Ruelle d'Elduvik, Eysturoy, Féroé

Ruelle d'Elduvik, Eysturoy, Féroé

Vu de loin, ces villages féringiens semblent des Lego jetés sur un tapis vert. Les toits couverts d'herbe, les murs de certaines maisons goudronnés, les couleurs vives, l'habitat féringien est celui déjà particulier aux espaces des hautes latitudes que l'on peut retrouver en Islande ou en Norvège. Les Féroé sont un univers à part en Europe. Battu par des vents parfois très violents, souvent couvert de nappes de brouillard et arrosé par de bonnes pluies très régulièrement, l'archipel n'est pas une terre facile : il n'y a quasiment aucun arbre, aucun potager et les terrains de foot sont en gazon synthétique car un terrain naturel serait impraticable. S'ajoute à cela un ensoleillement très limité en hiver, on comprend aisément que la couleur soit indispensable au maintien du moral dans ces contrées.

522 photos

Commentaire

Services voyage