Picardie 14-18, centenaire d’un conflit mondial

Picardie 14-18, centenaire d’un conflit mondial
© ADRT80 - JL

100 ans après

C’était il y a 100 ans. De 1914 à 1918, la Picardie fut le théâtre principal du premier conflit mondial, auquel 42 nations ont participé. L’Aisne, l’Oise et la Somme ont payé un lourd tribut à la guerre : villes rasées, campagnes dévastées, vies brisées… Aujourd’hui, la région se souvient de cette page tragique de son histoire. La Picardie s’apprête à commémorer, de 2014 à 2018, le souvenir de la Grande Guerre.

Pour comprendre ce qui s’est passé, il faut aller à la rencontre des lieux et des territoires. En Picardie, sur des dizaines de km2 autour de la ligne de front, les traces de la Première Guerre mondiale subsistent aujourd’hui. Cimetières militaires, mémoriaux, musées et lieux qui gardent en eux le souvenir de 14-18.

Un guide dédié

Picardie 1418C’est pour partir à la découverte de ces sites à la fois historiques et émouvants que le Routard publie un guide dédié Picardie 14-18 Centenaire d'un conflit mondial. Disponible en librairie, l'ouvrage propose 10 itinéraires dans la région (Le plateau soissonnais, le Chemin des Dames, autour de Saint-Quentin, de Noyon à Compiègne...), permettant de redécouvrir ce patrimoine autant picard que mondial.

De la Bataille de la Somme au Chemin des Dames, en passant par la forêt de Compiègne, le guide recense tous les lieux et événements inscrits dans la mémoire collective de la région. La grande Histoire y côtoie des anecdotes sur l’aspect humain de la guerre (origine de la chanson Les Roses de Picardie, légende des bleuets, le rôle des femmes, le wagon de l’armistice…).

Le guide contient également un plan détachable du territoire pour se repérer dans la région, une chronologie des manifestations, des conseils pour visiter les sites les plus poignants et, comme d’habitude, une sélection de bonnes adresses pour manger et dormir.

Des sites à voir

Au fil des itinéraires en terre picarde, vous croiserez des sites portant le souvenir de 14-18, connus et méconnus, certains très émouvants, d’autres plus informatifs. En voici une petite sélection, parmi des dizaines d’autres :

- Historial de la Grande Guerre à Péronne (Somme) : le point de départ obligé du circuit du Souvenir. Aménagé dans le château de Péronne, l’Historial propose dans des espaces clairs et modernes une histoire comparée entre les différents belligérants de la Grande Guerre. À noter, de nombreuses œuvres (aquarelles, dessins, huiles…) d’artistes et de soldats de 3 nationalités différentes illustrant la même dureté de la guerre.

- Caverne du Dragon (musée du Chemin des Dames) à Oulches-la-Vallée-Foulon (Aisne) : à l’origine, une carrière d’extraction de pierres, la Caverne du Dragon fut un lieu de bataille stratégique entre Français et Allemands sur le Chemin des Dames. Le site doit son nom aux lueurs des lance-flammes lors des combats. Aujourd’hui, un musée retrace cet épisode homérique de 14-18. Il sera rénové de novembre 2014 à juin 2016.

Cimetière chinois de Nolette à Noyelles-sur-Mer (Somme) : un lieu unique en France sur un épisode peu connu de 14-18. Un surprenant cimetière où sont enterrés 841 ouvriers chinois employés sur l’arrière-front par les Britanniques durant la Première Guerre mondiale. La plupart d’entre eux sont morts après la guerre de la grippe espagnole. Même s’ils ne sont pas tombés au combat, ces « migrants forcés » ont participé à l’effort de guerre pour libérer la France.

- Musée Somme 1916 à Albert (Somme, photo) : installé dans d’anciens souterrains du XIIIe s., le musée, long de 250 m, évoque la vie dans les tranchées pendant la bataille de la Somme (reconstitution d’un abri, masques à gaz, armes, galerie des héros…).

- La clairière de l’armistice dans la forêt de Compiègne (Oise) : le maréchal Foch y signa l’armistice le 11 novembre 1918. On y trouve un musée mémorial et le jumeau du fameux wagon de Rethondes où fut signé l’armistice.

Les Passeurs d’Histoire en Picardie

En Picardie, des ambassadeurs-experts, des bénévoles, des guides, partagent avec les touristes leur passion pour la Grande Guerre. À pied, à vélo, en voiture ou en taxi, ces « Passeurs d’Histoire » font découvrir la dimension humaine de la guerre de 14-18.

Anecdotes, parcours insolites, découvertes, ces « greeters de la Grande Guerre » partagent avec vous leur mémoire de la Picardie. Plus d’infos auprès des offices de tourisme locaux et sur picardietourisme.com, oisetourisme-memoire.com, somme14-18.com, jaimelaisne.com.

Pour en savoir plus

Consulter notre guide en ligne Picardie

Commander le Routard spécial Picardie 14-18, centenaire d’un conflit mondial

Liens utiles

Tourisme de mémoire dans l’Oise

Somme 14-18

Week-ends en Picardie

Audioguide Aisne

Aisne Tourisme

Oise Tourisme

Somme Tourisme

Texte : Routard.com

Mise en ligne :

Picardie Les articles à lire

Services voyage