Vancouver, une ville ouverte sur le Pacifique

Vancouver, une ville ouverte sur le Pacifique
Vancouver Coal Harbour © Joël Métreau

En partenariat avec Destination Canada  Destination Canada

Vancouver est souvent classée sur le podium mondial des villes où il fait bon vivre. Son premier atout ? Un climat doux toute l’année. Cette ville de 631.000 habitants - 2,3 millions avec son agglomération – a pour deuxième attrait son environnement exceptionnel. À l’horizon, le regard se perd toujours dans une couleur : bleu des eaux, vert des forêts ou blancheur des cimes enneigées. Ce cadre naturel autorise un large choix d’activités en extérieur.

Mais Vancouver ne manque pas pour autant de sites où s’imprégner de sa richesse culturelle. Terre d’immigration, la ville abrite une population cosmopolite, dont la diversité se reflète aussi bien dans l’art que dans la cuisine. En témoigne son Chinatown, symbole de cette fenêtre canadienne sur le Pacifique. Embarquement immédiat pour une ville vraiment dépaysante…

Vancouver, entre océan Pacifique et nature

Vancouver, entre océan Pacifique et nature
Vue sur Downtown Est © Joël Métreau

Rares sont les mégalopoles à pouvoir s'enorgueillir d'un cadre naturel aussi splendide. Si Rio de Janeiro, en dépit de ses pains de sucre, ses forêts et ses plages, avait rencontré Vancouver, elle serait sans doute devenue jalouse. Envieuse de l'écrin que possède la superbe Canadienne : à l'ouest, l'océan Pacifique, au nord, les montagnes recouvertes de neige du North Shore.

Pour apprécier toute la beauté du site, il faut grimper en haut du gratte-ciel Harbour Centre, comme surplombé par un disque, afin d'admirer une vue à 360 degrés sur la ville. Dans le Vancouver Lookout, après 40 secondes dans un ascenseur dont les parois transparentes donnent sur l'extérieur, on culmine à près de 167 mètres au-dessus de rues débordantes d’activité. Ouvert jusque tard le soir, le lieu donne alors à voir briller les lumières artificielles de la nuit.  Lorsque le ciel est dégagé, un monument naturel perce la ligne d'horizon. Il s'agit du Mont Baker, un volcan encore en activité. Situé au nord-ouest des États-Unis, il s'élève 3286 m d'altitude.

Juste au nord du centre-ville, remarquez Stanley Park, un site de 4 km2 entouré par les eaux du Pacifique et par une piste cyclable de 8,8 km de long. Il s’agit d’un des plus grands parcs urbains d’Amérique du Nord, avec une forêt en plein cœur de Vancouver. Composé de douglas, de cèdres et de sapins, le parc est sillonné de sentiers, dont certains effleurent un lac où vivent des castors. À partir de Stanley Park, une succession de plages de sable longent la Baie des anglais.

En regardant vers les quartiers de West End, Robson et Yaletown, on voit tantôt de petits parcs, tantôt des jardins communautaires. D’ici à 2020, Vancouver veut devenir la ville la plus écologique au monde : recyclage tous azimuts, réduction du trafic routier, nourriture produite localement…

L'architecture témoigne de ce respect pour l’environnement. Près de Robson Square, des arbres poussent à l'intérieur du palais de justice. Imaginé par Arthur Erickson, l'établissement fait la part belle à la transparence. Voyez aussi les larges surfaces végétalisées des toits du Centre de convention de Vancouver, où bourdonnent 240.000 abeilles.

Vancouver cosmopolite, dans les rues de Chinatown

Vancouver cosmopolite, dans les rues de Chinatown
Dr Sun Yet Sen Chinese Garden © Joël Métreau

Le Canada peut s'enorgueillir d'être l'un des pays les plus ouverts au monde envers les immigrants. Vancouver en fournit un bon exemple avec son importance communauté venue d’Asie, continent dont sont originaires un tiers des habitants.

Dans le quartier de Chinatown, qui est l’un des plus grands au monde, le Dr Sun Yet Sen Chinese Garden marque un trait d’union entre l’Orient et l’Occident. Ce jardin raffiné a été conçu en 1985-1986 avec des matériaux importés de Chine, les rochers sculptés par l'érosion provenant du Lac Tai, à l'Est de la Chine. L'expertise de 53 artisans chinois a permis de fabriquer les bâtiments conçus à l'ancienne : sans vis ni clous.

