Bordeaux


Applis