Outre la projection des trois religions principales chinoises (taoïsme, bouddhisme et confucianisme) dans sa conception, le jardin présente aussi des exemples de l'art du Penjing, qui consiste à recréer dans des pots des paysages à échelle miniature.

À proximité du jardin, se trouve l'un immeubles les plus étroits au monde : moins de 1,5 m de large sur une centaine de long. Construit en 1913, il abrite aujourd’hui l’entreprise Jack Show Insurance. Un peu plus loin, le célèbre magasin Ming Wo Cookware, qui a fêté ses 100 ans, possède les ustensiles de cuisine les plus efficaces.

On écarquille les yeux dans la boutique de médecine traditionnelle Go Hua, et ses ingrédients pittoresques et séchés, vendus à la pesée : geckos, concombre de mers, pétoncles… Pour ceux qui ne pourraient boire la décoction, les ingrédients peuvent être préparés en encens. Juste à côté, une boutique où acheter fausse monnaie et faux repas en papier à faire brûler au cimetière en l'honneur des défunts.

Dans la boulangerie New Town, sur Pender Street, ne pas manquer de déguster les brioches farcies au porc. Si l’on est davantage poisson, direction Keefer Street où le Floata Seafood Restaurant se présente comme une grande salle avec des centaines de couverts. Très convivial avec ses tables rondes rapprochées les unes des autres, idéal pour déguster des raviolis à la vapeur en sirotant du thé.

D'ailleurs les amateurs de cette boisson ne manqueront pas de se rendre au Chinese Tea Shop, où est pratiqué le Gong Fu Cha, l'art traditionnel chinois de servir le thé.

Les cultures plurielles de Vancouver

Les cultures plurielles de Vancouver
Stanley Park © Joël Métreau

Une facette moins connue de Vancouver, c’est sa richesse culturelle aux racines multiples, dont celles des Premières Nations.

Dans Stanley Park, à Brockton Point, les visiteurs sont dévisagés par neuf totems érigés en l’honneur des premiers habitants de la région : les Musqueam, les Squamish et les Tsleil-Waututh.

Autres totems, autre site : l’incontournable musée d'anthropologie de Vancouver (MOA), qui rend hommage à l’artisanat et au savoir-faire amérindiens à travers 6.300 objets. Conçus par Arthur Erickson, les espaces spectaculaires de verre et de béton rendent leur majesté à l’extraordinaire collection de totems et de canoës du musée. Le MOA expose aussi des objets du monde entier : céramiques européennes, costumes d’opéra chinois, cultures du Pacifique…

Dans le centre de Vancouver, ne manquez pas la galerie Bill Reid qui expose les œuvres de ce sculpteur de mère haïda, considéré comme l’un des plus grands artistes d’origine autochtone. Autre moyen original de découvrir l’héritage des Premières Nations : à bord d’un canoë ou d’un kayak, grâce aux Takaya Tours.

Pour connaître l’histoire de la ville et de ses communautés, direction le musée de Vancouver dans le quartier de Kitsilano. À proximité, dans Vanier Park, sont regroupés deux autres établissements: le H.R. Macmillan Space Centre, qui donne aux enfants assez d’installations interactives pour explorer l’univers, et le Maritime Museum, qui met en lumière les liens étroits entre la région et l’océan Pacifique.

Les amateurs d’arts plastiques pourront se rendre à la Vancouver Art Gallery et ses 10.000 œuvres d’arts.  Elle propose aussi bien des expositions de peintures qu’elle exhibe les travaux photographiques d’artistes locaux. Le fleuron de ce musée, ce sont les peintures d’Emily Carr, l’une des artistes les plus connues du Canada, dont la forêt fut une grande source d’inspiration.

L’art est également très présent dans l’espace public extérieur. Deux exemples : A-maze-ing Laughter, œuvre rigolote en bronze du Chinois Yue Minjun, face à la Baie des Anglais et Digital Orca, sculpture du Canadien Douglas Copland, située à Coal Harbour.

A propos d’animaux, on vous recommande le Vancouver Aquarium, particulièrement bien aménagé en différentes zones : l'espace tropical, la forêt amazonienne, les poissons de la côte pacifique... Le lieu possède une magnifique collection de méduses et de grenouilles ainsi qu’un grand bassin intérieur où l'on peut effleurer du doigt des raies.

Les activités de plein air, du Pacifique aux sommets

Les activités de plein air, du Pacifique aux sommets
Capilano Bridge © Joël Métreau

Qui dit « plages du Pacifique » ne pense pas forcément au Canada. Et pourtant… L’environnement et le climat de Vancouver sont propices à de nombreuses activités en plein air, à commencer par la bronzette ! Car Vancouver possède des plages en centre-ville : Kitsilano Beach, 2nd et 3rd Beach, English Bay Beach… Il existe même une plage naturiste près de l’université de Vancouver, Wreck Beach, abritée du regard des curieux.

Sur la baie des Anglais, on se croirait presque à Venice Beach, il y a même des palmiers ! Parmi les activités, c’est jogging, baignade, beach-ball… En juillet-août, le ciel de la Baie s'illumine de feux d'artifice pendant plusieurs soirs, lors du Honda Celebration of Light Fireworks Festival.

Ici, du sable à la neige, il n’y a qu’un pas... ou presque ! Après tout, Vancouver a accueilli les J.O. d’hiver en 2010. Grouse Mountain, dans le district de North Vancouver, permet de chausser les skis l’hiver ou de se balader en été. D’en haut (1231m), la vue sur le port de Vancouver et l’océan est splendide !

Grâce aux pistes cyclables mises en place récemment, le centre-ville se parcourt désormais facilement un vélo. On peut aussi profiter du système de location de vélo en libre-service, le Mobi. Mais le must pour les cyclistes reste la piste cyclable qui fait le tour de Stanley Park avec arrêt obligatoire à Prospect Point pour la vue !

Autre moyen de transport privilégié, les bateaux. À partir de Tsawwassen Bay, ils permettent d'atteindre l'île de Vancouver ou de s’embarquer pour observer au large les cétacés, orques et baleines. De l’autre côté de Downtown, les False Creek Ferries desservent Granville Island ou le musée maritime.

Près de l’emplacement dédié aux paquebots de croisière, un bâtiment immaculé s’élance comme un navire dans les flots. Il s'agit du Canada Place. Il abrite une attraction permettant de se rendre compte des paysages somptueux de la Colombie britannique et du Canada. FlyOver installe ses visiteurs sur des rangées de siège, avant de les faire s'envoler face à un écran courbe de 20 mètres de large. Et si voulez vraiment rejoindre les nuages, la compagnie Harbour Air Seaplanes propose des tours en hydravion. 

Envie d'un bon bol d’air pur à côté de Downtown? On vous conseille le Capilano Suspension Bridge Park, à moins de 3 km du centre. Le parc s'articule autour de trois sites majeurs : un pont suspendu de 137 mètres à 70 mètres au-dessus d'une vallée, une balade sur des plateformes près de la cime des arbres et un chemin qui circule dans le vide contre les falaises. Sujets au vertige s'abstenir.

Vancouver gourmande et festive

Vancouver gourmande et festive
Snack bar à Chinatown © Joël Métreau

Vancouver sait s’amuser et bien manger. La diversité des cultures se reflète d’ailleurs dans l’assiette. Les food trucks sont devenus une des institutions culinaires de la ville. Pratiques pour un déjeuner sur le pouce, ils sont pris d'assaut par les employés à midi. Le centre en compte près de 120 et les places sont chères.

L'un des plus anciens food trucks, Japadog, a nourri Public Enemy et les acteurs Chris Pine, Ray Dovonan et Steven Seagal si l’on en croit les photos affichés sur le petit camion rouge. De son côté, The Kaboom Box propose plutôt des sandwichs et plats à base de poissons et de fruits de mer, tandis que Tacofino sert de savoureux tacos.

Si l’on veut se mettre soi-même à la cuisine, il existe de nombreux marchés où partir à la rencontre des producteurs locaux. Au nombre de six l’été, répartis dans toute la ville, l’hiver les voit céder la place à ceux de Nat Bailey Stadium et de Hastings. Du côté de Granville Island, en toutes saisons, le grand marché se prête à la dégustation d’une infinité de repas à emporter ou à consommer sur place. On y sert aussi d’exquises bières dans la brasserie Granville Island Brewing et des produits alimentaires 100% canadiens à Edible Canada. Idéal pour rapporter des souvenirs.

Pour les restaurants, il y a l’embarras du choix. La vibrante Gastown en offre un large panel. Ce quartier historique, avec ses bâtiments anciens et sa fameuse horloge à vapeur, permet de manger un repas aux saveurs différentes chaque jour ! Juste à côté, Chinatown regorge de restos asiatiques de toutes sortes. Le quartier de The West End a de quoi satisfaire les amateurs de ramens japonais tandis que celui de Kitsilano regorge de restaurants végétariens.

Pour un boire un verre, il existe plusieurs options. D’abord le quartier de Yaletown, où les cours des immeubles de brique rouge sont devenus des patios de bars et restaurants. Autre quartier branché particulièrement sympa, SoMa (South Main), situé à l’est du centre-ville, est réputé pour ses bars animés et ses clubs musicaux comme Fox Cabaret et Biltmore Cabaret. Quant aux meilleurs lounges à cocktails, ils sont à retrouver dans Gastown, notamment les bars Pourhouse ou The Diamond.

Vancouver possède aussi son quartier gay, situé le long de Davie Street, indiqué par des passages piétons aux couleurs de l'arc-en-ciel. Parmi les bars gays les plus populaires, citons le Pumpjack Pub et The Junction, dont la scène accueille des drag-shows désopilants.

Découvrez Vancouver

Fiche pratique

Pour préparer votre séjour, consultez nos guides en ligne Canada et Vancouver.

Tourism Vancouver

Partir en Colombie-Britannique

Destination Canada

Où dormir?

Vancouver Marriott Pinnacle Downtown : 1128 West Hasting Street. Pour les budgets aisés, un hôtel très pratique pour visiter le centre-ville. Demander une chambre avec vue sur Coal Harbour et les montagnes. Au rez-de-chaussée, le restaurant Showcase propose des cocktails savoureux.

Où manger ?

Burdock & Co : 2702 Main Street. Une trentaine de couverts pour ce restaurant au cadre simple et rustique. La chef Andrea Carlson entretenant des relations privilégiées avec les producteurs locaux, les légumes sont d'une fraîcheur bio incontestable.

Tacofino : 15 W Cordova St. ou en version « foodtruck ». Le must pour déguster des tacos à Vancouver. Ils sont tout simplement délicieux ! Sinon, vous aurez aussi l’embarras du choix entre burritos, nachos, churros…

Chambar Restaurant : 562, Beatty Street. Cadre élégant, ambiance animée et un très large choix de bières belges (mais pas seulement…) pour accompagner moules-frites et autres plats d’inspiration européenne et maghrébine (foie gras, tajine…). Très populaire à Vancouver, résa conseillée.

Bao Bei : 163, Keefer Street. Une belle « chinese brasserie » qui sert riz frit, dumplings et autres classiques made in Asia et des plats fusion inspirés par les gastronomies française et asiatiques. À découvrir.

Miku : 70-200 Granville Street. Un restaurant japonais où la cuisine est d'une audace incroyable. Ici, les sushis et sashimis, préparés devant vos yeux, sont présentés dans l'assiette comme des tableaux. Le tout agrémenté de saké bien sûr.

Torafuku : 958 Main Street. En bordure du Chinatown historique, un restaurant qui met la cuisine asiatique à l'honneur, avec des produits frais et des vins canadiens, en provenance de la vallée de l'Okanagan.

Beaucoup Bakery : 2150, Fir Street. Jackie, la patronne, est une Vancouveroise qui a étudié la pâtisserie à Paris. Les viennoiseries sont au top, le cookie chocolat-romarin une tuerie, et les cafés sont bons. Accueil et cadre sympas.

Marché de Granville Island : idéal pour manger sur le pouce avec de nombreux stands proposant toutes sortes de cuisines (rôtisserie, pies, poissons, bio, fusion…)

Où sortir ? Où prendre un verre ?
Yaletown Brewing Company : 1111 Mainland St. La plus ancienne microbrasserie de la ville est devenue l’un des hotspots du quartier bobo de Yaletown. Très animé. Fait aussi resto.

The Diamond : 6 Powell St. Une belle adresse du quartier de Gastown réputée pour ses excellents cocktails. Fait aussi resto.

Keefer Bar : 135 Keeffer St. Un petit bar de Chinatown, au décor aussi classe que vintage, également réputé pour la qualité de ses cocktails. DJs certains soirs.

Biltmore Cabaret : 2755 Prince Edward St. Musique live, DJ, mais aussi comédies, dans ce club sympa du quartier alter de SoMa.

Activités

Avec Cycle City Tours, des visites guidées de la ville peuvent être pratiquées en vélo.

Pour la visite du quartier chinois, on vous recommande chaudement de suivre les guides de A Wok around Chinatown.

Vancouver Foodie Tours propose de faire de plusieurs heures avec arrêt à chaque food truck pour savourer les plats et les sandwichs. 

Texte : Joel Métreau

Canada - Les articles à lire